Le rayonnement cosmologique de fond vu par Planck

Le rayonnement cosmologique de fond vu par Planck

De quoi notre Univers est-il constitué ? C'est afin de préciser la réponse à cette question que l'Agence spatiale européenne a lancé en 2009 le satellite Planck avec une fusée Ariane 5 ECA. L'objectif technique était de cartographier à un niveau de détail sans précédent d'infimes variations de température dans le plus ancien rayonnement connu, produit il y a des milliards d'années lorsque la densité de l'Univers est devenu suffisamment faible pour qu'il puisse émettre sa première lumière. Perceptible en provenance de toutes les directions de l'espace, le rayonnement cosmologique de fond forme une fresque complexe où l'on ne peut distinguer que d'infimes variations de température dont on déduit les différentes formes d'énergie qui la composent. Les résultats de cette mission, présentés la semaine dernière, confirment que le principal constituant de notre Univers est une mystérieuse énergie sombre, et que l'essentiel du reste est de la matière noire, tout aussi mystérieuse et invisible. Les résultats de Planck donnent par ailleurs à l'Univers un âge de 13,81 milliards d'années, soit un peu plus vieux que ce qu'avaient estimé d'autres expériences dont l'américaine WMAP. Le taux d'expansion de l'Univers est de 67.3 ( /- 1.2) km/sec/Megaparsec, soit légèrement plus faible que précédemment estimé. Certaines particularités de cette image restent parfaitement inexpliquées, par exemple la raison pour laquelle les fluctuations de température sont légèrement plus grandes d'un côté du ciel que de l'autre.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Agences Spatiales
Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.

D'autres images d'astronomie...

Points chauds de micro-onde : les plus vieilles structures connues
29 octobre 2000
Points chauds de micro-onde : les plus vieilles structures connues
Le satellite COBE (COsmic Background Explorer) a réalisé, de 1989 à 1993, la cartographie des différences de température au sein de l'univers primordial
La matière sombre selon la simulation Bolshoi
Un Univers inattendu
Le gaz d'un amas de galaxies parasite le fond diffus cosmologique
Dans la toile de la matière noire
L'univers observable

Ailleurs sur le web

[1303.5076] Planck 2013 results. XVI. Cosmological parameters
 arxiv.org
ESA Euronews: Planck maps the dawn of time
Scientists have traced a unique new map of the first light of the universe, and raised profound questions about the Big Bang.The image of the cosmic microwav...
 www.youtube.com
Best Map Ever of the Universe
This map shows the oldest light in our universe, as detected with the greatest precision yet by ESA's Planck mission. The ancient light, called the cosmic microwave background, was imprinted on the sky when the universe was 370,000 years old.
 www.jpl.nasa.gov
Ariane 5 — Wikipédia
 fr.wikipedia.org
Fond diffus cosmologique — Wikipédia
 fr.wikipedia.org
Planck (satellite) — Wikipédia
 fr.wikipedia.org
Cosmic Microwave Background
 www.astro.ucla.edu
Adventures in Friedmann cosmology: A detailed expansion of the cosmological Frie
 adsabs.harvard.edu
Max Tegmark's cosmic microwave background data analysis center
 space.mit.edu
Wilkinson Microwave Anisotropy Probe (WMAP)
Public access site for The Wilkinson Microwave Anisotropy Probe and associated information about cosmology.
 map.gsfc.nasa.gov
WMAP- Expansion of the Universe
Public access site for The Wilkinson Microwave Anisotropy Probe and associated information about cosmology.
 map.gsfc.nasa.gov
THE UNIVERSE IS LOPSIDED, WITH A COLD SPOT The Planck Mission found two big ...
THE UNIVERSE IS LOPSIDED, WITH A COLD SPOT The Planck Mission found two big surprises in the cosmic microwave background: • This radiation is slightly... - John Baez - Google+
 plus.google.com
agence spatiale européenne | agence spatiale européenne | agences spatiales | agences spatiales | Ariane | Ariane | ciel | ciel | énergie | énergie sombre

Le calendrier de l'astronomie

Les couleurs de Mercure Lever de Soleil sur la rivière Miass Filé d'étoiles sur le Grand Canyon IC 1805, nébuleuse du Coeur Deux comètes à l'horizon Tardigrade dans la mousse Le casque de Thor En regardant au travers d'Abell 68 La comète PanSTARRS et l'antenne de Parkes La Voie lactée depuis le Mauna Kea Eclairs au sommet du Sakurajima Accélération de trou noir supermassif NGC 6751, nébuleuse de l'Oeil étincelant La comète PanSTARRS au coucher du Soleil La comète et la Terre La comète PanSTARRS vue de France L'écho lumineux de V838 Mon Première rencontre avec PanSTARRS La carte de gravité de la Lune M42, plongée dans la nébuleuse d'Orion La nébuleuse du Crayon Le château de la comète Portrait infrarouge du Grand Nuage de Magellan Pilier de poussière dans la nébuleuse de la Carène Le rayonnement cosmologique de fond vu par Planck Aurores et comète en Islande Un arc-en-ciel horizontal sur Paris NGC 3169 part en vrille Rhéa sur les anneaux La queue en éventail de PanSTARRS Survoler la Terre de nuit