UGC 12591, galaxie à l'essorage

UGC 12591, galaxie à l\'essorage
Image Crédit: NASA, ESA, Hubble; Traitement & Copyright: Leo Shatz

Pourquoi cette galaxie tourne-t-elle si vite sur elle-même ? À vrai dire, on n'est même pas certain du type exact auquel se rattache UGC 12591, puisqu'elle présente à la fois d'épais filons de poussières comme une spirale mais aussi un vaste bulbe diffus d'étoiles comme une lenticulaire. Curieusement, les observations montrent que UGC 12591 tourne sur elle-même à la vitesse de 480 kilomètres par seconde, soit environ deux fois plus vite que notre propre Voie lactée, la plus grande valeur jamais mesurée pour une galaxie. La masse nécessaire pour maintenir la cohésion d'une galaxie tournant aussi vite sur elle-même est plusieurs fois celle de notre Voie lactée. Comment UGC 12591 s'est-elle formée ? Peut-être par un lent phénomène d'accrétion de la matière environnante, ou bien par collision, simple ou multiple. L'avenir nous le dira peut-être. La lumière qui nous parvient aujourd'hui de UGC 12591 est partie il y a 400 millions d'années, alors que les premiers arbres commençaient tout juste à pousser sur Terre.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Un amas de galaxies vu par le télescope spatial
à lire aussi...
Galaxie
La Voie Lactée vue en infrarouge par le satellite COBE. Les étoiles apparaissent en blanc, les poussières interstellaires en rouge.
à lire aussi...
Voie Lactée
Bienvenue sur la planète Terre - La planète Terre, troisième planète en partant du Soleil, est composée de majoritairement de roches, sa surface étant aux trois-quarts couverte d'eau
à lire aussi...
La Terre
Troisième planète du système solaire, la Terre est une planète tellurique, dotée d'eau à l'état liquide et d'une atmosphère riche en oxygène et azote

D'autres images d'astronomie...

NGC 2787 : une galaxie lenticulaire barrée
8 avril 2002
NGC 2787 : une galaxie lenticulaire barrée
La galaxie NGC 2787, située à 25 millions d'années-lumière, dans la constellation de la Grande Ourse, est vue ici par Hubble pour en étudier la structure
Mosaïque terrestre
13 juillet 2010
Mosaïque terrestre
La Terre vue en 1972 par les astronautes de la mission Apollo 17 est l'une des images les plus reproduites au monde, elle est ici pavée d'autres images
La formation d'un disque galactique
Observations sur simulations
14 mai 2013
Observations sur simulations
A partir d'observations réelles du télescope spatial Hubble, un modèle reproduit la collision de deux grandes galaxies spirales
Une galaxie annulaire vue par Hubble

Ailleurs sur le web

Charting the Milky Way From the Inside Out
Researchers fine-tune maps of our galaxy's spiral arms using data from NASA's WISE mission.
 www.nasa.gov
Milky Way and Our Location
Graphic view of our Milky Way Galaxy. The Milky Way Galaxy is organized into spiral arms of giant stars that illuminate interstellar gas and dust. The Sun is in a finger called the Orion Spur.
 www.nasa.gov
Devonian - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Tree - Wikipedia
 en.wikipedia.org
A remarkable galactic hybrid
A remarkable galactic hybrid
 www.spacetelescope.org
The Formation History of UGC 12591 - the Most Massive Known Field S0 Galaxy
We propose to determine the formation history of UGC12591 - the most massive known field S0 galaxy in the nearby Universe {D 98Mpc}. Its maximum rotational velocity of 483 km/s yields a dynamical mass within 50 kpc of 2x10^12 solar masses. Given its field location, this poses the question of how such a massive bulge can grow in isolation? To trace the UGC12591 star formation and assembly history w [...]
 ui.adsabs.harvard.edu
UGC 12591: The Most Rapidly Rotating Disk Galaxy
Observations at 21 cm and optical observations of the S0/Sa galaxy UGC 12591 show that this galaxy possesses the largest rotational velocity of any disk system known so far. At 500 km/s, it exceeds by 30 percent the largest values previously measured. The 21 cm profile probably also exhibits an absorption feature near the systemic velocity of the galaxy. It is not yet certain whether UGC 12591 is [...]
 ui.adsabs.harvard.edu
galaxie | Voie Lactée | planète Terre

Le calendrier de l'astronomie

Eclipse solaire à bosse Lancement de Solar Orbiter Filé d'étoiles entre Nord et Sud La Trifide de Spitzer Le pâle point bleu Au centre de la nébuleuse de la Carène NGC 2392, nébuleuse à double enveloppe Regardez Bételgeuse changer Orion sur les hauts-plateaux de Bohême centrale UGC 12591, galaxie à l'essorage Trio au crépuscule LDN 1622, la nébuleuse sombre d'Orion En plein dans Centaurus A Illustris, une simulation de l'Univers Couronnes, halos et arcs lunaires sur le Manitoba Le champ magnétique de Jupiter vu par Juno NGTS-10b, la planète condamnée Le ciel de nuit des deux hémisphères Embarquement pour le pôle céleste sud Jules César et les années bissextiles

 

image précédente
Orion sur les hauts-plateaux de Bohême centrale
Reconnaissez-vous cette constellation ? C'est bien Orion se couchant sur les hauts-plateaux de Bohême centrale en république Tchèque.
image suivante
Trio au crépuscule
Au matin du 18 février, la Station spatiale internationale, le croissant de Lune et la planète Mars semblaient s'être donné rendez-vous.