Recherche : soleil

La grande nébuleuse d’Orion, M42. Sans doute la plus belle nébuleuse en émission visible depuis l’hémisphère nord
La Lune présente, avec Mercure, un des albédos les plus faibles du système solaire
La Voie Lactée vue en infrarouge par le satellite COBE. Les étoiles apparaissent en blanc, les poussières interstellaires en rouge.
Taches solaires en lumière visible vues par la sonde SOHO.
Sur le schéma, l’écliptique est représenté en bleu. Il est incliné de 23°26’ par rapport à l’équateur céleste.
Le point vernal, noté gamma, est l’un des deux points d’intersection entre l’écliptique et l’équateur céleste.
Un arc-en-ciel est une façon très esthétique de voir les photons rangés par énergie croissante (du rouge au bleu).
Cette nébuleuse par émission est constituée presque exclusivement d’hydrogène, l’atome le plus simple de l’Univers (représenté schématiquement en haut à gauche sur fond de la nébuleuse de la Rosette).
L’élongation mesure l’éloignement angulaire d’une planète par rapport au Soleil.
Lors d’une conjonction inférieure, Vénus ou Mercure sont « devant » le Soleil. Leur élongation est minimale.
1...359360361362363364