Lune et Mars, le rouge est mis !

article de Thibaut Alexandre
24 JUILLET 2018

Aspect du ciel au Sud-Est vers 23h00 le 27 juillet 2018
Aspect du ciel au Sud-Est vers 23h00 le 27 juillet 2018

Stellarium

Le 27 juillet au soir, une éclipse totale de Lune sera accompagnée par la planète Mars en opposition. Voici nos conseils pour bien observer cette rencontre astronomique insolite entre deux astres rouges.

Les observateurs européens n'avaient pas eu un tel spectacle depuis le 28 septembre 2015 : la Lune sera totalement éclipsée vendredi soir. Ce phénomène astronomique, contrairement aux éclipses de Soleil, n'est absolument pas dangereux pour les yeux et se laisse admirer à l'oeil nu et aux instruments. Pendant plusieurs heures, la Lune traverse le cône d'ombre de la Terre, à l'opposé du Soleil.

à lire aussi...
Une Lune de sang bleu

L'éclipse du 27 juillet 2018 est exceptionnelle à plus d'un titre : la Lune sera alors proche de son apogée (point de son orbite le plus éloigné de la Terre) et passera très près du centre de l'ombre, ce qui promet une éclipse très sombre et surtout très longue. Avec une durée exceptionnelle de 103 minutes, il s'agira de la plus longue éclipse de Lune du XXIème siècle ! De plus, le spectacle ne s'arrête pas à la totalité : il y a également les phases d'entrée et de sortie de l'ombre terrestre, ce qui portera la durée totale du phénomène à 6 heures et 14 minutes.

L'entrée dans la pénombre terrestre débutera à 17h13 TU (19h13 heure légale française). Cette phase est peu spectaculaire et passe souvent inaperçue. Les choses sérieuses débuteront à 18h24 TU, avec l'entrée dans l'ombre terrestre. Le bord gauche de la Lune sera peu à peu grignoté par l'ombre circulaire que projette notre planète. La totalité débutera à 19h29 TU (21h29 heure légale française) : c'est peu ou prou l'heure du lever de la Lune en France métropolitaine (plus tôt si vous êtes dans le Sud-Est, plus tard si vous êtes dans le Nord-Ouest). Autant dire que les observateurs européens ne pourront assister qu'à la seconde moitié de l'éclipse. La totalité finira à 21h13 TU (23h13 heure légale française) et la Lune commencera alors à reprendre sa forte luminosité. La sortie complète de l'ombre aura lieu à 22h19 TU (0h19 heure légale française.

Comme déjà dit, l'éclipse devrait logiquement être très sombre, et il est probable que les observateurs français ne réussissent pas à voir la Lune avant la fin de la totalité : le ciel sera encore assez clair, et la Lune sera très basse sur l'horizon Sud-Est. Pour espérer voir quelque chose, il vous faudra donc être à un endroit bien dégagé. Le meilleur endroit pour voir l'éclipse de Lune dans le monde est l'archipel des Mascareignes (îles de la Réunion et Maurice), où la Lune sera pratiquement au zénith ! Notons que l'éclipse ne sera pas visible depuis l'Amérique du Nord.

La teinte rouge que prendra la Lune éclipsée ne sera pas sans évoquer la planète Mars, qui passera à l'opposition le même jour ! La planète rouge sera à 6° au Sud de la Lune, et ne sera donc pas visible tout de suite après le coucher du Soleil. Comme la Lune, elle restera proche de l'horizon Sud-Est, mais il devrait être impossible de la rater tant elle est brillante en ce moment : elle surpasse même l'éclat de la planète Jupiter !

Mars se levant à travers Arch Rock
à lire aussi...
Mars se levant à travers Arch Rock

La planète Mars s'approche au plus près de la Terre depuis 50.000 ans du fait de son orbite elliptique ; sa couleur rouge est particulièrement visible

Elle n'avait pas été aussi brillante depuis 15 ans, n'étant située qu'à 57,8 millions de km de la Terre. Les observateurs les plus perspicaces pourront noter que Mars n'est pas vraiment rouge, mais orange: cela est dû en partie à une tempête de poussière globale qui recouvre l'intégralité de la surface de la planète. Un phénomène assez courant sur Mars, mais qui gâche le plaisir d'observer les formations sombres de sa surface au télescope.

à lire aussi...
Mars engloutie

La prochaine éclipse totale de Lune aura lieu le 21 janvier 2019 au petit matin, et sera très bien visible depuis l'Europe.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
Eclipse duale - Un montage pour comparer notre vision de deux éclipses, celle de Lune et celle du Soleil, quand la Lune est rouge et quand la couronne solaire devient visible
à lire aussi...
Les éclipses
Les éclipses désignent le passage, vu depuis la Terre, d'un astre devant un autre, celui-ci étant caché par le premier pendant un laps de temps
Soleil orange scintillant -
à lire aussi...
Le Soleil
La Lune, un jour d'éclipse
à lire aussi...
La Lune
Notre unique satellite naturel constitue avec la Terre un couple unique en son genre dans le système solaire, et a une grande influence sur nos vies
La planète Mars vue par Hubble le 18 juillet 2018, tout près d'une opposition particulièrement favorable
à lire aussi...
Mars
Mars est la quatrième planète du système solaire, remarquable pour sa couleur rouge visible à l'oeil nu depuis la Terre quand elle est à l'opposition
Jupiter, Ganymède et la Grande tache rouge -
à lire aussi...
Jupiter
Cinquième planète du système solaire, Jupiter est surtout composée d'hydrogène, elle est la plus grande planète, importante dans l'histoire de l'astronomie
L’opposition se produit lorsqu’une planète est à l’opposé du Soleil par rapport à la Terre.
à lire aussi...
Opposition
Position d'une planète ou d'un autre astre en orbite autour du Soleil plus éloignée que celui de la Terre lorsqu'elle s'aligne avec le Soleil et la Terre
Le zénith est le point situé à la verticale de l’observateur.
à lire aussi...
Zénith
astronomie | coucher de soleil | éclipse de Lune | prochaine éclipse totale | astre