Rémanent de supernova

Rémanent de supernova
Crédit : NASA/CXC/SAO

Les étoiles massives passent leur brève vie à brûler furieusement leur combustible nucléaire. A des températures et des densités extrêmes autour du noyau stellaire, les phénomènes de fusion nucléaire combinent progressivement des noyaux d'éléments légers tels que l'hydrogène et l'hélium en des éléments plus lourds comme le carbone, l'oxygène... jusqu'à créer du fer. Ainsi, lors d'une explosion en supernova, la disparition inévitable et spectaculaire d'une étoile massive expulse dans l'espace des débris enrichis d'éléments plus lourds qui seront un jour incorporés dans d'autres étoiles, des planètes, voire des êtres vivants. Cette image détaillée dans les rayons X retraitée en fausses couleurs a été prise par l'observatoire spatial Chandra, en orbite autour de la Terre. Elle montre un tel nuage de débris stellaires en expansion, large d'environ 36 années-lumière. Catalogué sous la référence G292.0-1.8, ce jeune rémanent de supernova est distant d'environ 20.000 années-lumière, dans la constellation australe du Centaure. La lumière de l'explosion initiale de la supernova a atteint la Terre il y a environ 1.600 ans. Les couleurs bleuâtres mettent en évidence les filaments gazeux de plusieurs millions de degrés qui sont exceptionnellement riches en oxygène, néon et magnésium. La supernova a également produit un pulsar dans la foulée, une étoile à neutrons en rotation, ultime témoignage du noyau stellaire effondré. Cette superbe image a été publiée dans le cadre de la célébration du 20ème anniversaire de Chandra.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Patrick Babayou
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Pulsars
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
Cette nébuleuse par émission est constituée presque exclusivement d’hydrogène, l’atome le plus simple de l’Univers (représenté schématiquement en haut à gauche sur fond de la nébuleuse de la Rosette).
à lire aussi...
Hydrogène
M1, la nébuleuse du Crabe vue par le télescope spatial Hubble -
à lire aussi...
Supernova
A la fin de leur vie, les étoiles massives s'effondrent, ce qui conduit à une gigantesque explosion, créant une étoile nouvelle et éphémère dans notre ciel
Constellation du Centaure
à lire aussi...
Constellation du Centaure
Description et images de la constellation du Centaure

D'autres images d'astronomie...

La source de toute chose
24 octobre 2017
La source de toute chose
Les atomes qui composent votre corps, l'hydrogène ou le carbone, viennent du Big Bang et des réactions de fusion nucléaire des étoiles...

Ailleurs sur le web

G292.0+1.8
Supernova remnants are the debris from exploded stars. G292.0+1.8 is a rare type of supernova remnant observed to contain large amounts of oxygen.
 www.nasa.gov
NASA’s Chandra X-Ray Observatory Celebrates Its 20th Anniversary
On July 23, 1999, the Space Shuttle Columbia blasted off from the Kennedy Space Center carrying the Chandra X-ray Observatory. In the two decades that have passed, Chandra’s powerful and unique X-ray eyes have contributed to a revolution in our understanding of the cosmos.
 www.nasa.gov
Georges Seurat - Wikipedia
 en.wikipedia.org
A Pulsar Wind Nebula in the Oxygen-Rich Supernova Remnant G292.0+1.8
Using the Chandra X-ray Observatory we have discovered a diffuse, center-filled region of hard X-ray emission within the young, oxygen-rich supernova remnant (SNR) G292.0+1.8. Near the peak of this diffuse emission lies a point-like source of X-ray emission that is well described by an absorbed power-law spectrum with photon index $1.72pm0.09$. This source appears to be marginally extended; its ex [...]
 arxiv.org
Teachers' Corner
 imagine.gsfc.nasa.gov
The periodic table of the elements by WebElements
 www.webelements.com
supernova | rémanent de supernova | télescope spatial Chandra | constellation du Centaure | rayon X | années-lumière | oxygène | constellation australe | explosion en supernova | fausses couleurs | fer | filaments | fusion nucléaire | gaz | hydrogène | nuage de débris | pulsar

Le calendrier de l'astronomie

Rémanent de supernova Le nuage sombre Caméléon II Mimas au clair de Saturne Rumeurs d'un étrange Univers Le reflet d'une éclipse totale de soleil Le vide local dans l'univers proche Jupiter engloutie par la Voie Lactée Curiosity et Teal Ridge Atlas à l'aube Gros plan sur la nébuleuse de l'Aigle Arp 87, galaxies en fusion vues par Hubble Pluie des Perséides au-dessus de la Slovaquie Une supernova expulse le pulsar J0002 Saturne derrière la Lune Labour des étoiles La nébuleuse de la Trompe d'éléphant dans la constellation de Céphée Une photographie de 1901 : la nébuleuse d'Orion Le véhicule humain Nuages lenticulaires au-dessus de l'Etna Animation : le disque spirale autour d'un trou noir La meilleure vue possible d'Orion La grande galaxie voisine NGC 4945 NGC 1499, la nébuleuse Californie

 

image précédente
IC 1795, la nébuleuse de la Tête de poisson
Située dans la constellation de Cassiopée, la nébuleuse IC 1795 est distante de 6.000 années-lumière, en lisière d'un vaste nuage moléculaire
image suivante
Le nuage sombre Caméléon II
Dans la discrète constellation du Caméléon, située près du pôle sud céleste, une grand nuage moléculaire abrite de jeunes étoiles et objets de Herbig-Haro