La nébuleuse planétaire Abell 78

La nébuleuse planétaire Abell 78
Image Crédit & Copyright: Bernhard Hubl

La nébuleuse planétaire Abell 78 ressort particulièrement bien sur fond de ce paysage céleste coloré. La couleur des étoiles est déterminée par leur température de surface : plus elles sont rouges et plus elles sont froides, et plus elles sont bleues et plus elles sont chaudes (l'inverse des robinets de votre lavabo). En revanche la luminosité d'Abell 78 est due aux émissions caractéristiques des atomes ionisés dans le transparent linceul qui enveloppe une étoile centrale intensément chaude. Les atomes sont ionisés, leurs électrons arrachés par le rayonnement ultraviolet de l'étoile centrale. Les filaments bleu-vert visibles à l'intérieur de la nébuleuse correspondent à l'émission d'atomes d'oxygène doublement ionisés, entourés d'une coquille d'émission rouge due aux électrons se recombinant avec les atomes d'hydrogène. Distante de quelque 5000 années-lumière dans la constellation du Cygne, Abell 78 mesure environ trois années-lumière de long. Les nébuleuses planétaires comme Abell 78 représentent la brève phase finale de la vie des étoiles de type solaire, et notre propre Soleil connaîtra le même sort d'ici environ 5 milliards d'années.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Cette remarquable image composite d’Emmanuel Mallart nous permet d’embrasser simultanément du regard les 3 types de nébuleuses gazeuses :  en émission en bas à droite (M42), par réflexion juste au dessus, et enfin par absorption en haut à gauche, la fameuse nébuleuse de la tête de cheval se détachant sur fond rouge.
à lire aussi...
Nébuleuse
La nébuleuse planétaire M57 photographiée par des astronomes amateurs du Nord de la France à travers un télescope de 22,5cm (posé 1h40 quand même !).
à lire aussi...
Nébuleuse planétaire
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Atome
Cette nébuleuse par émission est constituée presque exclusivement d’hydrogène, l’atome le plus simple de l’Univers (représenté schématiquement en haut à gauche sur fond de la nébuleuse de la Rosette).
à lire aussi...
Hydrogène
Constellation du Cygne
à lire aussi...
Constellation du Cygne
Description et images de la constellation du Cygne
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
Soleil orange scintillant -
à lire aussi...
Le Soleil
à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond

D'autres images d'astronomie...

L'arbre décoré d'étoiles

Ailleurs sur le web

Hubble Provides Holistic View of Stars Gone Haywire
As nuclear fusion engines, most stars live placid lives for hundreds of millions to billions of years. But near the end of their lives they can turn into crazy whirligigs, puffing off shells and jets of hot gas. Hubble has dissected such crazy fireworks in two nearby young planetary nebulas.
 www.nasa.gov
Nebulium - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Planetary nebula - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Bernhard Hubl - PN Abell 78
 www.astrophoton.com
nébuleuse | nébuleuse planétaire | soleil | atomes | années-lumière | atomes d'hydrogène | constellation | constellation du Cygne | émissions des atomes | étoile | hydrogène | lumière ultraviolette | luminosité | oxygène | paysage céleste | rayonnement | rayonnement ultraviolet | température de surface | ultraviolet

Le calendrier de l'astronomie

Solis Lacus, l'oeil de Mars La lune à vélo Le Soleil en voiture La nébuleuse d'Orion en oxygène, hydrogène et soufre Une galaxie de Seyfert relativement proche Mars en approche finale Un calamar dans la chauve-souris La Mer du Nord Le Très Grand Réseau Karl Jansky au clair de Lune L'amas de galaxies de la Vierge La Voie lactée sur le désert des Pinnacles En approche de Bennu Ciel étoilé sur la vallée des Phrygiens Les nuages colorés de Rho Ophiuchi Galaxies dans Pégase La nébuleuse planétaire Abell 78 La Bulle et le Croissant dans le Cygne UGC 1810, la galaxie sauvage vue par Hubble Quatre heures de survol de Jupiter Saturne et Jupiter sur les 3 cimes de Lavaredo Sous le ciel de Sardaigne Prélèvement d'échantillons sur Bennu Supernova dans NGC 2525 L'amas globulaire 47 Tuc Dans la toile de la matière noire Réflexions de la nébuleuse Fantôme Les volcans de Vénus NGC 6357, la nébuleuse du Homard La goule d'IC 2118 Peur et Terreur, les lunes de Mars La galerie des horreurs célestes

 

image précédente
Galaxies dans Pégase
Cette image révèle, au-delà des étoiles et discrètes nébuleuses de premier plan, la présence de galaxies lointaines à la frontière nord de Pégase
image suivante
La Bulle et le Croissant dans le Cygne
Ces nuages de gaz et de poussière dérivent dans de riches champs stellaires situés dans le plan de notre galaxie, la Voie lactée.