Naines blanches froides

Naines blanches froides
Crédit : H. Richer (UBC) et al., WFPC2, HST, NASA

Minuscules par rapport aux standards stellaires, les étoiles de type naine blanche sont aussi intensément chaudes... mais elles refroidissent. Dès que leur feu nucléaire intérieur cesse de brûler, elles commencent à se refroidir jusqu'à ce qu'elles s'éteignent. Cette image du télescope spatial Hubble couvre une petite région proche du centre de l' amas globulaire connu sous le nom de M4. Ici, les chercheurs ont découvert une grande concentration de naines blanches (les astres entourés). On pense que les étoiles de faible masse, dont le Soleil fait partie, évoluent en naine blanche. L'étude de la manière selon laquelle ces étoiles refroidissent peut conduire à une meilleure compréhension de leur âge, de l'âge de leur amas globulaire parent et même de l' âge de notre Univers.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Le centre de l'amas globulaire d'Omega du Centaure
M2 9 : les ailes de la nébuleuse du Papillon
Le ciel austral en hydrogène chaud
MyCn18&nbsp;: une nébuleuse sablier
IC 4406: Une nébuleuse apparemment carrée
La nébuleuse de la Nova Cygni s'allume
NGC 6369 : la Nébuleuse du Petit Fantôme
DEM&nbsp;L71&nbsp;: quand de petites étoiles explosent
NGC&nbsp;1818&nbsp;: Choisissez une étoile
La planète, la naine blanche et l'étoile à neutrons
Un système binaire polaire intermédiaire
M2-9 : les ailes de la nébuleuse du Papillon
NGC&nbsp;6369&nbsp;: La nébuleuse du Petit Fantôme
Les marches du Rectangle Rouge
La nébuleuse de la Nova Cygni s'allume
Spirale de naines blanches
M2-9 : les ailes de la nébuleuse du Papillon
NGC&nbsp;3242&nbsp;: le fantôme de Jupiter
Proche Supernova
7 mars 2006
Proche Supernova
Un système binaire polaire intermédiaire
Les explosions de la naine blanche de RS Oph
IC 4406, une nébuleuse apparemment carrée
NGC 7008, la nébuleuse du foetus
Au cœur d’Omega du Centaure
L'aube d'avant la nova
17 novembre 2009
L'aube d'avant la nova
MyCn 18, nébuleuse planétaire en sablier
Shapley 1, une nébuleuse planétaire annulaire
NGC 6369, nébuleuse du Petit Fantôme
La nébuleuse planétaire de l'Araignée rouge
Ailes d'une nébuleuse papillon
Aube cataclysmique
11 janvier 2015
Aube cataclysmique
MyCn18, nébuleuse planétaire sablier
La perle d'une nouvelle naine blanche
M2-9, les ailes d'une nébuleuse papillon
IC 4406, une nébuleuse apparemment carrée
La nébuleuse de la Calebasse
La nébuleuse planétaire de l'Araignée rouge

Ailleurs sur le web

APOD Index - Stars: Globular Clusters
 antwrp.gsfc.nasa.gov
Chandra :: Field Guide to X-ray Sources :: White Dwarfs & Planetary Nebulas
An explanation of cosmic X-ray sources, from black holes to galaxy clusters, as well as a review of the history of X-ray astronomy, what X-rays are and how they are produced.
 chandra.harvard.edu
Cooling Models for Old White Dwarfs
 adsabs.harvard.edu
Template
 imagine.gsfc.nasa.gov
Astronomy HyperText Book: Stellar Evolution
 zebu.uoregon.edu
Communications and Outreach
Learn how we communicate the discoveries of NASA’s Hubble Space Telescope and the future James Webb Space Telescope (JWST) and WFIRST.
 oposite.stsci.edu
Communications and Outreach
Learn how we communicate the discoveries of NASA’s Hubble Space Telescope and the future James Webb Space Telescope (JWST) and WFIRST.
 oposite.stsci.edu
amas globulaire | amas globulaire | astre | astre | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Les frôleuses de Soleil de SOHO IC418 : la nébuleuse du Spirographe Naines blanches froides Aurores saturniennes En s'approchant de la Station Spatiale Internationale L'équinoxe M16 : protoétoiles dans la nébuleuse de l'Aigle

 

image suivante
Aurores saturniennes