La nébuleuse de l'Anneau

La nébuleuse de l\'Anneau
Crédit: Composite - Subaru Telescope (NAOJ), Hubble Legacy Archive;
Processing and additional imaging - Robert Gendler

Si l'on met de côté ceux de Saturne, l' anneau de M57 est sans doute le plus célèbre du ciel terrestre. Il doit sans doute sa forme au fait que la nébuleuse nous apparaît sous la forme d'un tonneau gazeux ouvert et vu par le dessus. Sur cette mosaïque d'images du télescope spatial Hubble et du terrestre Subaru, de vastes boucles de gaz s'étendent bien au-delà des régions centrales familières de la nébuleuse. Bien que l'on qualifie ce type d'astre de nébuleuse planétaire, il n'a en réalité aucun rapport avec une quelconque planète. Ces coquilles de gaz ont été expulsées lors des derniers spasmes d'une étoile de type solaire. L'intense rayonnement ultraviolet du chaud reliquat central de l'étoile ionise les atomes du gaz, lesquels émettent en réaction un photon caractéristique lorsqu'ils récupèrent leurs électrons : vert pour l'oxygène ionisé, et rouge pour l'hydrogène. L'anneau central mesure environ une année-lumière de diamètre et se trouve à quelque 2000 années-lumière de nous. Si vous souhaitez l'observer en accompagnement de la pluie d'étoiles filantes de ce soir, il se trouve dans la constellation de la Lyre.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les étoiles filantes
Les étoiles filantes désignent les traînées lumineuses laissées dans le ciel nocturne par des météorites, plus particulièrement lors de pluies annuelles
à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Atome
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Electron
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Le projet "Nébuleuses Planétaires"
M27, pas une comète
1 septembre 2011
M27, pas une comète
Sous les feux d'Alpha du Centaure
Nébuleuse de l'Anneau Austral

Ailleurs sur le web

M57-HST-Subaru
 www.robgendlerastropics.com
[astro-ph/0401056] Rings in the Haloes of Planetary Nebulae
 arxiv.org
Interaction of Radiation with Matter
 hyperphysics.phy-astr.gsu.edu
Overview | Cassini – Solar System Exploration: NASA Science
NASA’s real-time science encyclopedia of deep space exploration. Our scientists and hardworking robots are exploring the wild frontiers of our solar system.
 saturn.jpl.nasa.gov
2018 Meteor Showers | StarDate Online
NameDate of PeakMoonQuadrantidsNight of January 3Just past fullLyridsNight of April 21/22Sets around 2 a.m.Eta AquaridsNight of May 6Rises around 2 a.m.
 stardate.org
Department of Astronomy
 www.astro.washington.edu
anneaux | anneaux | années-lumière | années-lumière | astre | astre | atomes | atomes | ciel | ciel | constellation | constellation | électrons | étoile | étoiles filantes, météorites

Le calendrier de l'astronomie

Que la force soit avec Papa Le Tungurahua entre en éruption Du neuf et du vieux Centaurus A Panorama de lumière zodiacale Vénus et les Soeurs Haiku de conjonction Io, une lune au-dessus de Jupiter Attardées bleues dans l%u2019amas globulaire M53 Maître Renard sous un arbre de Noël Satellites géostationnaires dans les Alpes La planète de Youri Tornade de poussière sur Mars Six lunes de Saturne Le Titanic a-t-il été coulé par une Fata Morgana ? La nébuleuse de l%u2019Aigle vue depuis Kitt Peak Dans les parages d'Antarès Le poste de pilotage de la navette spatiale Endeavour Le crépuscule de Discovery La nébuleuse de l'Anneau 3 télescopes auxiliaires Barkhanes sur Mars Nuages moléculaires dans la Carène Rosetta survole Lutetia Etoile filante sur Crater Lake Mercure et la Lune au petit matin Jupiter et les lunes de la Terre La météorite de Sutter's Mill Lever de Soleil à haut risque sur Gliese 876d Aurores polaires sur Raufarhöfn