En chauffant les boucles coronales

En chauffant les boucles coronales
Credit: M. Aschwanden et al. (LMSAL), TRACE, NASA

Pourquoi la couronne du Soleil est-elle si chaude ? S'étendant au-dessus de la photosphère (la surface visible) du Soleil, la faible et ténue couronne solaire ne peut pas être facilement visible depuis la Terre, mais on sait qu'elle est des centaines de fois plus chaude que la photosphère elle-même. Pourquoi la couronne solaire est-elle aussi chaude ? Les astronomes cherchent depuis longtemps la source de chaleur de la couronne dans les champs magnétiques qui soulèvent de monstrueuses boucles de plasma solaire au-dessus de la photosphère. Néanmoins, de nouvelles et impressionnantes observations détaillées des boucles coronales provenant du satellite TRACE en orbite permettent maintenant d'apprécier plus précisément la source d'énergie non identifiée. Enregistrées dans le rayonnement ultraviolet, ces images de TRACE et les autres indiquent que la majorité de la chaleur se produit bas dans la couronne, près des pieds des boucles, lorsqu'elles émergent et reviennent à la surface du Soleil. Cette incroyable image de TRACE montre des faisceaux de majestueuses boucles coronales chaudes qui s'étendent sur 30 fois ou plus le diamètre de la Terre.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Sur cette photo de l’éclipse de Soleil du 11 juillet 1991, la basse (à gauche) et la haute couronne (à droite) sont visibles. Dans la basse couronne, on remarque deux protubérances rouges.
à lire aussi...
Couronne solaire
La haute atmosphère du Soleil, large de plusieurs fois le rayon de notre étoile, est appelée la couronne solaire, elle est visible lors des éclipses totales

D'autres images d'astronomie...

Des filaments sur le Soleil
Caniculaire soleil sombre
Région d’éruption de classe X sur le Soleil
Pluie coronale sur le Soleil
Le Soleil en rayons X par NuSTAR
Pluie coronale sur le Soleil

Ailleurs sur le web

Corona - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Magnetism
 www-spof.gsfc.nasa.gov
Template
 imagine.gsfc.nasa.gov
Template
 imagine.gsfc.nasa.gov
YPOP Tour of the Sun: Surfing for Sunbeams!
 www.lmsal.com
Stanford SOLAR Center -- Ask A Solar Physicist FAQs - Answer
 solar-center.stanford.edu
The Collective Noun Page
The Collective Noun Homepage
 www.ojohaven.com
Google
 www-solar.mcs.st-and.ac.uk
astronome | astronome | couronne solaire | couronne solaire | énergie

Le calendrier de l'astronomie

2003 UB<sub>313</sub>: la dixième planète ? La navette fait un salto arrière vers la station spatiale Le centre très complexe de la Nébuleuse de la Lagune Jeunes et vieille étoiles HD&nbsp;188753&nbsp;: trois couchers de soleil Il pleut des Perséides Aurores dansantes Mars semblable à elle-même en août. La ceinture de Vénus sur la plage d'Elwood Les nébuleuses du Coeur et de l'Âme Les jeunes soleils de NGC&nbsp;7129 Vidéo d'un bolide des Perséides SNR 0103-72.6 : approvisionnement d'oxygène En chauffant les boucles coronales Des perséides et la Voie Lactée La station spatiale internationale depuis on orbite Des planètes sur le Paranal Sylvia, Romulus et Remus NGC&nbsp;1 et NGC&nbsp;2 Les étoiles de NGC 300 Un nuage lenticulaire au-dessus d'Hawaii Mars déserte&nbsp;: Rub al Khali NGC&nbsp;281&nbsp;: la nébuleuse Pacman Epimetheus&nbsp;: une petite lune de Saturne La spirale barrée de la Voie Lactée Pleine Lune, liseré vert La station spatiale internationale en 3D L'oscillation du muon, une possible porte pour l'Univers supersymétrique L'ouragan Katrina dans le Golfe du Mexique Albiréo&nbsp;: Une belle et brillante double Rayons crépusculaires sur l'Utah