Un vent en provenance du Soleil

Un vent en provenance du Soleil
Crédit : SOHO Consortium, UVCS, EIT, ESA, NASA

Un vent en provenance du Soleil souffle à travers notre Système Solaire. Le comportement des queues cométaires, lorsqu'elles heurtent et se déplacent dans cette brise interplanétaire, donne aux astronomes le premier indice de leur existence. S'écoulant vers l'extérieur à la vitesse de 400-650 km/s, les électrons et les ions quittent la couronne solaire incroyablement chaude et ténue en bouillonnant, engendrant le vent solaire - les astronomes savent maintenant qu'il affecte la Terre et les autres planètes, ainsi que les vaisseaux spatiaux en service. Figée dans le champ magnétique solaire, la structure de la couronne (s'étendant jusqu'à 1,5 millions de kilomètres de la surface solaire) est visible sur cette image composite des instruments EIT et UVCS embarqués à bord de la sonde SOHO. Les zones sombres, connues sous le nom de trous coronaux, représentent les régions où le vent solaire est le plus rapide.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Electron
Sur cette photo de l’éclipse de Soleil du 11 juillet 1991, la basse (à gauche) et la haute couronne (à droite) sont visibles. Dans la basse couronne, on remarque deux protubérances rouges.
à lire aussi...
Couronne solaire
La haute atmosphère du Soleil, large de plusieurs fois le rayon de notre étoile, est appelée la couronne solaire, elle est visible lors des éclipses totales

D'autres images d'astronomie...

Une protubérance solaire déformée
Aurores saturniennes
17 septembre 2000
Aurores saturniennes
Aurores saturniennes
23 décembre 2001
Aurores saturniennes
La mystérieuse nébuleuse du Cône
7 janvier 2002
La mystérieuse nébuleuse du Cône
Les formes de la nébuleuse du Cône sont parmi les plus difficiles à expliquer, peut-être est-elle due à une source énergétique à l'extrémité du cône
Trou coronal
7 février 2002
Trou coronal
La régolite de l'astéroïde Eros
La queue active de la comète Ikeya-Zhang
Ikeya-Zhang remue la queue
L'héliosphère et l'héliopause du Soleil
Une protubérance solaire déformée
23 février 2003
Une protubérance solaire déformée
Cette grande protubérance éruptive où dix planètes de la taille de la Terre pourrait aisément tenir a été observée au début de l'an 2000 par le satellite SOHO
Au centre de la Nébuleuse de la Lagune
Trous coronaux sur le Soleil
Une explosion lente
25 mars 2003
Une explosion lente
Le sursaut gamma est la plus puissante explosion connue, dont le déclin est exceptionnellement lent, celle-ci étant produite par une étoile Wolf-Rayet
La Nébuleuse de la Bulle par le NOAO
Apollo 12 rend visite à Surveyor 3
Voyager à 90 UA
20 novembre 2003
Voyager à 90 UA
Aurore de protons
17 décembre 2003
Aurore de protons
La Nébuleuse de la Tarentule par Spitzer
La Comète Hale-Bopp au-dessus du col de Val Parola
Région de formation d'étoiles massives DR21 en infrarouge
Aurores saturniennes
19 février 2005
Aurores saturniennes
Aurores saturniennes persistantes
22 février 2005
Aurores saturniennes persistantes
Ces aurores de Saturne, qui ont duré plusieurs jours, ont été suivies en même temps par le télescope spatial Hubble et par la sonde Cassini en janvier 2004
Les queues de poussière et de gaz de la comète Hale-Bopp
La Comète Hale-Bopp au-dessus du col de Val Parola
4 septembre 2005
La Comète Hale-Bopp au-dessus du col de Val Parola
La comète Hale-Bopp est devenue plus brillante que n'importe quelle étoile de notre ciel, elle est vue ici depuis Cortina Ampezzo en Italie
NGC 7635 : la Nébuleuse de la Bulle
7 novembre 2005
NGC 7635 : la Nébuleuse de la Bulle
C'est le vent stellaire de l'étoile massive au centre de la nébuleuse NGC 7635 qui lui donne sa forme de bulle, visible dans la constellation de Cassiopée
L'imprenable vue sur le Soleil de SOHO
La mystérieuse Nébuleuse du cône
Un nuage de poussière dans NGC 281
Un jet en provenance du Soleil
La comète Hale-Bopp au dessus de Val Parola
2 mars 2008
La comète Hale-Bopp au dessus de Val Parola
Visible même depuis les villes atteintes de pollution lumineuse, la comète Hale-Bopp était devenue l'objet le plus brillant de notre ciel
Périlleux lever de Soleil sur Gliese 876d
Protubérance solaire tourmentée
Au centre de la nébuleuse de la Lagune
Le centre galactique en infrarouge
Frôleuse de Soleil
De l'eau sur la Lune
28 septembre 2009
De l'eau sur la Lune
Une rose de l'espace pour la Saint Valentin
Le régolithe de l’astéroïde Eros
NGC 7635, nébuleuse de la Bulle
NGC 7380, la nébuleuse du Sorcier
Cygnus-X, la machinerie intime d’une usine à étoiles
Lever de Soleil à haut risque sur Gliese 876d
La nébuleuse planétaire de l'Araignée rouge
Hale-Bopp au dessus de Val Parola
La nébuleuse de la Tête de cheval en infrarouge par Hubble
Les queues de la comète Lemmon
Aurores saturniennes persistantes
22 juin 2014
Aurores saturniennes persistantes
Alors que les aurores polaires durent quelques minutes sur la Terre, celles de Saturne se prolongent plusieurs jours autour du pôle magnétique
WR 124, machine à vent stellaire
1er juillet 2014
WR 124, machine à vent stellaire
Les étoiles de Wolf-Rayet explosent lentement, telle WR 124 dans la constellation de la Flèche, en état probable de pré-supernova depuis 20.000 ans
Aurores polaires sur le nord du Canada
14 juillet 2014
Aurores polaires sur le nord du Canada
Provoquées par des rafales de vent solaire, les aurores polaires étaient particulièrement intenses au mois de décembre dernier, vues ici à Yellowknife au Canada
Au coeur de la nébuleuse de la Lagune
20 août 2014
Au coeur de la nébuleuse de la Lagune
La nébuleuse de la Lagune, M8, abrite des étoiles en formation, à 5.000 années-lumière, dans la constellation du Sagittaire
Etoiles et piliers de poussière par WISE
Le centre galactique en infrarouge
Protubérance solaire tourmentée
La nébuleuse du Requin
7 septembre 2015
La nébuleuse du Requin
La Bulle et le Nuage
La Tête de cheval en infrarouge
8 juin 2016
La Tête de cheval en infrarouge
Dans le grande nébuleuse d'Orion, vue ici dans l'infrarouge par Hubble, la nébuleuse de la Tête de cheval a été sculptée par les vents stellaires
W5, l'âme de la formation d'étoiles
La nébuleuse de la Rosette
Hale-Bopp au dessus de Val Parola
La nébuleuse planétaire de l'Araignée rouge
Au coeur de la nébuleuse de la Lagune
NGC 7822 : étoiles et piliers de poussières dans l'infrarouge
HH 666
6 décembre 2017
HH 666
La bulle et le nuage
5 février 2018
La bulle et le nuage
Apollo 12 visite Surveyor 3
Aurore dragon au-dessus de l'Islande
18 février 2019
Aurore dragon au-dessus de l'Islande
L'activité solaire est en ce moment au plus bas, avec l'absence totale de taches solaires, et pourtant d'impressionnantes aurores polaires sont observées
Février, un mois sans taches solaires
6 mars 2019
Février, un mois sans taches solaires
Le Soleil est actuellement dans le minimum de son cycle de 11 ans, présentant de manière inhabituelle une longue absence totale de taches solaires
Les vapeurs d'AZURE au-dessus de la Norvège
8 avril 2019
Les vapeurs d'AZURE au-dessus de la Norvège
La NASA a réalisé une expérience dans la zone aurorale, au-dessus de la Norvège, consistant à lâcher des gaz traceurs dans l'ionosphère
Jeunes étoiles de Trumpler 14 vues par Hubble
14 mai 2019
Jeunes étoiles de Trumpler 14 vues par Hubble
L'amas d'étoiles Trumpler 14 est composé de nombreuses étoiles brillantes car il est très jeune, formé il y a seulement 5 millions d'années
Panorama de la nébuleuse de la Carène vue par Hubble
23 juin 2019
Panorama de la nébuleuse de la Carène vue par Hubble
La nébuleuse de la Carène s'étend sur plus de 450 années-lumière et se situe à 8.500 années-lumière, riche en gaz, poussières et jeunes étoiles

