Le télescope spatial Hubble

Le télescope spatial Hubble
Credit: STS-103, STScI, ESA, NASA

Le télescope spatial Hubble (HST) est le plus grand télescope optique jamais mis sur orbite. Il peut créer des images exceptionnellement fines grâce à son miroir de 2,4 mètres de diamètre et son positionnement au dessus de l'atmosphère terrestre. Lancé en 1990, les défauts de l'instrumentation optique du HST ont dû être réparés afin d'atteindre le degré de précision optimal. Ce fut fait en 1993, lors de la première d'une série de missions régulières de maintenance. L'analyse des données du HST a permis aux astronomes d'établir un grand nombre de découvertes scientifiques majeures, concernant en particulier l'estimation de l'âge et de la composition de l'univers, la découverte de galaxies jusque-là inconnues, la mise au jour de preuves de la présence de trous noirs massifs au centre de certaines galaxies, de l'existence de systèmes stellaires proto-planétaires et de régions où se forment des étoiles, ainsi qu'une meilleure compréhension des phénomènes physiques qui régissent l'univers. Un télescope spatial de nouvelle génération (NGST) pourrait être lancé dès 2007.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Patrick Babayou
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La très mince couche de notre atmosphère bleue, vue depuis la Station Spatiale Internationale en 2015 par l'astronaute Scott Kelly
à lire aussi...
Atmosphère
L'atmosphère est la couche de gaz qui enveloppe une planète ou un satellite naturel ; celle de la Terre nous abrite et contribue à rendre la vie possible
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

