Le nuage moléculaire Barnard 68

Le nuage moléculaire Barnard 68
Image Crédit: FORS Team, 8.2-meter VLT Antu, ESO

Mais où sont donc passées les étoiles ? Ce qui était avant considéré comme un trou dans le ciel est maintenant connu des astronomes comme étant un nuage moléculaire. Ici, une grande concentration de poussière et de gaz moléculaire absorbe pratiquement toute la lumière visible émise par les étoiles à l'arrière-plan. Leurs contours particulièrement sombres contribuent à faire de l'intérieur des nuages moléculaires un des endroits les plus froids et les plus isolés de l'Univers. Une des plus remarquables de ces nébuleuses par absorption est un nuage en direction de la constellation du Serpentaire ( Ophiuchus en latin) connu sous le nom de Barnard 68, photographié ci-dessus. Le fait qu'aucune étoile ne soit visible au centre indique que Barnard 68 est relativement proche, avec des mesures le plaçant à environ 500 années-lumière de la Terre pour un diamètre d'une demi année-lumière. On ne sait pas exactement comment se forment les nuages moléculaires tels que Barnard 68, mais on pense que ces nuages sont eux-mêmes probablement un lieu où de nouvelles étoiles se forment. Et de fait, de récentes études ont montré que Barnard 68 était probablement en train de se contracter pour donner naissance à un nouveau système solaire. Il est possible de voir directement à travers ce type de nuage en les observant en lumière infrarouge.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

La nébuleuse du Requin
7 septembre 2015
La nébuleuse du Requin
La nébuleuse du Pélican
La Bulle et le Nuage
Au coeur de la galaxie spirale NGC 5033
Station avec vue sur planète et galaxie
Bataille d'étoiles, de gaz et de poussières dans la nébuleuse de la Carène

Ailleurs sur le web

Barnard 68 - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Edward Emerson Barnard - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Molecular cloud - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Ophiuchus - Wikipedia
 en.wikipedia.org
APOD Index - Nebulae: Dark Nebulae
 antwrp.gsfc.nasa.gov
Secrets of a Dark Cloud - Unique Infrared SOFI Images of Barnard 68 Probe the Very First Stages of Star Formation
Astronomers at ESO have recently been "Seeing the Light Through the Dark!" Some months ago, the ESO Very Large Telescope (VLT) observed a classical dark globule, Barnard 68 (B68) , in front of a dense star field in the Milky Way band. CCD images were obtained in various visual wavebands with the FORS1 multi-mode instrument at the 8.2-m VLT ANTU (UT1). They were combined into a colour pho [...]
 www.eso.org
Astronomers Predict Birth of a New Star - Universe Today
[/caption] A computer simulation of the dark nebula Barnard 68 suggests the cloud will collapse into a brand new star relatively soon… at least on an astronomical time scale. Astrophysicist João Alves, director of the Calar Alto Observatory in Spain, and his colleague Andreas Bürkert from  the University of Munich, believe the dark cloud Barnard … Continue reading "Astronomers [...]
 www.universetoday.com
What is a light-year and how is it used??
 starchild.gsfc.nasa.gov
Cool Cosmos
 coolcosmos.ipac.caltech.edu
GMC's
 archive.ncsa.uiuc.edu
années-lumière | années-lumière | astronome | astronome | ciel | ciel | constellation | constellation | cosmos | cosmos | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Etoiles et piliers de poussière par WISE Extension de la nébuleuse de l'Homoncule Insaisissable nébuleuse de la Méduse Vacances d'hiver sur la Lune La Voie lactée sur la Vallée de la Lune Le lancement d'Orion L'aurore et le météore Nomades La Flamme dans le visible et l'infrarouge Rougissement de M71 La nuit du parasélène Cristaux sur Mars La galaxie d'Andromède dans l'infrarouge ET le visible Le nuage moléculaire Barnard 68 Le patatoïde gravitationnel de Potsdam W5, piliers de formation stellaire Boule de feu des Géminides sur le Mont Balang Vers NGC 7331 et au-delà Réflexion sur la série 1970 du catalogue NGC Le site d'alunissage d'Apollo 11 Le jour de la nuit la plus longue La mystérieuse origine du méthane martien Les falaises de Churyumov Gerasimenko La nébuleuse de la Tête de poisson Une comète pour Noël Duo de galaxies dans la Baleine Pluie d'hiver sur la Chine Insolites piliers de lumière au-dessus de la Lettonie Le Soleil en rayons X par NuSTAR Observatoire, montagnes et Univers Une comète visible à l'oeil nu !