Un nouveau regard sur M51

Un nouveau regard sur M51
Crédit: S. Beckwith (STScI), Equipe Hubble Heritage, (STScI/AURA), ESA, NASA
Traitement additionnel : Robert Gendler

La 51e entrée du célèbre catalogue de l’astronome français Charles Messier est également la première « nébuleuse spirale » à avoir été décrite. Il s’agit en fait d’une grande galaxie dotée d’une structure spirale nettement définie et également connue sous la référence NGC 5194. Mesurant plus de 60 000 années-lumière de diamètre, les bras spiraux et les veines de poussières de M51 se prolongent bien au-delà de sa galaxie compagne (à droite), NGC 5195. Les données de la caméra ACS du télescope spatial Hubble ont été retraitées afin d’obtenir ce nouveau portrait du célèbre duo de galaxies en interaction. Le traitement a permis d’accentuer les détails et de renforcer les couleurs ainsi que le contraste dans des régions qui auparavant étaient assez peu visibles, faisant ressortir des veines de poussière et révélant les courants qui s’étendent jusqu’à la galaxie compagne, ainsi que des caractéristiques des environs et du noyau de M51 lui-même. Ces deux galaxies sont à quelque 31 millions d’années-lumière de nous. Bien qu’elles se situent dans le périmètre restreint de la petite constellation des Chiens de Chasse, on trouve ces deux galaxies non loin de la poignée de la « Casserole » de la Grande Ourse.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
Planche extraite de la thèse de Léon Foucault, "Mesure de la vitesse de la lumière", 1862
à lire aussi...
Année lumière
L'année-lumière est une unité qui représente la distance parcourue par la lumière dans le vide pendant une année terrestre, soit 9.460 milliards de km

D'autres images d'astronomie...

Découverte d’une supernova dans la galaxie des Chiens de chasse

Ailleurs sur le web

M51HST-Gendler
 www.robgendlerastropics.com
HubbleSite: Image - Out of This Whirl: the Whirlpool Galaxy (M51) and Companion Galaxy
 hubblesite.org
Canes Venatici, Coma Berenices - Constellations - Digital Images of the Sky
 www.allthesky.com
Catching the Light - Astrophotography by Jerry Lodriguss
Catching the Light - Astrophotography by Jerry Lodriguss
 www.astropix.com
années-lumière | années-lumière | astronome | astronome | astronome français | astronome français | bras spiraux | bras spiraux | catalogue | catalogue | constellation | constellation

Le calendrier de l'astronomie

Détail de la nébuleuse du Voile Sculptures de poussière dans la nébuleuse de la Rosette La galaxie à anneau polaire NGC 660 Le double amas de Persée Paysage céleste himalayen La magnifique queue de la comète Mac Naught
 La Station spatiale internationale au-dessus de l’horizon Téthys, lune de glace de Saturne À l’aube des galaxies Les couleurs de IC 1795 Les cratères de Messier en relief Une étoile filante des Géminides au-dessus de Monument Valley Neptune et Triton, père et fils L'hexagone de Saturne se révèle en pleine lumière La Lune disparaît à pas de loup au dessus de Hong Kong La comète Hyakutake rase la Terre gratis Une larme de lumière dans le désert de Mojave Géminides Australes L'aurore et le météore Analemme à l'éclipse L’amas R136 ventile et disperse Systèmes planétaires en formation dans Orion Lever de Soleil de Décembre au Cap Sounion Gamma Cassiopée et tous ses amis Une Arche pleine de Grâce Un nouveau regard sur M51 La Nébuleuse de l'oeil de chat NGC 6217, galaxie spirale barrée Rigel et la nébuleuse de la Tête de Sorcière M 101 par Spitzer La Nébuleuse Hélix a une poussière dans l'oeil

 

image précédente
Une Arche pleine de Grâce
Ce panorama nocturne est composé d'une mosaïque de 24 prises de vue pour reconstituer l'arche de la Voie Lactée, au-dessus des monts du nord de la Californie