Tornade cosmique HH49/50

Tornade cosmique HH49/50
Credit: J. Bally (Univ. of Colo.) et al., JPL-Caltech, NASA

Mesurant des années-lumière de long, cette tornade cosmique est en réalité un puissant jet catalogué sous la référence HH (Herbig-Haro) 49/50 jaillissant du haut de cette vue du télescope spatial Spitzer. Bien que de tels flots énergétiques soient bien connus pour être associés à la formation de jeunes étoiles, la cause exacte de la structure apparente en spirale dans ce cas demeure un mystère. L'étoile embryonnaire responsable du jet propulsé à 100 km/s est située juste en dehors du cadre supérieur de l'image, tandis que l'étoile brillante proche de l'extrémité du jet se trouve là fortuitement. Sur cette image infrarouge en fausses couleurs, la tornade brille en lumière infrarouge produite à mesure que le flot chauffe les nuages de poussière environnants. Le code couleur montre que l'extrémité de la tornade a tendance à passer du rouge au bleu, ce qui indique des émissions de longueurs d'onde de plus en plus courtes. Cette tendance indiquerait une augmentation de l'excitation moléculaire près de là où le bout du jet entre en contact avec le gaz interstellaire. HH49/50 est situé à environ 450 années-lumière de la Terre, dans le nuage moléculaire Chamaeleon I.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Un ciel caméléon
NGC 1999 : Au sud d'Orion
Au travers des poussières de NGC 1333
Détail de la Nébuleuse de la Carène
Piliers de poussière dans la nébuleuse de la Carène
Pilier de poussière dans la nébuleuse de la Carène

Ailleurs sur le web

HubbleSite: Categories - news
HubbleSite - Out of the ordinary... out of this world
 hubblesite.org
The Birth of Stars: Herbig-Haro Jets, Accretion and Proto-Planetary Disks
 www.stsci.edu
Cool Cosmos
 coolcosmos.ipac.caltech.edu
Cool Cosmos
 coolcosmos.ipac.caltech.edu
2MASS Atlas Image Gallery
 www.ipac.caltech.edu
années-lumière | années-lumière | astronomie | astronomie | cosmos | cosmos | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Vénus juste après le coucher du Soleil Le Casque de Thor en H-alpha Tornade cosmique HH49/50 L'ombre du coucher Une colonne solaire rouge et violette La superbulle N44 UB 313 : plus gros que Pluton Le Grand Bassin sur Téthys NGC 1309 et ses amis M 8 : nébuleuse de la Lagune Platon et les Alpes lunaires Phoebe : la lune comète de Saturne La nébuleuse par émission N44 Ombre et lumière dans la Nébuleuse de la Rosette La couleur de la Lune Rémanent de Supernova et onde de choc Rêves de Mir  M 51: la galaxie du Tourbillon de poussière et d'étoiles SuitSat-1, un scaphandre à la dérive Volutes autour de la Tête de Cheval La surface étrangement lisse de Télesto Tempête au clair d'anneaux La nova récurrente RS Ophiuci Le siège côté hublot de SOFIA À l'intérieur de la Nébuleuse de l'Aigle GRB 060218, mystérieux sursaut La Nébuleuse de l'Etoile Flamboyante depuis le CFHT
image suivante
L'ombre du coucher