LDN 1622, la nébuleuse sombre d'Orion

LDN 1622, la nébuleuse sombre d\'Orion
Image Crédit & Copyright: Min Xie

La silhouette d'une intrigante nébuleuse sombre hante cette scène cosmique. La nébuleuse sombre de Lynds (LDN) 1622 apparaît devant un arrière plan d'hydrogène luminescent qui se révèle aisément dans les longues poses de la région. Par contraste, la nébuleuse par réflexion vdB 62 est beaucoup plus visible, juste au-dessus et à droite du centre. LDN 1622 se trouve près du plan de notre galaxie, la Voie Lactée, proche dans notre ciel de la Boucle de Barnard, vaste nuage entourant le riche complexe de nébuleuses par émission qui se trouve dans la ceinture et l'épée d'Orion. La poussière opaque de LDN 1622 est estimée à une distance comparable à celle de ces nébuleuses, environ 1500 années-lumière. À cette distance, ce champ de 1 degré couvrirait environ 30 années-lumière de long. Comme l'ont révélé les images infrarouges du satellite Spitzer, de jeunes étoiles se cachent dans les plis opaques de poussière de cette nébuleuse. Sa forme vaguement anthropomorphe et menaçante a conduit à lui donner son surnom populaire de nébuleuse du Croque-mitaine.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La grande nébuleuse d’Orion, M42. Sans doute la plus belle nébuleuse en émission visible depuis l’hémisphère nord
à lire aussi...
Nébuleuse en émission
La nébuleuse de la tête de sorcière, authentique nébuleuse par réflexion
Cette remarquable image composite d’Emmanuel Mallart nous permet d’embrasser simultanément du regard les 3 types de nébuleuses gazeuses :  en émission en bas à droite (M42), par réflexion juste au dessus, et enfin par absorption en haut à gauche, la fameuse nébuleuse de la tête de cheval se détachant sur fond rouge.
à lire aussi...
Nébuleuse
Constellation d'Orion
à lire aussi...
Constellation d'Orion
Description et images de la constellation d'Orion
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km

D'autres images d'astronomie...

Le berceau d'Orion
25 janvier 2007
Le berceau d'Orion
Vue à travers un filtre H-Alpha, la constellation d'Orion révèle toute la complexité de cette région riche en nébuleuses et pouponnières célestes
Orion de la tête au pied
23 octobre 2010
Orion de la tête au pied
La grande nébuleuse d'Orion est la région de formation d'étoiles la plus proche de nous, à quelque 1.500 années-lumière

Ailleurs sur le web

Dark nebula - Wikipedia
 en.wikipedia.org
The Boogie Man in Orion
An astrophotograph by Min Xie on AstroBin
 www.astrobin.com
LDN - Lynds Catalog of Dark Nebulae
 heasarc.gsfc.nasa.gov
vdB 62 - Wikipedia
 it.wikipedia.org
Outflows and Young Stars in Orion's Large Cometary Clouds L1622 and L1634
New observations of protostellar outflows associated with young stars in two of Orion's outlying cometary clouds, L1622 and L1634, are presented. The H? surface brightness of the bright rims are used to argue that both clouds are located at a distance of about 400 pc in the interior of the Orion superbubble where they are illuminated by Orion's massive stars. Spitzer IRAC and MIPS images r [...]
 ui.adsabs.harvard.edu
nébuleuse | nébuleuse sombre | constellation d'Orion | années-lumière | poussière | infrarouge | jeunes étoiles | nébuleuse par émission | nébuleuse par réflexion

Le calendrier de l'astronomie

Eclipse solaire à bosse Lancement de Solar Orbiter Filé d'étoiles entre Nord et Sud La Trifide de Spitzer Le pâle point bleu Au centre de la nébuleuse de la Carène NGC 2392, nébuleuse à double enveloppe Regardez Bételgeuse changer Orion sur les hauts-plateaux de Bohême centrale UGC 12591, galaxie à l'essorage Trio au crépuscule LDN 1622, la nébuleuse sombre d'Orion En plein dans Centaurus A Illustris, une simulation de l'Univers Couronnes, halos et arcs lunaires sur le Manitoba Le champ magnétique de Jupiter vu par Juno NGTS-10b, la planète condamnée Le ciel de nuit des deux hémisphères Embarquement pour le pôle céleste sud Jules César et les années bissextiles

 

image précédente
Trio au crépuscule
Au matin du 18 février, la Station spatiale internationale, le croissant de Lune et la planète Mars semblaient s'être donné rendez-vous.
image suivante
En plein dans Centaurus A
Fortement émettrice en X et gamma, Centaurus A est une source relativement proche de ces rayonnements exotiques qui intéressent les astrophysiciens.