Les trous noirs dont la masse est connue

Les trous noirs dont la masse est connue

GW170104 a été ajouté à la carte des trous noirs dont la masse est connue. Il correspond à la fusion extrêmement énergétique de deux trous noirs plus petits, mise au jour lors de la troisième détection d'ondes gravitationnelles par l'observatoire d'ondes gravitationnelles par interféromètre laser (LIGO). Le nouveau trou noir a une masse environ 49 fois supérieure à celle du Soleil, comblant ainsi l'espace vide entre les masses des deux trous noirs fusionnés détectés précédemment par LIGO, avec des masses solaires de 62 (GW150914) et 21 (GW151226). Dans les trois cas, le signal dans chacun des détecteurs jumeaux LIGO a été identifié sans ambiguïté comme provenant de la fusion des trous noirs, alors qu'un quatrième cas (LVT151012) a suscité une même détection avec un degré de confiance plus faible. On estime que GW170104 se situe à environ 3 milliards d'années-lumière, plus éloigné que les estimations actuelles pour GW150914 et GW151226. Les ondulations dans l'espace-temps ont été découvertes lors de la campagne d'observation actuelle de LIGO, qui a débuté le 30 novembre 2016 et se poursuivra tout au long de l'été.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Patrick Babayou
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

D'autres images d'astronomie...

Détection historique des ondes gravitationnelles
Nouvelle source confirmée d'ondes gravitationnelles
Nouvelle détection d'ondes gravitationnelles
La danse des trous noirs

Ailleurs sur le web

About
Introduction and list of links to learn more about LIGO
 www.ligo.caltech.edu
GW170104 Press Release
GW170104 Press Release
 www.ligo.caltech.edu

Le calendrier de l'astronomie

L'ombre se lève et le soleil se couche Les trous noirs dont la masse est connue Passage au plus près de Jupiter Orion : ceinture, flamme et tête de cheval Les événements du ciel de l'été 2017 L'affaire de l'étoile disparue En orbite autour de Jupiter Feu d'artifice sous le clair de Lune M27 n'est pas une comète Saturne dans la Voie Lactée IC 418, la nébuleuse du Spirographe Un trou inhabituel sur Mars La grande nébuleuse de la Carène M89 : galaxie elliptique avec coquillages et panaches Farfadets rouges au-dessus de la Manche Lever de Lune sur Manhattan Saturne près de l'opposition Dans les parages de Saturne L'éclipse à travers l'Amérique : prévision du chemin Les étoiles massives de Westerlund 1 Un cadran solaire qui montre le solstice Eté boréal sur Titan Conjonction du solstice au-dessus de Budapest La chaîne de Markarian jusqu'à Messier 64 La superbulle N44 Impression d'artiste de la surface de TRAPPIST-1f Le groupe galactique de M81 à travers un filament nébuleux Composite des Messier 20 et 21 R-Aquarii, système symbiotique NGC 7814, le Petit Sombrero dans Pégase