Plan large autour de la nébuleuse du Cocon

Plan large autour de la nébuleuse du Cocon
Image Crédit & Copyright: Federico Pelliccia

Dans ce champ surpeuplé d'étoiles s'étendant sur quelque 3 degrés d'arc dans la constellation du Cygne, l'oeil est immanquablement attiré vers la nébuleuse du Cocon. Région compacte de formation d'étoiles, le Cocon vient clore une longue et double trainée noire de poussière interstellaire débutant sur le coté droit de l'image. Egalement connue sous le nom d'IC 5146, la nébuleuse du Cocon mesure en elle-même quelque 15 années-lumière de diamètre, et se trouve à environ 4000 années-lumière de nous. Comme d'autres régions de formation d'étoiles, la nébuleuse du Cocon brille principalement d'un beau rouge rosé correspondant à l'ionisation de l'hydrogène par les jeunes et chaudes étoiles de l'amas. Elle est aussi nimbée de bleu du fait de la réflexion de la lumière des étoiles sur la poussière marquant la lisière d'un nuage moléculaire qui sans cela demeurerait invisible. La brillante étoile visible au centre de la nébuleuse n'a sans doute pas plus de quelques centaines de milliers d'années d'existence, et c'est principalement elle qui alimente la luminosité de la nébuleuse tout en ménageant une cavité dans le gaz et la poussière. Cependant les longs filaments de poussière partant vers la droite, et qui ressortent en noir sur cette image en vraies couleurs, abritent eux aussi des étoiles en train de se former, lesquelles ne se révèlent qu'en infrarouge.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

Gros plan sur IC&nbsp;1396
30 septembre 2005
Gros plan sur IC 1396
Ic 2118, la nébuleuse de la tête de sorcière
 Le Cocon d’Herschel

Ailleurs sur le web

Cygnus (constellation) - Wikipedia
 en.wikipedia.org
The Young Cluster IC 5146
 adsabs.harvard.edu
The Cosmic Cocoon: IC 5146 by Tom V. Davis - Universe Today
Out in the deep reaches of space, a cocoon has formed. Here on Earth, a cocoon represents the casing of a pupae – the child/insect which is about to undergo a magnificent transformation into a beautiful moth or butterfly. So what does the cosmic cocoon, IC 5146, hide inside? Let’s take a look… Roughly 4000 … Continue reading "The Cosmic Cocoon: IC 5146 by Tom V. Davis [...]
 www.universetoday.com
Fabian Neyer Astrophotography
 www.starpointing.com
Overview of Molecular Astrophysics and Star Formation
 loke.as.arizona.edu
années-lumière | années-lumière | constellation | constellation | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Ondes de gravité luminescentes sur le Tibet Un microscope de l'espace et du temps M6, l'amas du Papillon La comète Siding Spring entre amas et Petit Nuage Paysage céleste du Sagittaire Arc de Lune sur la plage Les silhouettes de la pleine Lune Super Lune contre Mini Lune Cupcake d'aurores et son glaçage de Voie lactée Laniakea, notre superamas Lumière zodiacale avant l'aube Le rémanent de supernova Puppis A Mixture moyenne : le top 100 de Hubble M27, la nébuleuse des Haltères 62 km au-dessus de Churyumov-Gerasimenko Voie lactée sur lagune salée Aurores polaires sur le Maine Plan large autour de la nébuleuse du Cocon Lunes potentiellement habitables L'écume de l'univers Saturne à l'équinoxe Terre à l'équinoxe Pilier de lumière volcanique à l'aurore La nébuleuse de la Lagune en étoiles, gaz et poussière NGC 206 et les nuages d'étoiles d'Andromède Trois couleurs de Mars par MAVEN Un décollage et un amerrissage La danse des trous noirs Etonnantes roches martiennes Arc-en-ciel complet sur l'Australie
image précédente
Aurores polaires sur le Maine
Le plus intense orage géomagnétique de l'année 2014 a été observé jusqu'à des latitudes inhabituelles comme ici dans le Maine, aux Etats-Unis