Couronne solaire

Sur cette photo de l’éclipse de Soleil du 11 juillet 1991, la basse (à gauche) et la haute couronne (à droite) sont visibles. Dans la basse couronne, on remarque deux protubérances rouges.
Sur cette photo de l’éclipse de Soleil du 11 juillet 1991, la basse (à gauche) et la haute couronne (à droite) sont visibles. Dans la basse couronne, on remarque deux protubérances rouges.

Crédit : Alain Jeanne.

On nomme couronne solaire la haute atmosphère du Soleil, très ténue, qui se prolongea jusqu'à plusieurs fois le rayon de notre étoile.

On distingue la basse couronne, région la plus proche du Soleil dans laquelle apparaissent les protubérances, et la haute couronne.

La température de la couronne atteint plus d'un million de degrés. L'origine d'une telle température reste un sujet de recherche.

Lors d'une éclipse de Soleil, la couronne est parfaitement visible à l'oeil nu.

Son observation et son étude sont possibles avec un instrument appelé coronographe qui reproduit les conditions d'une éclipse, c'est-à-dire cache la luminosité du disque solaire pour mettre en évidence la couronne solaire.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le schéma présent en haut de l’image est un plan en coupe d’un coronographe. En bas à gauche, on aperçoit le cône occulteur fixé à une lentille. C’est ce petit doigt de métal qui sert à cacher le disque solaire. En bas à gauche, on voit une photo prise à l’aide de ce dispositif. Une grande protubérance est visible en au à droite du Soleil.
à lire aussi...
Coronographe
Le coronographe est l'instrument qui permet d'observer les protubérance et la couronne du Soleil en occultant la clarté aveuglante de son disque
L'atmosphère terrestre vue depuis l'espace. L'eau, l'air, la vie.
à lire aussi...
Atmosphère
L'atmosphère est la couche de gaz qui enveloppe une planète ou un satellite naturel ; celle de la Terre nous abrite et contribue à rendre la vie possible
soleil | atmosphère | coronographe