Un trou noir au coeur d'Orion ?

Un trou noir au coeur d\'Orion ?
Crédit: Données Image - Hubble Legacy Archive, Processing - Robert Gendler

Sujet central de ce portrait cosmique, quatre étoiles formant l'astérisme du Trapèze se trouvent au coeur de la nébuleuse d'Orion. Concentrées dans un volume d'1,5 année-lumière de rayon, elles dominent le noyau du dense amas de la nébuleuse d'Orion. Les radiations ionisantes ultraviolettes des étoiles du Trapèze, et tout particulièrement celles de la plus brillante, Theta-1 Orionis C, entretiennent la luminosité de toute cette complexe région de formation d'étoiles. Vieux de quelque 3 millions d'années, l'amas de la nébuleuse d'Orion était encore plus compact en ses vertes années. Une récente étude de la dynamique de l'amas a montré que des collisions stellaires précoces avaient peut-être engendré un trou noir de plus de 100 masses solaires. La présence d'un trou noir au sein de l'amas aurait le mérite d'expliquer le mouvement propre très rapide des étoiles du Trapèze. La nébuleuse d'Orion se trouve à environ 1500 années-lumière de nous, ce qui vaudrait à ce possible trou noir le titre de trou noir le plus proche de la Terre.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

La Galaxie d’Andromède, M 31, est l’objet céleste le plus lointain visible à l’œil nu. Elle est distante de 2,2 millions d’années lumière, ce qui signifie que la pale tache de lumière que chacun peut apercevoir les soirs d’été a été émise à l ‘époque où nos ancêtres Australopithèques commençaient à aménager des abris pour se protéger du froid et des prédateurs… Saisissant vertige de l’Espace et du Temps dû à la vitesse prodigieuse, mais limitée, de la lumière. Que serons devenus les Hommes quand arrivera sur Terre la lumière émise aujourd’hui ?…
à lire aussi...
Année lumière
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

La nébuleuse d'Orion en haute définition
Etoiles rapides et planètes solitaires dans la nébuleuse d'Orion

Ailleurs sur le web

TrapMosaic-HST-Gendler
 www.robgendlerastropics.com
[1209.2114] Catch me if you can: is there a runaway-mass black hole in the Orion Nebula Cluster?
 arxiv.org
Theta-1 Orionis
 stars.astro.illinois.edu
A Black Hole in Orion? - Sky & Telescope
The Orion Nebula Cluster might be home to a black hole more than 100 times the mass of the Sun, according to a recent simulation.
 www.skyandtelescope.com
années-lumière | années-lumière | collision | collision | cosmos | cosmos | étoile

Le calendrier de l'astronomie

La comète ISON arrive Et au milieu coulait une rivière Aurore caprine au Groenland La nébuleuse Helix Bolide à l'aurore en Norvège Un trou noir au coeur d'Orion ? L'illusion de la même couleur La nébuleuse planétaire sphérique Abell 39 Simeis 147, rémanant de supernova Filé d'étoiles sur le phare de Nauset Rideau d'aurores sur le Canada Les nébuleuses de Pan-STARRS Poussières, étoiles et galaxies Le champ extrême d'Hubble Soleil noir sur champ stellaire inversé Nébuleuse spirale autour de R Sculptoris Aurores polaires sur le geyser de White Dome La voisine d'à côté Fruit collisionnel La lumière zodiacale et la Voie lactée La nébuleuse de la Tête de Cheval Une navette dans les rues de Los Angeles Nuages Mammatus sur le Saskatchewan NGC 206 et les nuages d'étoiles d'Andromède Abell 21, l'autre nébuleuse de la Méduse La nébuleuse par réflexion vdB1 Un halo pour NGC 6164 Phobos, la lune condamnée de Mars La nébuleuse planétaire de l'Araignée rouge La nébuleuse planétaire PK 164  31.1 Apparition fantomatique dans Céphée