Jupiter par Juno

Jupiter par Juno
Image Crédit: NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS; Traitement & Licence: Kevin M. Gill;

Pourquoi Jupiter est-elle cerclée de bandes nuageuses colorées ? La couche atmosphérique supérieure de Jupiter se divise en zones claires et bandes sombres qui ceinturent totalement la planète géante. Ce sont de puissants vents horizontaux soufflant à plus de 300 km/h qui provoquent l'uniformisation planétaire de chaque bande de latitude. Reste à comprendre le détail du régime des vents de Jupiter. Alimentées par des courants ascendants venant des profondeurs de l'atmosphère de Jupiter, les bandes nuageuses claires sont formées de nuages relativement opaques pour partie constitués d'ammoniac et d'eau. Leur opacité masquerait les nuages plus sombres situés en dessous. Une de ces régions claires est bien visible au milieu de cette image prise par la sonde spatiale Juno en 2017. Pour l'essentiel, l'atmosphère de Jupiter est constituée d'hydrogène et d'hélium qui sont des gaz incolores. Les composés exacts donnant à Jupiter ses nuances mordorées sont encore une énigme, même si de faibles quantités de soufre et de carbone altérés par le rayonnement ultraviolet du Soleil sont suspectées. Les données de la sonde Juno ont permis de nombreuses découvertes, notamment le fait que l'eau constitue jusqu'à 0,25% des molécules des nuages de haute altitude au niveau de l'équateur jovien, une valeur étonnamment élevée. Cette découverte est cruciale pour la compréhension des courants de l'atmosphère jovienne, mais nous offre également un indice supplémentaire sur l'histoire de l'eau dans le Système solaire.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Cette nébuleuse par émission est constituée presque exclusivement d’hydrogène, l’atome le plus simple de l’Univers (représenté schématiquement en haut à gauche sur fond de la nébuleuse de la Rosette).
à lire aussi...
Hydrogène
Jupiter, Ganymède et la Grande tache rouge -
à lire aussi...
Jupiter
Cinquième planète du système solaire, Jupiter est surtout composée d'hydrogène, elle est la plus grande planète, importante dans l'histoire de l'astronomie
à lire aussi...
Système Solaire

D'autres images d'astronomie...

L'origine des éléments
9 août 2020
L'origine des éléments
Les atomes d'hydrogène, omniprésents dans votre corps et en particulier dans chaque molécule d'eau, ont été forgés lors du Big Bang.
Mais où est donc l'ammoniac de Jupiter ?
11 août 2020
Mais où est donc l'ammoniac de Jupiter ?
Mais où est donc l'ammoniac de Jupiter ? Il semblerait qu'il joue au yoyo, entraîné vers le bas par des sortes de grêlons.
Quatre heures de survol de Jupiter
19 octobre 2020
Quatre heures de survol de Jupiter
Les images de cette vidéo ont été prises le 2 juin 2020 par Juno alors qu'elle effectuait un survol rapproché de la plus grande planète du Système solaire.

Ailleurs sur le web

Findings From NASA's Juno Update Jupiter Water Mystery
The mission publishes its first stream of data on the amount of water in Jupiter's atmosphere — the first findings on the gas giant's water since the agency's 1995 Galileo mission.
 www.nasa.gov
Atmosphere of Jupiter - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Atmosphere of Jupiter - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Jupiter
Jupiter is the fifth planet from our sun and the largest planet in the solar system.
 solarsystem.nasa.gov
Periodic Table of Elements: Los Alamos National Laboratory
 periodic.lanl.gov
Jupiter - PJ10-34
JNCE_2017350_10C00034_V01 NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Kevin M. Gill
 www.flickr.com
Spacecraft | Mission Juno
Although the main spacecraft was built by Lockheed Martin, its instruments and components come from all over the world. Juno is shipped in pieces to the Kennedy Space Center in Florida, where it’s assembled and put on top of an atlas rocket that will blast it off into space.
 www.missionjuno.swri.edu
The Range of Jupiter's Flow Structures that Fit the Juno Asymmetric Gravity Measurements
The asymmetric gravity field measured by the Juno spacecraft has allowed the estimation of the depth of Jupiter's zonal jets, showing that the winds extend approximately 3,000 km beneath the cloud level. This estimate was based on an analysis using a combination of all measured odd gravity harmonics, J<SUB>3</SUB>, J<SUB>5</SUB>, J<SUB>7</SUB>, and J<SUB& [...]
 ui.adsabs.harvard.edu
planète Jupiter | sonde spatiale Juno | atmosphère de Jupiter | hydrogène | planète géante | rayonnement ultraviolet | système solaire

Le calendrier de l'astronomie

Au centre de la nébuleuse Trifide Demi-soleil avec protubérance En coller une à Bennu : le film 50 événements gravitationnels illustrés Au Nord de la Ceinture d'Orion La Station spatiale internationale devant la Lune L'amas de galaxies d'Hercule Phobos par Mars Express En verte compagnie, aurore polaire sur la Norvège Le coeur de la nébuleuse de l'âme sans étoile Les couleurs de la Lune La comète Atlas et la ceinture d'Orion La nébuleuse de la Tarentule Vénus, Mercure et la lune décroissante NGC 5866, une galaxie vue par la tranche Lumière et gloire sur la Crête Brillant STEVE devant la Voie lactée Un double amas stellaire dans Persée Traînée de la mission Crew-1 Carte de Mars à l'opposition Mars sur la Montagne enneigée du Dragon de Jade Le nuage moléculaire Barnard 68 Jupiter par Juno La nébuleuse de l'Hélice par le CFHT Andromède sur la Patagonie La nébuleuse de la Grande Dinde Lancement de la mission Chang'e 5 NGC 6822, galaxie de Barnard Verona Rupes, plus haute falaise de tout le Système solaire Cygne sans étoiles

 

image précédente
Le nuage moléculaire Barnard 68
Ceci n'est pas un trou dans le ciel mais un nuage moléculaire si concentré qu'il absorbe quasiment toute la lumière visible des étoiles d'arrière-plan
image suivante
La nébuleuse de l'Hélice par le CFHT
Voici à quoi devrait ressembler le Soleil à la fin de sa vie, une nébuleuse planétaire comme NGC 7293, la nébuleuse de l'Hélice.