Le nuage moléculaire Barnard 68

Le nuage moléculaire Barnard 68

Où sont passées les étoiles ? Ce qui était avant considéré comme un trou dans le ciel est maintenant connu des astronomes comme étant un nuage moléculaire. Ici, une grande concentration de poussière et de gaz moléculaire absorbe pratiquement toute la lumière visible émise par les étoiles de l'arrière-plan. Les environs particulièrement sombres contribuent à faire de l'intérieur des nuages moléculaires un des endroits les plus froids et les plus isolés de l'Univers. Une des plus remarquables nébuleuses par absorption est un nuage en direction de la constellation du Serpentaire (Ophiuchus en latin) connu sous le nom de Barnard 68, (photographié ci-dessus). Qu'aucune étoile ne soit visible au centre indique que Barnard 68 est relativement près, avec des mesures le plaçant à environ 500 années-lumière de la Terre pour un diamètre d'une demi année-lumière. On ne sait pas exactement comment se forment les nuages moléculaires tels que Barnard 68, mais on sait que ces nuages sont eux-même probablement un lieu où de nouvelles étoiles se forment. Il est possible de voir directement à travers le nuage en lumière infrarouge.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

M 16: les étoiles des oeufs de l'Aigle
Tourbillons et étoiles dans IC&nbsp;4678
Rayons crépusculaires sur l'Utah
Les piliers d'étoiles de Sharpless 171
La Voie Lactée résolue en étoiles et poussières
NGC 7635&nbsp;: la Nébuleuse de la Bulle
Réflexions sur NGC 6188
Volutes de la nébuleuse de l'Iris
Les piliers d'étoiles de Sharpless 171

Ailleurs sur le web

APOD Index - Nebulae: Dark Nebulae
 antwrp.gsfc.nasa.gov
What is a light-year and how is it used??
 starchild.gsfc.nasa.gov
Molecular Cloud -- from Eric Weisstein's World of Astronomy
 scienceworld.wolfram.com
années-lumière | années-lumière | astronome | astronome | astronomie | astronomie | ciel | ciel | constellation | constellation | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Dioné, Saturne, Cassini Mimas, les anneaux et leur ombre I&nbsp;Zwicky&nbsp;18&nbsp;: jeune galaxie Mérope réfléchie La Cascade de Kemble Des filaments sur le Soleil Une étrange traînée photographiée en Australie Au centre de la Nébuleuse du Coeur Jupiter et la lumière cendrée de la Lune Des disques de débris entourent des soleils lointains Le jet énergétique de M&nbsp;87 Atlantis vers orbite La Comète Machholz très attendue La proche galaxie M&nbsp;33 Coup d'oeil derrière soi sur Mars Les bras de NGC&nbsp;7424 Prométhée et les anneaux de Saturne Europe : la ligne glacée Le nuage moléculaire Barnard 68 Titan telle qu'elle serait Titan masquée La comète, l'étoile filante, la nébuleuse et l'étoile 3C58&nbsp;: la puissance d'un pulsar La caméra-fusée de Swift Une splendide Saturne GRO J1655 40 : preuve d'un trou noir en rotation Le coeur d'Andromède Les tentacules de la Nébuleuse de la Tarentule La Nébuleuse Hélix par Blanco et Hubble M&nbsp;81 et M&nbsp;82&nbsp;: le grand champ de GALEX Une année à rouler sur Mars
image précédente
Europe : la ligne glacée