Du nouveau sur le front des ondes gravitationnelles

Vidéo Crédit: NASA's Conceptual Imaging Lab

Des rayonnements à la fois gravitationnels et électromagnétiques émis par une même source ont pu être détectés quasi simultanément pour la première fois. Les données indiquent que la source était vraisemblablement la fusion de deux étoiles à neutrons. Cette spectaculaire explosion a été observée le 17 août 2017 dans la galaxie elliptique NGC 4993, relativement proche avec une distance de 130 millions d'années-lumière. Ce sont les ondes gravitationnelles qui furent détectées en premier par les observatoires terrestres LIGO et Virgo, suivies de très près (quelques secondes) par les rayons gamma reçus par les satellites Fermi et INTEGRAL. Plusieurs heures après, ce furent enfin le télescope spatial Hubble et d'autres observatoires qui purent observer l'événement sur l'ensemble du spectre électromagnétique. Cette animation nous permet de visualiser l'événement à l'origine de tout cela. On y voit deux étoiles à neutrons tourner autour d'un centre de gravité commun et se rapprochant peu à peu, événement amenant à un plissement de l'espace-temps, ce que sont littéralement les ondes gravitationnelles. Au moment de la fusion proprement dite, un puissant jet de particules alimente la brève émission de rayons gamma, suivi par des nuages d'éjectas. Apparaît alors une contrepartie optique comparable à une supernova, mais qui compte tenu de la puissance de l'événement est dans ce cas appelée kilonova. Cette première détection conjointe confirme entre autres que les fusions d'étoiles à neutrons sont probablement responsables des sursauts gamma de courte durée. Ce type d'événement a sans doute ensemencé l'univers de nombreux noyaux atomiques lourds dont l'iode, élément indispensable à la vie, ainsi que l'uranium et le plutonium utilisés dans nos centrales nucléaires. Il est même possible que vous possédiez un souvenir précieux d'une telle explosion : les fusions d'étoiles à neutrons sont en effet considérées comme les forges naturelles où se sont formés les atomes d'or.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Atome
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Coupe d'une étoile à neutrons
à lire aussi...
Etoile à neutrons

D'autres images d'astronomie...

M87, galaxie elliptique d’un fort beau gabarit
L’étoile à neutrons au cœur superfluide
Là d'où nous venons
25 janvier 2016
Là d'où nous venons
Détecter les ondes gravitationnelles
Détection historique des ondes gravitationnelles
L'origine de l'or
15 octobre 2017
L'origine de l'or
NGC 4993 : l'emplacement galactique d'une explosion d'historique
La source de toute chose
24 octobre 2017
La source de toute chose
Les atomes qui composent votre corps, l'hydrogène ou le carbone, viennent du Big Bang et des réactions de fusion nucléaire des étoiles...
Vidéo de deux trous noirs supermassifs en collision

Ailleurs sur le web

Fermi Gamma-ray Space Telescope
NASA.gov brings you the latest images, videos and news from America's space agency. Get the latest updates on NASA missions, watch NASA TV live, and learn about our quest to reveal the unknown and benefit all humankind.
 www.nasa.gov
Gravitational-wave astronomy - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Iodine - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Kilonova - Wikipedia
 en.wikipedia.org
NGC 4993 - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Chandra :: Photo Album :: Note on Cosmic Distances
A collection of images taken by the Chandra X-ray Observatory, including image descriptions, constellations, an X-ray sky map and comparisons with images in other wavelengths such as optical, radio and infrared.
 chandra.harvard.edu
Nucleosynthesis, neutrino bursts and gamma-rays from coalescing neutron stars
 adsabs.harvard.edu
GMS: Neutron Star Merge
Binary systems containing neutron stars are born when the cores of two orbiting stars collapse in supernova explosions. Neutron stars pack the mass of our sun into the size of a city. They are so dense and packed so tightly that the boundaries atoms nuclei disappear. In such systems, Einstein's theory of general relativity predicts that neutron stars emit gravitational radiation, ripples of space- [...]
 svs.gsfc.nasa.gov
Doomed Neutron Stars Create Blast of Light and Gravitational Waves
Doomed neutron stars whirl toward their demise in this animation. Gravitational waves (pale arcs) bleed away orbital energy, causing the stars to move closer...
 youtu.be
HST Overview
HST Overview
 www.stsci.edu
LIGO Scientific Collaboration - The science of LSC research
LIGO Scientific Collaboration (LSC) seeks to detect gravitational waves and use them for exploration of fundamentals of science.
 ligo.org
Virgo Website
 www.virgo-gw.eu
années-lumière | années-lumière | astronomie | astronomie | atomes | atomes | centre de gravité | centre de gravité | électromagnétique | étoile | étoiles à neutron

Le calendrier de l'astronomie

Supersonique machine verte Deux comètes visibles aux jumelles Anneau de glace autour de Fomalhaut La nébuleuse de l'âme en infrarouge par Herschel Pluton, pénitencier du méthane Mars, des aurores pas que polaires La longue éclipse du Tyrannosaure Le nuage moléculaire Barnard 68 Ahuna Mons est-elle le fruit d'ondes de choc ? La Voie lactée sur le désert des Pinnacles L'amas globulaire NGC 362 vu par Hubble NGC 1365, magnifique île-univers Sous le Grand Nuage de Magellan exactement Steve et les aurores L'origine de l'or Du nouveau sur le front des ondes gravitationnelles Haumea des confins du Système solaire Etoiles et poussières dans la Couronne Australe M51, la galaxie du Tourbillon La Trifide en beauté La nébuleuse sombre 183 de Lynds La danse des trous noirs NGC 4993 : l'emplacement galactique d'une explosion d'historique La source de toute chose Les monts Marius et un trou dans la Lune NGC 7635, une bulle dans l'océan cosmique Le Fantôme de Mirach NGC 6369, nébuleuse du Petit Fantôme Une nuit sur une étrange planète Sous les flèches d'Orion Dans la toile de la matière noire
image précédente
L'origine de l'or
image suivante
Haumea des confins du Système solaire
C'est l'un des objets les plus étranges du système solaire, Haumea (2003 EL61) est la cinquième planète naine connue, à la forme oblongue unique en son genre