Supernova

M1, la nébuleuse du Crabe vue par le télescope spatial Hubble
M1, la nébuleuse du Crabe vue par le télescope spatial Hubble

Crédit : NASA, ESA, Hubble, J. Hester, A. Loll (ASU)

Formidable explosion par laquelle se termine la vie des étoiles très massives, lorsqu'elles ont brûlé toutes leurs réserves de « carburant », hydrogène et hélium, et qu'elles s'effondrent sur elles-mêmes.

Une étoile nouvelle ?

Pendant l'explosion, l'étoile brille autant que dix milliards d'étoiles réunies en un seul point ! C'est alors que ces étoiles apparaissent soudain dans notre ciel terrestre, brillant plus que toutes les autres étoiles. Certaines de ces supernova, c'est-à-dire étoiles nouvelles, ont duré quelques semaines.

Ce phénomène est connu depuis l'antiquité. Des astronomes chinois ont relevé, bien avant notre ère, de telles "étoiles invitées" (selon leur vocabulaire), qu'ils distinguaient bien d'autres "étoiles" éphémères telles que les comètes : celles-ci ont une apparence diffuse (chevelure et queue de la comète, plus moins développées mais pouvant être visibles à l'oeil nu) et, surtout, elles se déplacent perceptiblement dans le ciel d'une nuit à l'autre. En revanche, la supernova est l'explosion d'une étoile lointaine, elle ne se déplace donc pas dans notre ciel.

Un peu de physique...

Les éléments atomiques les plus lourds se forment à ce moment là, grâce aux températures de plusieurs milliards de degrés atteintes, lesquelles font fusionner des atomes généralement stables à plus basse température.

Non seulement les supernovae permettent la synthèse de ces éléments, mais elles créent aussi les conditions de leur dispersion dans l'Univers, grâce au souffle de l'explosion.

C'est pourquoi on peut dire que nous sommes véritablement des « poussières d'étoiles » : les éléments lourds dont notre corps est constitué ont été créés dans la « forge nucléaire » des étoiles géantes, et si certaines d'entre elles n'avaient pas explosé il y a plus de 5 milliards d'années, nous ne serions pas là pour en parler...

Ce qui reste des supernovas

Ce que l'on observe (longtemps) après une explosion de supernova, c'est une grand nuage de débris qui s'étend dans l'espace à une grande vitesse. Cette nébuleuse particulière est appelée rémanent de la supernova.

Le rémanent de la supernova de Tycho vu dans les rayons X
à lire aussi...
Le rémanent de la supernova de Tycho vu dans les rayons X

Le rémanent de la supernova observée par Tycho Brahe en 1572 est d'un type utile pour évaluer les distances dans l'univers visibles

La nébuleuse du Crabe (première entrée du catalogue de Messier), dans la constellation du Taureau, est l'un des plus célèbres rémanents, née de l'explosion d'une supernova observée par les astronomes chinois en 1054 de notre ère. Des inscriptions amérindiennes témoignent aussi de cette nouvelle étoile du ciel.

L\'incroyable expansion du Crabe
à lire aussi...
L'incroyable expansion du Crabe

La nébuleuse du Crabe, M1, est un rémanent d'une supernova observée en 1054, dont les particules s'échappent à plus de 1.000 km/s

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
Constellation du Taureau
à lire aussi...
Constellation du Taureau
Description et images de la constellation du Taureau
Bienvenue sur la planète Terre - La planète Terre, troisième planète en partant du Soleil, est composée de majoritairement de roches, sa surface étant aux trois-quarts couverte d'eau
à lire aussi...
La Terre
Troisième planète du système solaire, la Terre est une planète tellurique, dotée d'eau à l'état liquide et d'une atmosphère riche en oxygène et azote
La comète de Halley, célèbre photographie publiée par le New York Times lors de son passage en 1910
à lire aussi...
Les comètes
Les comètes sont des petits corps glacés du système solaire d'orbite fortement excentrique, elles ont une longue traînée lumineuse à l'approche du périhélie
Cette remarquable image composite d’Emmanuel Mallart nous permet d’embrasser simultanément du regard les 3 types de nébuleuses gazeuses :  en émission en bas à droite (M42), par réflexion juste au dessus, et enfin par absorption en haut à gauche, la fameuse nébuleuse de la tête de cheval se détachant sur fond rouge.
à lire aussi...
Nébuleuse
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Atome
Cette nébuleuse par émission est constituée presque exclusivement d’hydrogène, l’atome le plus simple de l’Univers (représenté schématiquement en haut à gauche sur fond de la nébuleuse de la Rosette).
à lire aussi...
Hydrogène
ciel | étoile | nébuleuse | atomes | comète | astronome | chevelure | nuage de débris | oeil nu | planète Terre | constellation | hydrogène | constellation du Taureau | catalogue