Mira au-dessus de l’Allemagne

Mira au-dessus de l’Allemagne
Crédit & Copyright: Stefan Seip (AstroMeeting.de)

Quelle est cette nouvelle étoile dans le ciel ? Bien qu’elle semble nouvelle, il s’agit en réalité simplement de l’étoile variable Mira proche de son maximum d’éclat. Sur cette image, l'insolite Mira est l’étoile située au milieu et juste un peu au dessus des deux arbres qui forment le premier plan. En l’espace d’une seule année, Mira peut passer du statut d’astre quasi invisible à celui d’étoile parmi les plus brillantes. Surprise la semaine dernière au-dessus d’un château à Stuttgart en Allemagne, la géante rouge Mira est apparue près de son maximum d’éclat, soit la magnitude 2. Bien que similaire en masse au Soleil, l’atmosphère froide et tenue de Mira pourrait s’étendre bien au-delà de l’orbite de Mars si elle venait trôner au centre de notre système solaire, et sa luminosité absolue pourrait atteindre une valeur 10 000 fois supérieure à celle du Soleil. Mira approche de la fin de sa vie, raison pour laquelle elle varie de façon plutôt irrégulière. Les raisons exactes de la variabilité de Mira font encore l’objet de recherches, mais on pense que les raisons fondamentales des pulsations de Mira sont liées à l’épaisseur de certaines parties de l’atmosphère de Mira. De récentes images à haute résolution montrent que Mira n’est pas exactement sphérique. Mira se trouve à 420 années-lumière de la Terre dans la constellation de la Baleine. Mira diminuera d’éclat dans les 200 prochains jours, mais redeviendra visible à l’œil nu début 2008.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
L'atmosphère terrestre vue depuis l'espace. L'eau, l'air, la vie.
à lire aussi...
Atmosphère
L'atmosphère est la couche de gaz qui enveloppe une planète ou un satellite naturel ; celle de la Terre nous abrite et contribue à rendre la vie possible
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Mira, l'étoile merveilleuse
La queue d'une merveilleuse étoile
Que la force soit avec Papa

Ailleurs sur le web

Apparent magnitude - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Germany - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Mira - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Red giant - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Stuttgart - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Hawaiian Astronomical Society - Cetus
Deepsky Atlas - Cetus
 www.hawastsoc.org
On the observability of geometric pulsation of M-type Mira variables
 adsabs.harvard.edu
What is a light-year and how is it used??
 starchild.gsfc.nasa.gov
Mira variable
A Mira variable is a cool giant star of spectral type Ke, Me, Se, or Ce (with molecular bands) that pulsates with a period of 80 to 1,000 days and varies in brightness by 2.5 to 11 magnitudes.
 www.daviddarling.info
What Are Constellations?
 www.astro.wisc.edu
Mira Information from AAVSO
 isi.ssl.berkeley.edu
années-lumière | années-lumière | astre | astre | atmosphère | atmosphère | ciel | ciel | constellation | constellation | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Une queue sur deux hémisphères La Nébuleuse de la Flamme en gros plan Les montagnes d’Alborz au clair de Lune L'ombre d'un robot martien Une comète entre feux d'artifice et éclairs Tempête solaire : une éjection de masse coronale Etendues liquides sur Titan Lointaines Galaxies Ptolémée, Alphonse et Arzachel Les étoiles du Centre Galactique Le panache de Prométhée sur Io La comète MacNaught au-dessus de la Nouvelle Zélande Le rémanent de supernova de Vela en lumière visible La Nébuleuse de la Rosette La nébuleuse planétaire NGC 2440 NGC 2685, galaxie à anneau polaire Eros en Stéréo M16, les piliers de la création Nova en Iran Crêtes blanches sur Mars Mira au-dessus de l’Allemagne Mystère au-dessus de l’Australie La Nébuleuse Helix et la poussière Rayons X et Nébuleuse de l'Aigle La face cachée de la Lune Un nuage de débris à la dérive. Sèches planètes extrasolaires Etoiles, poussières et nébuleuses dans NGC 2170
image précédente
Crêtes blanches sur Mars