Le nuage moléculaire Barnard 68

Le nuage moléculaire Barnard 68

Où les étoiles s'en sont-elles allées ? Ce qui était avant considéré comme un trou dans le ciel est maintenant connu des astronomes comme étant un nuage moléculaire. Ici, une grande concentration de poussière et de gaz moléculaire absorbe pratiquement toute la lumière visible émise par les étoiles de l'arrière-plan. Les environs particulièrement sombres contribuent à faire de l'intérieur des nuages moléculaires un des endroits les plus froids et les plus isolés de l'Univers. Une des plus remarquables nébuleuses par absorption est un nuage en direction de la constellation du Serpentaire (Ophiuchus en latin) connu sous le nom de Barnard 68, (photographié ci-dessus). Qu'aucune étoile ne soit visible au centre indique que Barnard 68 est relativement près, avec des mesures le plaçant à environ 500 années-lumière de la Terre pour un diamètre d'une demi année-lumière. On ne sait pas exactement comment se forment les nuages moléculaires tels que Barnard 68, mais on sait que ces nuages sont eux-même probablement un lieu où de nouvelles étoiles se forment. Il est possible de voir directement à travers le nuage en lumière infrarouge.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

M 16: les étoiles des oeufs de l'Aigle
M&nbsp;42&nbsp;: les nuages de la Nébuleuse d'Orion
La Nébuleuse de la Bulle par le NOAO
Poussière interstellaire fractale
6 juillet 2003
Poussière interstellaire fractale
Un modèle fractal a permis ici de créer une image plausible de la structure mal connue de la poussière interstellaire
IC&nbsp;4603&nbsp;: Nébuleuse par réflexion dans Ophiuchius
Les éléments de la Nébuleuse du Cygne
Le centre galactique en infrarouge
 Notre Galaxie en étoiles, gaz et poussière
Antarès et Rhô Ophiuchi
Les nuages colorés de Rho Ophiuchi
Au centre de NGC&nbsp;6559
Un tore moléculaire entoure un trou noir
Le centre galactique en infrarouge
Sculptures de poussière dans la Nébuleuse de la Rosette
L'amas ouvert M&nbsp;7 dans le Scorpion
Les nuages colorés de Rho Ophiuchi
M 42 : les nuages de la Nébuleuse d'Orion
Ombre et lumière dans la Nébuleuse de la Rosette
Le centre galactique en infrarouge
Les Volutes de la Nébuleuse d'Orion
IC 4603, nébuleuse par réflexion dans Ophiuchius.
Sculptures de poussière dans la nébuleuse de la Rosette
Les nuages colorés de Rho Ophiuchi
M7, amas ouvert du Scorpion
Sculptures de poussière dans la nébuleuse de la Rosette
Le centre galactique en infrarouge
M7, amas ouvert dans le Scorpion
Nébuleuse par réflexion dans le Serpentaire
Le centre galactique en infrarouge
Les nuages colorés de Rho Ophiuchi

Ailleurs sur le web

APOD Index - Nebulae: Dark Nebulae
 antwrp.gsfc.nasa.gov
What is a light-year and how is it used??
 starchild.gsfc.nasa.gov
Molecular Cloud -- from Eric Weisstein's World of Astronomy
 scienceworld.wolfram.com
années-lumière | années-lumière | astronome | astronome | astronomie | astronomie | ciel | ciel | constellation | constellation | étoile

Le calendrier de l'astronomie

La nébuleuse et l'étoile à neutron Le nuage moléculaire Barnard&nbsp;68 La navette spatiale et son équipage perdu lors de son retour Les pelotes de la Nébuleuse du Voile D'inhabituelles rigoles et canaux sur Mars Les rayons-X de M&nbsp;83 Orion sur film AB&nbsp;Aurigae&nbsp;: comment faire des planètes Dipôle de COBE&nbsp;: excès de vitesse à travers l'Univers La comète NEAT approche du Soleil Gros plan de la Nébuleuse Dumbbell par Hubble WMAP résout l'Univers La Nébuleuse de l'Aigle par le CFHT Le coeur de NGC&nbsp;346 Joyeux anniversaire Jules Verne Au sud-ouest de Mercure L'âge de l'Univers à partir de son fond cosmologique en micro-ondes Candor et Ophir Chasmata Principe d'exclusion de Pauli ou  pourquoi vous n'implosez pas Le vent froid de la Nébuleuse du Boomerang Neige fondue et rigoles sur Mars Saturne en infrarouge Une protubérance solaire déformée La comète NEAT passe à côté d'un Soleil éruptif M&nbsp;42&nbsp;: les nuages de la Nébuleuse d'Orion Des rayons anticrépusculaires au-dessus du Canyon Horseshoe Quand les lunes et les ombres dansent Une fourrure de renard, une licorne et un sapin de Noël

 

image suivante
La navette spatiale et son équipage perdu lors de son retour
Les sept membres de l'équipage étaient David M. Brown, Rick D. Husband, Laurel B. Clark, Kalpana Chawla, Michael P. Anderson, William C. McCool et Ilan Ramon