Un calamar dans la chauve-souris

Un calamar dans la chauve-souris
Image Crédit & Copyright: Yannick Akar

Très discrètes en dépit de leur vaste étendue dans le ciel terrestre, la nébuleuse du Calamar géant, Ou4, et la nébuleuse de la Chauve-souris, Sh2-129, occupent toutes deux cette scène cosmique dans la constellation de Céphée. Il aura fallu pas loin de 55 heures de pose cumulées pour obtenir ce champ de 3° d'arc de long, l'équivalent de 6 pleines lunes. Découverte le 26 juin 2011 par l'astronome amateur français Nicolas Outters, la forme caractéristique de la nébuleuse du Calamar géant se distingue grâce à l'émission bleue-verte des atomes d'oxygène ionisés. Bien qu'apparemment complètement cernée par le rouge de Sh2-129, la distance exacte et la nature de la nébuleuse du Calamar géant ont été difficiles à déterminer. De récents études suggèrent que Ou4 se trouve pour de bon au sein de Sh2-129, à quelque 2300 années-lumière de nous. Le calamar cosmique serait ainsi un spectaculaire déversement de matière en provenance d'un système triple d'étoiles chaudes et massives, HR8119, visible au centre de la nébuleuse. Si cette hypothèse s'avérait exacte, ce calamar vraiment géant mesurerait dans les 50 années-lumière de long.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Cette remarquable image composite d’Emmanuel Mallart nous permet d’embrasser simultanément du regard les 3 types de nébuleuses gazeuses :  en émission en bas à droite (M42), par réflexion juste au dessus, et enfin par absorption en haut à gauche, la fameuse nébuleuse de la tête de cheval se détachant sur fond rouge.
à lire aussi...
Nébuleuse
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Atome
Constellation de Céphée
à lire aussi...
Constellation de Céphée
Description et images de la constellation de Céphée
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km
à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond

D'autres images d'astronomie...

La nébuleuse du Calamar géant
M2-9 : les ailes de la nébuleuse du Papillon
13 septembre 2020
M2-9 : les ailes de la nébuleuse du Papillon
Les étoiles sont-elles plus appréciées pour leur aspect après leur mort ? En réalité, les étoiles sont généralement plus belles au moment même où elles meurent

Ailleurs sur le web

Newly-Discovered Planet Has 3 Suns
Astronomers have discovered a planet outside our solar system that has three suns. Located about 340 light years from Earth, the newly discovered planet is unlike any other known world.
 www.nasa.gov
Cepheus (constellation) - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Nebulium - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Squid - Wikipedia
 en.wikipedia.org
[1206.2477] Discovery of New Faint Northern Galactic Planetary Nebulae
 arxiv.org
Periodic Table of Elements: Los Alamos National Laboratory
 periodic.lanl.gov
Periodic Table of Elements: Los Alamos National Laboratory
 periodic.lanl.gov
A start of the new project, Cepheus mosaic part1
This blog is all about astrophotography and it works mainly as an imaging diary. J-P Metsavainio is a Finnish astrophotographer,
 www.astroanarchy.blogspot.fi
Gas physical conditions and kinematics of the giant outflow Ou4
Context. The recently discovered bipolar outflow Ou4 has a projected size of more than one degree in the plane of the sky. It is apparently centred on the young stellar cluster - whose most massive representative is the triple system HR 8119 - inside the H ii region Sh 2-129. The driving source, the nature, and the distance of Ou4 are not known. <BR /> Aims: The basic properties of Ou4 and i [...]
 ui.adsabs.harvard.edu
Sh2-129 & Ou4 – The Flying Bat & Giant Squid Nebula – astrophotomannheim
 astrophotomannheim.de
Mieux me connaitre
Nicolas Outters, né en 1964, marié, deux enfants, propriétaire et responsable d'un golf compact dans la région proche de Genève. Mes débuts en astronomie ont commencé à Noël 1999 avec un cadeau inattendu de ma femme Isabelle: une paire de jumelles 10/50 de marque Parralux (grossissement 10 fois pour un diamètre de 50 mm). JUIN
 outters.fr
nébuleuse | années-lumière | atomes | constellation | constellation de Céphée | oxygène | pleines lunes

Le calendrier de l'astronomie

Solis Lacus, l'oeil de Mars La lune à vélo Le Soleil en voiture La nébuleuse d'Orion en oxygène, hydrogène et soufre Une galaxie de Seyfert relativement proche Mars en approche finale Un calamar dans la chauve-souris La Mer du Nord Le Très Grand Réseau Karl Jansky au clair de Lune L'amas de galaxies de la Vierge La Voie lactée sur le désert des Pinnacles En approche de Bennu Ciel étoilé sur la vallée des Phrygiens Les nuages colorés de Rho Ophiuchi Galaxies dans Pégase La nébuleuse planétaire Abell 78 La Bulle et le Croissant dans le Cygne UGC 1810, la galaxie sauvage vue par Hubble Quatre heures de survol de Jupiter Saturne et Jupiter sur les 3 cimes de Lavaredo Sous le ciel de Sardaigne Prélèvement d'échantillons sur Bennu Supernova dans NGC 2525 L'amas globulaire 47 Tuc Dans la toile de la matière noire Réflexions de la nébuleuse Fantôme Les volcans de Vénus NGC 6357, la nébuleuse du Homard La goule d'IC 2118

 

image précédente
Mars en approche finale
Il suffit de regarder vers l'est après le coucher du Soleil pour la voir apparaître. Mars est actuellement dans les meilleures conditions d'observation.
image suivante
La Mer du Nord
D'une couleur légèrement plus claire que la moyenne des mers lunaires, Mare Frigoris, la Mer du Froid, se trouve assez haut dans l'hémisphère Nord lunaire.