Bons baisers de Churyumov-Gerasimenko

article de Didier Jamet
6 AOUT 2014

Le double noyau de Churyumov-Gerasimenko, aux contours déchiquetés, vu par Rosetta depuis une distance de 285 km
Le double noyau de Churyumov-Gerasimenko, aux contours déchiquetés, vu par Rosetta depuis une distance de 285 km

ESA

Après une odyssée de plus de dix ans, la sonde spatiale Rosetta est enfin arrivée à proximité de son objectif, la comète 67/P Churyumov-Gerasimenko, qu'elle accompagnera au cours des prochains mois à l'approche de son passage au plus près du Soleil

Les premières images prises à plus de 10 000 km de distance avaient déjà révélé une étonnante structure à double noyau.

Les dernières images disponibles, prises depuis un peu plus de 200 km, révèlent une surface jonchée de dépressions à fond plat et aux contours tourmentés qui ressemblent fort à ce que la sonde Stardust avait observé à la surface de la comète Wild 2 en janvier 2004. Il peut s'agir d'anciennes structures d'impact partiellement comblées par de la poussière ou de zones superficielles de dégazage.

Nouvelle série d'images à haute résolution ! N'hésitez pas à venir discuter de ces images sur notre page Facebook !

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
La comète de Halley, célèbre photographie publiée par le New York Times lors de son passage en 1910
à lire aussi...
Les comètes
Les comètes sont des petits corps glacés du système solaire d'orbite fortement excentrique, elles ont une longue traînée lumineuse à l'approche du périhélie
67p Churyumov Gerasimenko | astronomie | agence spatiale européenne | 67p Churyumov Gerasimenko | astronomie | agence spatiale européenne