Kepler 186f, le nouveau Monde

Kepler 186f, le nouveau Monde
Illustration Crédit: NASA Ames / SETI Institute / JPL-Caltech, Découvreurs: Elisa V. Quintana, et al.

La planète Kepler-186f est la première exoplanète de la taille de la Terre découverte dans la zone habitable de son étoile. Issue des données du satellite Kepler, le prolifique chasseur de planètes de la NASA, ce nouveau Monde tourne autour de son étoile, une naine de type M de taille moitié moindre que le Soleil et située à quelque 500 années-lumière de nous dans la constellation du Cygne. Les naines de type M sont légion, représentant plus de 70% de la population stellaire de notre galaxie. Pour se trouver dans la zone habitable de son étoile, une planète doit se trouver à une distance où la température de surface est compatible avec la présence d'eau liquide. Kepler 186f se trouve relativement près de son étoile, à quelque 53 millions de kilomètres (à peu près la distance de Mercure au Soleil), et l'année y dure 130 jours. Quatre autres planètes ont d'ores et déjà été identifiées dans ce système stellaire, toutes légèrement plus grandes que la Terre mais beaucoup plus près de leur étoile, et également représentées dans cette vue d'artiste. Si on connaît avec précision la taille de Kepler 186f et les caractéristiques de son orbite, on ignore tout de sa masse et de sa composition exacte, lesquelles ne peuvent être déterminées avec la méthode des transits utilisée pour sa détection. Cependant les modèles de formation planétaire permettent de penser qu'elle est très certainement rocheuse, comme la Terre, et pourrait posséder une atmosphère, ce qui en fait de loin l'exoplanète la plus semblable à la Terre découverte jusqu'ici.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
L'atmosphère terrestre vue depuis l'espace. L'eau, l'air, la vie.
à lire aussi...
Atmosphère
L'atmosphère est la couche de gaz qui enveloppe une planète ou un satellite naturel ; celle de la Terre nous abrite et contribue à rendre la vie possible
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

Ailleurs sur le web

Kepler and K2 Missions
NASA.gov brings you the latest images, videos and news from America's space agency. Get the latest updates on NASA missions, watch NASA TV live, and learn about our quest to reveal the unknown and benefit all humankind.
 www.nasa.gov
Kepler-186 and the Solar System
The diagram compares the planets of our inner solar system to Kepler-186, a five-planet star system about 500 light-years from Earth in the constellation Cygnus. The five planets of Kepler-186 orbit an M dwarf, a star that is is half the size and mass of the sun.
 www.nasa.gov
Stellar classification - Wikipedia
 en.wikipedia.org
An Earth-Sized Planet in the Habitable Zone of a Cool Star
The high photometric precision of NASA's Kepler observatory has enabled the detection of many planets because they cause slight dimming of their host stars as they orbit in front of them. From these data, Quintana et al. (p. [277][1]) have spotted a five-planet system around a small star. Here, the outermost planet is only 10% larger than Earth and completes its 130-day orbit entirely within the h [...]
 www.sciencemag.org
années-lumière | années-lumière | atmosphère | atmosphère | constellation | constellation | découverte | découverte | étoile

Le calendrier de l'astronomie

Le robot a encore oublié ses clés Mars la rouge et Spica la bleue En lisière de NGC 2174 Le long du Voile occidental La face cachée de la Lune Du nouveau sur Encelade Une éclipse solaire depuis la Lune En plein dans la nébuleuse d'Orion Deux anneaux pour Chariklo Mars, Cérès et Vesta Mars au voisinage de l'opposition Croix et nuages sur le Haleakala Saturne en or et bleu Insolite globule dans IC 1396 Mammatus sur le Nebraska Spica, Mars et une Lune éclipsée Eclipse au lac Waterton Le rayon vert de la Lune rouge Kepler 186f, le nouveau Monde Cendres et éclairs au-dessus d'un volcan islandais La massive et proche galaxie spirale NGC 2841 L'amas de galaxies d'El Gordo Arp 81 100 millions d'années plus tard Lyriques Lyrides dans le ciel du Sud Messier 5 vu par Hubble Eclipse annulaire dans l'hémisphère sud Forme humaine à la dérive dans l'espace Eclipse lunaire en accéléré Chien polaire sur l'Alaska Coucher de Soleil partiellement éclipsé
image précédente
Le rayon vert de la Lune rouge
L'éclipse totale est le moment idéal pour pointer un laser vers le rétroréflecteur posé en 1971 par l'équipage d'Apollo 15 et mesurer la distance Terre-Lune