Le centre galactique en infrarouge

Le centre galactique en infrarouge
Crédit: Hubble: NASA, ESA, & D. Q. Wang (U. Mass, Amherst); Spitzer: NASA, JPL, & S. Stolovy (SSC/Caltech)

Que se passe-t-il au centre de notre galaxie ? Pour le découvrir, les télescopes spatiaux Hubble et Spitzer ont uni leurs efforts pour étudier la région en détail en infrarouge. L'infrarouge est particulièrement utile pour étudier le centre galactique car la lumière visible est absorbée par la poussière. Cette image rassemble plus de 2000 images prises en 2008 par l'instrument NICMOS du télescope spatial Hubble. Elle couvre un champ de 300 par 115 années-lumière avec une résolution si grande qu'on peut y discerner des structures 20 fois plus grandes seulement que notre système solaire. Des nuages de gaz luminescent et de poussière ainsi que trois grands amas d'étoiles sont visibles. Il est possible que des champs magnétiques convoient du plasma près de l'amas des Arches, en haut à gauche, tandis que de puissants vents stellaires sculptent des piliers près de l'amas du Quintuplet, en bas à gauche. L'amas central massif entourant Sagittarius A* est visible en bas à droite. La raison pour laquelle plusieurs étoiles massives brillantes semblent indépendantes de ces amas n'est pas encore comprise.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Voici deux amas d'étoiles. A gauche, l'amas ouvert M 52 est nettement moins dense que l'amas globulaire M 22 à droite. Leur nature est très différente.
à lire aussi...
Amas d'étoiles
La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Un vent en provenance du Soleil
18 mars 2000
Un vent en provenance du Soleil
Le vent en provenance du Soleil souffle à travers notre système solaire, composé d'électrons et d'ions qui se déplacent entre 400 et 650 km/s
Le télescope spatial Hubble
6 août 2001
Le télescope spatial Hubble
Le grand télescope optique mis sur orbite en 1990 a rendu possibles de grandes découvertes sur l'âge et la composition de l'univers ou de nouvelles galaxies
Poussière interstellaire fractale
W5, les piliers de la création stellaire

Ailleurs sur le web

Arches Cluster - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Magnetic field - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Plasma (physics) - Wikipedia
 en.wikipedia.org
HubbleSite: Categories - news
HubbleSite - Out of the ordinary... out of this world
 hubblesite.org
HubbleSite: Image - Hubble-Spitzer Color Mosaic of the Galactic Center
 hubblesite.org
Journey to the Galactic Center
The center of our Milky Way Galaxy, located about 27,000 light years from Earth in the direction of the constellation Sagittarius, is occupied by a supermass...
 www.youtube.com
The Mission - NASA Spitzer Space Telescope
 www.spitzer.caltech.edu
HST Overview
HST Overview
 www.stsci.edu
NICMOS Website
NICMOS Web Site
 www.stsci.edu
Interstellar dust: what is it, how does it evolve, and what are its observational consequences? - E. Dwek
Interstellar dust: what is it, how does it evolve, and what are its observational consequences?
 nedwww.ipac.caltech.edu
amas d'étoiles | amas d'étoiles | années-lumière | années-lumière | centre galactique | centre galactique | champ magnétique | champ magnétique | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Le rémanent de la supernova des Voiles Un trou noir au coeur d'Orion ? Apollo 17 en approche finale Transit de Rhéa devant Saturne Un Renard dans la Licorne 100 millions d'étoiles dans la galaxie d'Andromède Les Piliers de la Création revisités Etoiles et poussières dans la Couronne Australe Dans les bras de NGC 1097 La Lune des Moulins Aube cataclysmique Créez votre système solaire ! La nébuleuse de la Bulle de savon Le Chasseur, le Taureau et la comète Lovejoy Vénus et Mercure au coucher du Soleil Huygens se pose sur Titan La queue de la comète Lovejoy Le centre galactique en infrarouge Orion en infrarouge par Wise En approchant de Cérès Les structures de la queue de Lovejoy De la Terre à Lovejoy À l'aube du quatrième jour Les lumières de Cygnus A Protubérance solaire tourmentée La Voie lactée sur les 7 géants de l'Oural Le champ magnétique de notre galaxie La comète Lovejoy dans un ciel d'hiver Rencontre rapprochée avec M44 Une nuit à Poker Flat Les sphères jaunes de W33
image suivante
Orion en infrarouge par Wise
Regarder la nébuleuse d'Orion dans l'infrarouge, grâce au satellite WISE, révèle des surprises en comparaison de la tache floue que l'on distingue à l'oeil nu