Orion en infrarouge

Orion en infrarouge
Image Crédit: ESO, VLT, HAWK-I, H. Drass et al.

L'image infrarouge la plus détaillée de la nébuleuse d'Orion a révélé un nouveau lot d'étoiles de faible masse et peut-être même des planètes dérivantes. La pittoresque nébuleuse nous est plus familière dans le visible, où elle apparaît constituée de nombreuses étoiles brillantes et de gaz luminescent. Également connue sous le nom de M42, la nébuleuse d'Orion se trouve à environ 1300 années-lumière de nous, ce qui la plus proche région de formation d'étoiles. On peut aussi chercher à dissiper les brumes d'Orion en l'observant en infrarouge, comme cela a été fait récemment avec la caméra d'avant-garde HAWK-I placée au foyer d'un des télescopes de 8m du VLT de l'Observatoire européen austral, au Chili. Les versions à haute résolution de cette image révèlent de nombreux points lumineux, dont beaucoup sont sans doute des naines brunes, alors qu'un certain nombre, assez inattendu, sont sans doute des planètes libres. Comprendre la formation de ces objets de faible masse est essentiel à notre compréhension du processus plus global de formation stellaire, ainsi que celle des premières années de notre propre système solaire.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Au centre du Trapèze
10 juillet 2005
Au centre du Trapèze
212 heures sur Orion
23 novembre 2015
212 heures sur Orion
La nébuleuse d'Orion dans le visible et l'infrarouge

Ailleurs sur le web

NASA - Brown Dwarf Detectives
 www.nasa.gov
Chile - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Orion Nebula - Wikipedia
 en.wikipedia.org
[1605.03600] The bimodal initial mass function in the Orion Nebula Cloud
 arxiv.org
Panning across a deep infrared image of the Orion Nebula
This video gives a close-up view of a spectacular new image of the Orion Nebula star-formation region that was obtained from multiple exposures using the HAW...
 www.youtube.com
Zooming into a deep infrared image of the Orion Nebula
This video starts from a wide view of the night sky and zooms in on the famous constellation of Orion. The final part gives a close-up view of a spectacular ...
 www.youtube.com
Stars | Science Mission Directorate
How do stars form and evolve? Stars are the most widely recognized astronomical objects, and represent the most fundamental building blocks of galaxies. The age, distribution, and composition of the stars in a galaxy trace the history, dynamics, and evolution of that galaxy. Moreover, stars are responsible for the manufacture and distribution of heavy elements such as carbon, nitrogen, and oxygen, [...]
 science.nasa.gov
A deep infrared view of the Orion Nebula from HAWK-I
A deep infrared view of the Orion Nebula from HAWK-I
 www.eso.org
Deepest Ever Look into Orion - VLT infrared images reveal unexpected horde of low-mass objects
ESO’s HAWK-I infrared instrument on the Very Large Telescope (VLT) in Chile has been used to peer deeper into the heart of Orion Nebula than ever before. The spectacular picture reveals about ten times as many brown dwarfs and isolated planetary-mass objects than were previously known. This discovery poses challenges for the widely accepted scenario for Orion’s star formation history.
 www.eso.org
ESO - HAWK-I
ESO is the European Organisation for Astronomical Research in the Southern Hemisphere. It operates the La Silla Paranal Observatory in Chile and has its headquarters in Garching, near Munich, Germany.
 www.eso.org
ESO — The European Southern Observatory
Welcome to the most powerful astronomical observatories in the world.
 www.eso.org
Very Large Telescope
The Very Large Telescope (VLT) is the world's most advanced visible-light astronomical observatory.
 www.eso.org
How Long is a Light-Year?
 www.grc.nasa.gov
années-lumière | années-lumière | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Juno en approche de Jupiter Le ver luisant amoureux de la Voie lactée La nébuleuse de l'%u0153il de chat La nébuleuse de la Crevette Les nuages colorés de Rho Ophiuchi Trio galactique dans la Vierge Une nuit sur l'Altiplano chilien Le coeur tournoyant de la nébuleuse du Crabe Nuages noctulescents dans le nord de la France Quand Jupiter rencontre la Lune Aurores polaires sur Jupiter Emmène moi sur Jupiter M7, amas ouvert dans le Scorpion NGC 1309 et des amies La nébuleuse du Crayon La tour du pôle céleste nord Mercure à l'horizon Orion en infrarouge Colorier l'univers Sombres dunes sur Mars L'aller et le retour de Falcon 9 Vers S1063 et au-delà Planètes d'été et Voie lactée M2-9, les ailes d'une nébuleuse papillon Des images profondes des nuages de Magellan indiquent la possibilité de collisions Ciel mystérieux au-dessus de l'Argentine M13, prince des amas globulaires Nébuleuse de l'Aigle par Herschel Analemme du Danube Vagues dans le ciel Eruption de filament solaire
image précédente
Mercure à l'horizon
image suivante
Colorier l'univers