Ailleurs sur le web

The Solar Wind
International Solar Terrestrial Physics (ISTP) historical material, hosted by NASA's Goddard Space Flight Center Heliophysics Division of the Sciences and Exploration Directorate in Greenbelt Maryland USA
 www-spof.gsfc.nasa.gov
NASA's Polar, Wind and Geotail Missions
The Heliospheric Physics Laboratory (HPL), located at NASA's Goddard Space Flight Center in Suburban Maryland, USA, operates the Space Physics Data Facility (SPDF) and its S3C Active Archive. HPL is a component of Goddard's Heliophysics Division of the Sciences and Exploration Directorate.
 www-istp.gsfc.nasa.gov
astronome | astronome | champ magnétique | champ magnétique | champ magnétique du soleil | champ magnétique du soleil | couronne solaire | couronne solaire | électrons

Le calendrier de l'astronomie

M13 : le grand amas globulaire d'Hercule NGC 1999 : nébuleuse par réflexion dans Orion Tempête de sable sur la planète Terre Saturne dans la nuit La nébuleuse obscure de la Pipe Abell 2142 : conflit d'amas galactiques Zal Patera sur Io, la lune de Jupiter La surface de l'astéroïde Eros Orage solaire : une éruption coronale Ciel et planètes Le marathon Messier La supernova 1994D et l'Univers inattendu Un panel de curiosités dans Orion A Symphonie pour GRB 000301C Des petites lentilles déforment l'Univers NEAR Shoemaker regarde Eros Traces de tourbillons martiens Un vent en provenance du Soleil Apollo 16 : exploration du cratère Plum Mercure à l'horizon Le jet stellaire HH111 de 12 années-lumière Une sphérule intersidérale A l'intérieur de Mars Le mystère des rayons gamma La Terre se lève aussi La surface de Vénus jadis liquide Vol au-dessus d'Eros M20 : la nébuleuse Trifide Des fullerènes en guise de micro-capsule temporelles Des mondes de la taille de Saturne découverts Planètes à la dérive dans Orion