Recherche : astronome

Coupe d'une étoile à neutrons
Spectre lumineux d'une source artificielle (ampoule électrique)
Cette remarquable image composite d’Emmanuel Mallart nous permet d’embrasser simultanément du regard les 3 types de nébuleuses gazeuses :  en émission en bas à droite (M42), par réflexion juste au dessus, et enfin par absorption en haut à gauche, la fameuse nébuleuse de la tête de cheval se détachant sur fond rouge.
La nébuleuse planétaire M57 photographiée par des astronomes amateurs du Nord de la France à travers un télescope de 22,5cm (posé 1h40 quand même !).
Voici deux représentations graphiques d’une molécule de cytosine, une des quatre briques moléculaires qui constituent la molécule d’ADN à l’origine du vivant. A gauche, on voit les atomes reliés entre eux par des liens chimiques et à droite, sa « surface » telle qu’elle serait vue à l’aide d’un microscope électronique.
Ce schéma présente les 5 points de Lagrange d'une planète en orbite autour du Soleil. Ce sont des points d'équilibre gravitationnel : un objet qui y serait placé n'en bougerait pas, du moins en théorie.
Galaxie spirale NGC 4631. Composition d’image en rayons X (télescope Chandra) et UV (Télescope Spatial Hubble). Le disque de la galaxie apparaît en rouge, le halo est visible en bleu. Les régions les plus brillantes du disques sont des régions de formation d’étoile (population de type I). Ces images révèlent (pour les spécialistes) la présence d’un gaz chaud dans le halo chauffé par les régions du disque où se forment des étoiles. Ce gaz est néanmoins très peu dense par rapport au gaz présent dans le disque. Les étoiles du halo (type II)brillent peu en rayons X et UV.
Schéma illustrant un effet de micro lentille gravitationnelle (amplification de la luminosité de l'objet d'arrière plan) engendré par le passage d'une naine brune dans la ligne de visée de l'observateur
La principale source de lumière de notre environnement est le Soleil
1...154155156157