M 16 : chasse à l'étoile infrarouge

M 16 : chasse à l\'étoile infrarouge
Credit: Mark McCaughrean et Morten Andersen (AIP), European Southern Observatory

Le sommet d'un nuage de gaz et de poussière interstellaire est montré ici en fausses couleurs, une vue en proche infrarouge enregistrée par des astronomes chassant les étoiles à l'intérieur de la nébuleuse de l'Aigle, M 16. Rendue célèbre par une image de Hubble de 1995 montrant la région de formation d'étoiles distante de 7000 années-lumière, la surface du nuage en forme de pilier était visible couverte de globules de gaz en évaporation (EGG en anglais pour "Evaporating Gaseous Globules") en forme de doigt. L'image en proche infrarouge pénètre les bords du nuage de poussière obscurcissant. Mais le coeur du nuage apparaît sombre et opaque, même à ces longueurs d'onde relativement grandes. Cependant, cette image, faite à l'aide du télescope Antu de l'ESO, révèle une étoile massive d'éclat jaune qui n'était pas détectée directement sur les données de Hubble en lumière visible. Cette étoile très jeune illumine la petite nébuleuse bleuté avec le ruban sombre tordu situé juste au-dessus de l'étoile. En dessous, sur sa droite, nous voyons de nombreuses étoiles plus faibles et moins massives, elles-aussi invisibles en lumière visible - des étoiles nouvellement nées, situées à l'intérieur des EGG (qui signifie oeuf en français) de l'Aigle. Les étoiles nées récemment doivent déjà s'effondrer, se formant à partir de la matière de l'intérieur de la nébuleuse avant que les radiations d'autres étoiles chaudes émergeantes n'érodent et ne sculptent les spectaculaires piliers et les EGG. De toute façon, à mesure que les nuages poussiéreux seront érodés, des étoiles toujours en formation seront privées de leur réservoire de matériel stellaire. La croissance future et même le développement de systèmes planétaires seront probablement sérieusement affectés.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Oeufs d'aigles dans M16
Les piliers et jets de Trifide
M 16 : étoiles, piliers et oeufs d'Aigle
3 janvier 2002
M 16 : étoiles, piliers et oeufs d'Aigle
En 1995, l'image des piliers de la nébuleuse M16 par le télescope spatial Hubble fit sensation ; réalisée ici en lumière visible, elle en montre l'intérieur
Recyclage de Cassiopeia&nbsp;A
Recyclage dans Cassiopeia A
NGC 7822 dans Céphée
Piliers de gaz et de poussière dans Céphée
NGC 7822 dans Céphée
16 novembre 2011
NGC 7822 dans Céphée
Etoiles et piliers de poussière par WISE
NGC 7822 dans Céphée
11 novembre 2016
NGC 7822 dans Céphée
NGC 7822 : étoiles et piliers de poussières dans l'infrarouge

Ailleurs sur le web

Very Large Telescope
The Very Large Telescope (VLT) is the world's most advanced visible-light astronomical observatory.
 www.eso.org
Communications and Outreach
Learn how we communicate the discoveries of NASA’s Hubble Space Telescope and the future James Webb Space Telescope (JWST) and WFIRST.
 oposite.stsci.edu
années-lumière | années-lumière | astronome | astronome | cycle | cycle | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Le secret des aurores noires La station spatiale internationale au-dessus de la Terre M 16 : étoiles, piliers et oeufs d'Aigle M 16 : chasse à l'étoile infrarouge Le module lunaire d'Apollo 17 M2 9 : les ailes de la nébuleuse du Papillon La mystérieuse nébuleuse du Cône Les globules de Thackeray Le rayon bleu La Voie Lactée en rayons-X Bain de Soleil Le ciel en rayons gamma Hypatie d'Alexandrie Un halo solaire au solstice d'hiver Aurore en couronne rouge Les cavités cosmiques d'Abell 2597 Choisissez une galaxie, n'importe quelle galaxie Saturne et Vesta dans le Taureau Des étoiles sans galaxie La face complète de Callisto Volcan et aurore en Islande Les quantas de gravité détectés sur Terre ? Le groupe de galaxies local NGC&nbsp;6822   Ski sur Encelade Les bras spiraux de NGC&nbsp;4622 Allumage du moteur de la navette Lever de Terre Un panorama d'Apollo&nbsp;17 Le ciel austral en hydrogène chaud Lever de Lune au-dessus de Seattle Carte du ciel de EUVE
image précédente
M 16 : étoiles, piliers et oeufs d'Aigle
En 1995, l'image des piliers de la nébuleuse M16 par le télescope spatial Hubble fit sensation ; réalisée ici en lumière visible, elle en montre l'intérieur