212 heures sur Orion

212 heures sur Orion
Image Crédit & Copyright: Stanislav Volskiy, Annotation: Judy Schmidt

La constellation d'Orion, c'est bien plus que trois étoiles alignées. Afin de mieux apprécier la richesse en nébuleuses de cette portion bien connue du ciel, une durée d'exposition extrêmement longue a été cumulée lors de la plupart des nuits claires des hivers 2013 et 2014. Après 212 heures d'exposition et une année supplémentaire de traitement, ce collage de 1400 images couvrant un champ équivalent à 40 diamètres apparents de pleine lune a fini par émerger. Parmi les détails qui deviennent ainsi visibles, on ne peut manquer la spectaculaire boucle de Barnard, l'arc de cercle rouge vers le bas de l'image. La grande tache rouge tout en haut n'est pas la nébuleuse de la Rosette, mais la moins connue Lambda Orionis. La Rosette, elle, se tient sur la gauche, nébuleuse au coeur blanc cerclé de rouge. La brillante étoile orange est Bételgeuse, tandis que la bleue en bas à droite est Rigel. Parmi les autres célèbres nébuleuses présentes sur cette image, il y a la Tête de sorcière, la Flamme, la Fourrure de Renard et, si vous savez où la trouver, la Tête de Cheval, minuscule à cette échelle. Quant aux célèbres trois étoiles alignées qui forment la ceinture d'Orion le chasseur, vous les trouverez en bas et à droite du centre de l'image, dans la boucle de Barnard. Si vous êtes perdu, cliquez ici.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

La nébuleuse de la Fourrure de Renard vue par le CFHT
La ceinture d'Orion
10 février 2009
La ceinture d'Orion
Boucle de Barnard à l'encolure de la Tête de Cheval
La surface tachée de Bételgeuse
6 janvier 2010
La surface tachée de Bételgeuse
Si la géante Betelgeuse se trouvait à la place du Soleil, elle s'étendrait jusqu'à Jupiter ; sa surface a pu être décrite par interférométrie, révélant des taches
La Flamme dans le visible et l'infrarouge
9 décembre 2014
La Flamme dans le visible et l'infrarouge
La nébuleuse de la Flamme est une partie du grand complexe moléculaire d'Orion, elle tient sa luminosité de la proximité de la brillante étoile Alnitak
La nébuleuse de la Rosette
Les nuages d'Orion le chasseur
16 mars 2015
Les nuages d'Orion le chasseur
Pouponnières stellaires, nébuleuses par émission, étoiles brillantes, nuages d'hydrogène, nuages de poussières... la constellation d'Orion est richissime
La magnifique nébuleuse de la Tête de cheval
13 mai 2015
La magnifique nébuleuse de la Tête de cheval
Dans la constellation d'Orion, la tête de Cheval est un nuage de poussière interstellaire visible parce qu'elle se trouve devant une nébuleuse par émission
La nébuleuse de la Tête de sorcière
212 heures sur Orion
23 novembre 2015
212 heures sur Orion
Orion sur la montagne
Orion en infrarouge
18 juillet 2016
Orion en infrarouge
La Spatio-autoroute d'Orion
M78 et autres nébuleuses par réflexion dans Orion
Réserve naturelle de ciel d'hiver en Espagne
Le ciel du Kalahari
Orion, constellation photogénique
21 mars 2018
Orion, constellation photogénique
Les étoiles d'Orion exhibent les couleurs caractéristiques de leurs températures différentes et les nébuleuses sont omniprésentes

Ailleurs sur le web

Rigel in Orion is blue-white | EarthSky.org
Blue-white Rigel, in the constellation Orion, is one of the brightest stars in the night sky. It's about twice as hot, and 40,000 times brighter, than our sun.
 earthsky.org
Angular diameter - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Orion (constellation) - Wikipedia
 en.wikipedia.org
In Depth | About the Moon – Moon: NASA Science
The fifth largest moon in the solar system, Earth's moon is the only place beyond Earth where humans have set foot. The brightest and largest object in our night sky, the moon makes Earth a more livable planet by moderating our home planet's wobble on its axis, leading to a relatively stable climate.
 moon.nasa.gov
Bételgeuse | Bételgeuse | ciel | ciel | constellation | constellation | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Monument Valley sous la Voie lactée La comète ISON détruite par le Soleil Vénus sous l'arche de Spitzkoppe La grande nébuleuse d'Orion Pouponnière stellaire dans Persée NGC 3169 part en vrille La Terre et la Voie lactée depuis l'espace Quatre astres dans le ciel de Great Salt Lake L'assemblage de la Station spatiale internationale Ae Aurigae et la nébuleuse de l'étoile flamboyante Un missile inattendu à San Francisco Brillante Tauride sur le Kenya Les Têtards d'IC 410 Wright Mons sur Pluton Monument Valley sous les Léonides Boule de feu entre nébuleuse d'Orion et Rigel La nébuleuse du Pélican Jet bref sur la comète de Rosetta Centaurus A Des Léonides mais pas que Recyclage galactique Phobos, la lune condamnée de Mars 212 heures sur Orion Aurores polaires au-dessus des nuages Surface grêlée sur Pluton Planètes du matin sur l'écliptique Le sourire de la gravité La comète de Rosetta et Philae s'éloigne Cascades de sable noir sur Mars Au coeur de NGC 3521