Le point d'interrogation

Le point d\'interrogation
Image Crédit & Copyright: Yizhou Zhang

Cela peut ressembler à un énorme point d'interrogation cosmique, mais la grande question est en réalité de savoir comment le gaz brillant et la poussière sombre racontent l'histoire de la formation d'étoiles de cette nébuleuse. Au bord d'un nuage moléculaire géant dans les limites de la constellation boréale de Céphée, la brillante région de formation d'étoiles NGC 7822 se trouve à environ 3 000 années-lumière de nous. Dans la nébuleuse, des bords brillants et des formes sombres se détachent dans ce paysage céleste coloré et détaillé. La mosaïque à 9 panneaux, prise pendant 28 nuits avec un petit télescope au Texas, comprend des données de filtres à bande étroite, documentant les émissions de l'oxygène atomique, de l'hydrogène et du soufre dans des teintes bleues, vertes et rouges. La ligne d'émission et la combinaison de couleurs sont devenues bien connues sous le nom de palette de Hubble. L'émission atomique est alimentée par le rayonnement énergétique des étoiles chaudes centrales. Leurs vents puissants et leur rayonnement sculptent et érodent les formes plus denses des piliers et ménagent une cavité caractéristique à des années-lumière du centre du nuage natal. Des étoiles pourraient encore se former à l'intérieur des piliers par effondrement gravitationnel, mais au fur et à mesure que les piliers seront érodés, toutes les étoiles en formation seront finalement coupées de leur réservoir de matière. Ce champ de vision s'étend sur plus de 40 années-lumière à la distance estimée de NGC 7822.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Cette remarquable image composite d’Emmanuel Mallart nous permet d’embrasser simultanément du regard les 3 types de nébuleuses gazeuses :  en émission en bas à droite (M42), par réflexion juste au dessus, et enfin par absorption en haut à gauche, la fameuse nébuleuse de la tête de cheval se détachant sur fond rouge.
à lire aussi...
Nébuleuse
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Atome
Cette nébuleuse par émission est constituée presque exclusivement d’hydrogène, l’atome le plus simple de l’Univers (représenté schématiquement en haut à gauche sur fond de la nébuleuse de la Rosette).
à lire aussi...
Hydrogène
Constellation de Céphée
à lire aussi...
Constellation de Céphée
Description et images de la constellation de Céphée
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
Hubble flotte librement - Le télescope spatiale Hubble est libéré de l'atmosphère qui absorbe une grande partie des rayonnements cosmiques et qui crée d'innombrables turbulences
à lire aussi...
Le télescope spatial Hubble
Mis sur orbite par la navette spatiale en 1990, où il se trouve libéré des turbulences de l'atmosphère, le télescope Hubble a permis de grandes découvertes
à lire aussi...
Les télescopes
à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond

D'autres images d'astronomie...

Quand les roses ne sont pas rouges
La nébuleuse de la Rosette
Le nuage moléculaire Barnard 68
22 novembre 2020
Le nuage moléculaire Barnard 68
Ceci n'est pas un trou dans le ciel mais un nuage moléculaire si concentré qu'il absorbe quasiment toute la lumière visible des étoiles d'arrière-plan

Ailleurs sur le web

Spectral line - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Stars | Science Mission Directorate
How do stars form and evolve? Stars are the most widely recognized astronomical objects, and represent the most fundamental building blocks of galaxies. The age, distribution, and composition of the stars in a galaxy trace the history, dynamics, and evolution of that galaxy. Moreover, stars are responsible for the manufacture and distribution of heavy elements such as carbon, nitrogen, and oxygen, [...]
 science.nasa.gov
Ultraviolet Waves | Science Mission Directorate
 
 science.nasa.gov
What Does It Mean To Be 'Star Stuff'? - Universe Today
At one time or another, all science enthusiasts have heard the late Carl Sagan’s infamous words: “We are made of star stuff.” But what does that mean exactly? How could colossal balls of plasma, greedily burning away their nuclear fuel in faraway time and space, play any part in spawning the vast complexity of our Earthly world? How is it that “the nitrogen in &hel [...]
 www.universetoday.com
Gravitational Contraction and Star Formation
 hyperphysics.phy-astr.gsu.edu
cosmos | années-lumière | atomes | étoile | nébuleuse | régions de formation d'étoiles | constellation | constellation boréale | constellation de Céphée | hydrogène | poussière sombre | télescope | télescope spatial Hubble

Le calendrier de l'astronomie

De la Lagune à la pipe Une nuit de poussière d'étoiles Le principe holographique Les souris déglinguées Lever de Soleil au pôle sud Les filaments de poussière d'Orion A l'Est de la Lagune Le double amas de Persée 50 années-lumière pour rallier 51 Pegasi Silhouettes de la pleine lune Survoler Ganymède et Jupiter Boule de feu sur le lac Louise Le point d'interrogation NGC 7293, la nébuleuse de l'Hélice Tourbillon dans le ciel austral Moona Lisa La Croix d'Einstein Lumière cendrée sur la Sicile Palomar 6, amas globulaire pas comme les autres Lucy dans le ciel vers 8 astéroïdes la nébuleuse de la Tête de dauphin Le Crabe et la comète de Rosetta Bennu en relief La nébuleuse de la Tête de Fantôme En route vers le centre galactique La valse de Jupiter La nébuleuse de la Chauve-souris

 

image précédente
Boule de feu sur le lac Louise
Qu'est-ce qui vaut à un météore d'être qualifié de bolide ? Être un météore exceptionnellement brillant, dépassant la magnitude apparente de -4
image suivante
NGC 7293, la nébuleuse de l'Hélice
À seulement sept cents années-lumière de la Terre, vers la constellation du Verseau, une étoile semblable au soleil est en train de mourir.