Traînardes bleues dans NGC 6397

Traînardes bleues dans NGC 6397
Credit: Hubble équipe Heritage (STScI / AURA), A. Cool (SFSU) et al., NASA

Dans notre coin de la Galaxie les étoiles sont trop éloignées les unes des autres pour risquer de se heurter, mais dans les coeurs denses des amas globulaires les collisions d'étoiles peuvent être assez banales. En fait, des chercheurs ont prouvé que les proches étoiles bleues situées près du centre de l'image ci-dessus, prise par le télescope spatial Hubble, se sont formées quand des étoiles se sont directement heurtées. La photographie représente la région centrale de NGC 6397, un amas globulaire à environ 6000 années-lumière de la Terre, dont les étoiles se sont toutes formées à peu près à la même époque. Les étoiles massives de NGC 6397 ont depuis longtemps évoluées en dehors de la séquence principale, épuisant leur stock central de carburant nucléaire. Cela devrait laisser l'amas uniquement avec de vieilles étoiles de faible masse ; de faibles étoiles rouges de la séquence principale et des géantes rouges et bleues plus brillantes. Cependant, des données spectroscopiques montrent que les étoiles suspectées, appelées de manière appropriée traînardes bleues, sont clairement des étoiles de la séquence principale qui sont trop bleues et trop massives pour y avoir encore leur place. De manière suggestive, les traînardes semblent être deux et occasionnellement trois fois plus massives que les autres étoiles de faible masse présentes, corroborant l'hypothèse que leur formation provient de collisions entre deux voire trois étoiles.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

L'amas globulaire 47 Toucan
Le télescope spatial Hubble
6 août 2001
Le télescope spatial Hubble
Le grand télescope optique mis sur orbite en 1990 a rendu possibles de grandes découvertes sur l'âge et la composition de l'univers ou de nouvelles galaxies
Au coeur de NGC 6752
10 février  2012
Au coeur de NGC 6752

Ailleurs sur le web

APOD Index - Galaxies: Milky Way
 antwrp.gsfc.nasa.gov
Hubble Heritage
 heritage.stsci.edu
Hubble Heritage
 heritage.stsci.edu
Template
 imagine.gsfc.nasa.gov
Astronomy HyperText Book: Fusion Sequences in Stars
 zebu.uoregon.edu
Redirect To new version of this page
 www.historyoftheuniverse.com
Captcha
 dibonsmith.com
amas globulaire | amas globulaire | années-lumière | années-lumière | carburant | carburant | collision | collision | étoile | étoile bleue | étoile rouge

Le calendrier de l'astronomie

Des lunes et une brillante Mars Univers-île, sable cosmique Pêche aux neutrinos cosmiques sous la glace Au centre de l'amas Virgo Porte-navette La galaxie poussiéreuse Centaurus&nbsp;A Palomar la nuit Traînardes bleues dans NGC&nbsp;6397 Une aurore des Perséides Lunaison Les éléments de la Nébuleuse du Cygne Les rayons-X du Quintet de Stephan Mars se lève derrière Poodle Rock  Carte de la matière sombre Mars sédimentaire Les globules de Thackeray Saturne au naturel sur la route de Cassini Lumières brillantes, ville sombre Mars à travers un petit télescope La Nébuleuse E dans l'Aigle Les rayons-X de M&nbsp;17 L'ombre se lève La zone de la Tarentule Valles Marineris&nbsp;: Le Grand Canyon de Mars  Le nord de la Voie Lactée Une webcam terrestre immortalise la rotation de Mars Grosse Mars par Hubble Mars se lève derrière Elephant Rock La Lune minérale Recyclage dans Cassiopeia A La vue depuis l'Everest
image précédente
Palomar la nuit