M16 : protoétoiles dans la nébuleuse de l'Aigle
Le centre de l'amas globulaire d'Omega du Centaure
L'anneau galactique de NGC 6782
Une atmosphère planétaire extra-solaire détectée
Aurores saturniennes
23 décembre 2001
Aurores saturniennes
La région de formation d'étoiles Hubble-V
Les curiosités de l'amas d'étoiles NGC&nbsp;6397
La Nébuleuse de l'Oeil de Chat
Les mystérieux anneaux de la supernova 1987A
Hubble résout la date d'expiration du fromage vert de la Lune
NGC&nbsp;4414&nbsp;: une galaxie spirale cotonneuse
NGC 2787 : une galaxie lenticulaire barrée
8 avril 2002
NGC 2787 : une galaxie lenticulaire barrée
La galaxie NGC 2787, située à 25 millions d'années-lumière, dans la constellation de la Grande Ourse, est vue ici par Hubble pour en étudier la structure
Dans le centre de la Nébuleuse Oméga
NGC&nbsp;4676&nbsp;: quand des souris se percutent
Au bord de la Nébuleuse Hélix
N44C : Une nébuleuse mystère
MyCn18&nbsp;: une nébuleuse sablier
IC 4406: Une nébuleuse apparemment carrée
Le Hamburger de Gomez&nbsp;: une nébuleuse protoplanétaire
Le champ profond d'Hubble
Objet de Hoag : une étrange galaxie anneau
Au centre de la Nébuleuse de la Lagune
NGC&nbsp;253&nbsp;: La Galaxie du Sculpteur
La Nébuleuse de l'Oeuf en lumière polarisée
NGC&nbsp;1275&nbsp;: une collision galactique
NGC&nbsp;7293&nbsp;: la Nébuleuse Hélix
Un quasar primordial
Nuages évanescents dans la Carène
Les satellites qui entourent la Terre
Traînardes bleues dans NGC&nbsp;6397
Grosse Mars par Hubble
La galaxie spirale NGC&nbsp;3982 avant la supernova
Le voisinage turbulent d'Eta Carina
N159 et la Nébuleuse du Papillon
Dans le centre de la Nébuleuse Omega
M64, la galaxie de la Belle Endormie
Le champ très profond d'Hubble (en cours)
Le super vent galactique de la galaxie M&nbsp;82
NGC&nbsp;4676&nbsp;: quand des souris se percutent
Objet de Hoags&nbsp;: une étrange galaxie anneau
Une Neptune interne pour 55&nbsp;Cancri
HUDF&nbsp;: à l'aube des galaxies
Le chaudron bouillonnant de NGC 3079
16 octobre 2004
Le chaudron bouillonnant de NGC 3079
Nous voyons la galaxie spirale NGC 3079 par la tranche et elle nous montre une immense bulle issue du coeur galactique
Halloween et la Nébuleuse de la Tête de Fantôme
La galaxie naine irrégulière Sagittarius
La Nébuleuse Hélix par Blanco et Hubble
Aurores saturniennes
19 février 2005
Aurores saturniennes
Aurores saturniennes persistantes
22 février 2005
Aurores saturniennes persistantes
Ces aurores de Saturne, qui ont duré plusieurs jours, ont été suivies en même temps par le télescope spatial Hubble et par la sonde Cassini en janvier 2004
NGC 1316 : Après une collision de galaxies
Le rémanent de supernova N63A  se déchaîne
Les échos lumineux de V838 Mon
R136, les étoiles massives de 30 Doradus
M82, une galaxie avec un vent supergalactique
Les galaxies hôtes des sursauts gamma longs
M57, la Nébuleuse de l'Anneau
25 juin 2006
M57, la Nébuleuse de l'Anneau
Dès ses premières observations, la nébuleuse de l'anneau (NGC 6720) fut remarquée pour sa forme particulière, propre aux nébuleuses planétaires
Cérès, astéroïde ou planète ?
La Nébuleuse de l'oeil de chat
Etoiles massives dans l'amas ouvert Pismis 24
Les mystérieux anneaux de la supernova 1987A
Illusion et évolution dans l'amas galactique Abell 2667
Annonce de la découverte de vapeur d’eau sur HD 209458b
Détail de la Nébuleuse de la Carène
L’amas R136 ventile et disperse
Eris plus massive que Pluton
Les galaxies-briques de l'Univers primitif
I Zwicky 18, la galaxie qui a pris un coup de vieux
Halloween et la nébuleuse de la Tête de Fantôme
Echos lumineux de V838 Mon
NGC 4676, quand les souris cartonnent
Au coeur de l'amas de galaxies de Coma
IC 4406, une nébuleuse apparemment carrée
Quand deux amas de galaxies entrent en collision
Etoiles massives dans l'amas ouvert Pismis 24
Le centre galactique en infrarouge
NGC 4676, collision de souris
Patrouille de l’aube autour de la Navette spatiale
Hubble, libre et sans entraves
Au cœur d’Omega du Centaure
Les grands observatoires spatiaux unissent leurs forces en direction du centre galactique
M57, la Nébuleuse de l'Anneau
Echos lumineux de V838 Mon
L’amas R136 ventile et disperse
La Nébuleuse de l'oeil de chat
Piliers de poussière dans la nébuleuse de la Carène
Objet de Hoags : une étrange galaxie anneau
Halloween et la nébuleuse de la Tête de Fantôme
La galaxie de la Belle Endormie
L’amas de galaxies de Pandore
MyCn 18, nébuleuse planétaire en sablier
MACS 1206, un amas de galaxies formant lentille gravitationnelle
Les échos lumineux de V838 Mon
Au centre de la nébuleuse Omega
La Nébuleuse de l'oeil de chat
Le champ extrême d'Hubble
Une cathédrale d'étoiles massives
L'écho lumineux de V838 Mon
Pilier de poussière dans la nébuleuse de la Carène
Objet de Hoag : une étrange galaxie anneau
Les jets de particules de HH 24
4 février 2014
Les jets de particules de HH 24
Les objets de Herbig-Haro ne durent probablement que quelques milliers d'années, créés par les puissants jets d'électrons et protons des étoiles naissantes
Aurores saturniennes persistantes
22 juin 2014
Aurores saturniennes persistantes
Alors que les aurores polaires durent quelques minutes sur la Terre, celles de Saturne se prolongent plusieurs jours autour du pôle magnétique
Au coeur de la nébuleuse de la Lagune
20 août 2014
Au coeur de la nébuleuse de la Lagune
La nébuleuse de la Lagune, M8, abrite des étoiles en formation, à 5.000 années-lumière, dans la constellation du Sagittaire
Helix par les télescopes Blanco et Hubble
Le centre galactique en infrarouge
Au coeur de l'amas de galaxies de Coma
MyCn18, nébuleuse planétaire sablier
La galaxie spirale barrée NGC 1300
R136 ventile et disperse
Une cathédrale d'étoiles massives
27 mars 2016
Une cathédrale d'étoiles massives
L'amas ouvert Pismis abrite les étoiles les plus massives connues, avec trois étoiles qui pèseraient chacune près de 100 masses solaires
Europe, la lune de Jupiter vue par la sonde spatiale Galileo
La nébuleuse de la Tête de Fantôme
NGC 4414, une galaxie spirale floconneuse
IC 4406, une nébuleuse apparemment carrée
Au coeur de la nébuleuse de la Lagune
NGC 613, sa poussière, ses étoiles et sa supernova
Le quintette de Stephan vu par Hubble
3 juin 2019
Le quintette de Stephan vu par Hubble
Visible dans la constellation de Pégase, le quintette de Stephan est composé de 4 galaxies en interaction distantes de 300 années-lumière et d'une plus proche

Ailleurs sur le web

HST
HST Info
 www.stsci.edu
Photo Index 1
 spaceflight.nasa.gov
HubbleSite - The Telescope - Nuts & Bolts - Optics
 hubble.stsci.edu
Communications and Outreach
Learn how we communicate the discoveries of NASA’s Hubble Space Telescope and the future James Webb Space Telescope (JWST) and WFIRST.
 oposite.stsci.edu
Main Hubble Page
This web site describes the Hubble Space Telescope and its oerations, images, and results.
 hubble.nasa.gov
ESA Science & Technology: Hubble
 hubble.esa.int
ESS Has Moved !
 www.ngst.stsci.edu
agence spatiale européenne | agence spatiale européenne | astronome | astronome | atmosphère | atmosphère | atmosphère de la Terre | atmosphère de la Terre | découverte | découverte | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Galaxie voisine : le Grand Nuage de Magellan Le télescope spatial Hubble Oeufs d'aigles dans M16 Un morceau de poussière interstellaire