RSS
Ciel des Hommes

Chang'e 4 bien posée, l'année lunaire démarre fort !

Vue d'artiste du rover de Chang'e 4 posé dans le cratère Von Karmann
Crédit : CCAC

article de Thibaut Alexandre

paru le 03 janvier 2019

Entre exploration spatiale, célébrations et éclipses, l'astre le plus marquant de l'année 2019 sera sans conteste la Lune. Voici un petit tour d'horizon de ce qui nous attend cette année.

Enjeu majeur de la course à l'Espace entre l'Union Soviétique et les Etats-Unis durant les années 1960, la Lune revient en grande pompe sur le devant de la scène en cette année 2019. Les occasions de parler de notre satellite naturel ne vont pas manquer, et il n'a pas fallu attendre longtemps pour entrer dans le feu de l'action : cette nuit, à 3h56 du matin heure française, la sonde chinoise Chang'e 4 s'est posée dans le cratère Von Karman. Ce n'est bien sûr pas la première fois qu'un objet construit par l'Homme touche la face cachée de la Lune, mais c'est le premier atterrissage en douceur.

Lancée le 7 décembre dernier, Chang'e 4 est une mission spatiale importante, puisqu'un atterrisseur et un rover exploreront la surface de Von Karman. Au programme : étude de la composition du sol lunaire et de la géologie, mais aussi étude des tempêtes solaires. L'originalité de l'atterrisseur est qu'il transporte à son bord des plantes (pommes de terre et arabidopsis) ainsi que des larves de vers à soie.

Il y avait bien longtemps que des êtres vivants n'avaient pas été envoyés à la surface de la Lune, et il n'échappera à personne que nous célébrerons justement les 50 ans des premiers pas de l'Homme sur la Lune en 2019.


En réalité, il sera possible de célébrer le cinquantenaire de 4 missions Apollo cette année : Apollo 9 qui eut lieu du 3 au 13 mars 1969, Apollo 10 qui eut lieu du 18 au 26 mai, Apollo 11 qui eut lieu du 16 au 24 juillet et enfin Apollo 12 qui eut lieu du 14 au 24 novembre. Nous ne manquerons pas de revenir sur ces célébrations.

Autres anniversaires importants en 2019: le 14 septembre auront lieu les 60 ans du premier impact artificiel à la surface de la Lune (mission Luna 2), le 7 octobre les 60 ans du premier survol de la face cachée de la Lune (mission Luna 3)et le 9 octobre les 10 ans de l'impact de LCROSS au pôle Sud de la Lune. Lancée en même temps que cette dernière, la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter fêtera le 23 juin ses 10 ans de présence en orbite lunaire.

Si la mission Chang'e 4 vous donne l'eau à la bouche, la suite de l'année devrait vous combler. Le 30 janvier, l'Inde doit lancer Chandrayaan 2, une mission très ambitieuse, puisqu'elle emporte un orbiteur, un atterrisseur nommé Vikram et un rover.


Il s'agira du premier atterrissage en douceur à la surface d'un autre astre pour l'Inde. L'objectif visé est proche du pôle Sud, près du cratère Manzinus.

Nous n'aurons guère le temps de souffler puisque le 13 février doit normalement être lancé à bord d'une fusée Falcon 9 l'atterrisseur Beresheet, construit par l'organisation israélienne privée SpaceIL.


L'un des points d'orgue de cette année d'exploration spatiale est prévu pour le mois de décembre, avec le lancement de la mission chinoise Chang'e 5, qui déposera un atterrisseur à la surface de la Lune dans la région des monts Rümker. Celui-ci doit prélever une carotte de 2 mètres à l'intérieur du sous-sol lunaire puis le renvoyer sur Terre, marquant le premier retour d'échantillons lunaires depuis la mission Luna 24 en 1976.

Deux autres lancements à destination de la Lune pourraient avoir lieu en cours d'année, mais ils sont plus incertains pour le moment:


ALINA, mission allemande qui doit déposer deux rovers fabriqués par la firme Audi tout près du site d'atterrissage de la mission Apollo 17 de décembre 1972, et Lunar Pathfinder, un satellite relais anglais dont le lancement pourrait avoir lieu en novembre.

Fort heureusement, le spectacle ne sera pas seulement sur la Lune, mais aussi sur Terre: trois éclipses de Soleil et deux éclipses de Lune auront lieu en 2019.


Le 6 janvier, une éclipse partielle de Soleil sera visible depuis l'Asie orientale et le Pacifique Nord. Deux semaines plus tard, la Lune s'éclipsera totalement le 21 janvier. Cette magnifique éclipse sera visible depuis l'Afrique, l'Europe mais aussi les Amériques. En France, il faudra se lever tôt et braver le froid hivernal, mais le jeu en vaudra la chandelle, puisque l'éclipse sera visible dans son intégralité, entre 4h33 et 7h51 (heure légale), avec une phase totale entre 5h40 et 6h43. La Lune sera bien visible à l'Ouest. Nous n'avons plus qu'à espérer que la météo soit plus clémente que le 27 juillet dernier.

Le 2 juillet, le Soleil s'éclipsera à nouveau, vu depuis le Pacifique Sud et l'Amérique du Sud, avec une bande de totalité qui passera par le Chili et l'Argentine. A nouveau deux semaines plus tard, ce sera au tour de la Lune, qui s'éclipsera au 2/3 le 16 juillet. Cette Éclipse sera visible depuis l'Asie, l'Afrique et l'Europe. En France, tout comme pour l'éclipse du 27 juillet 2018, la Lune se lèvera déjà partiellement éclipsée aux alentours de 22h00. Le phénomène sera visible jusque 1h00 du matin, le 17 juillet.

Enfin, la troisième et dernière éclipse de Soleil de l'année aura lieu le 26 décembre, en Asie. Il s'agira d'une éclipse annulaire, avec une bande de centralité qui galopera à la surface de la Terre de l'Arabie à la Malaisie, en passant par le Qatar, les Emirats Arabes Unis, Oman, le Sud de l'Inde, le Sri Lanka, l'Indonésie et Singapour.

Voilà donc un programme lunaire 2019 bien chargé ! Vous êtes prêts ? Alors, attachez vos ceintures, et en cette nouvelle année, entonnons avec Ciel des Hommes la célèbre chanson Fly me to the Moon !

 

 

précédent
article précédent
Comète Wirtanen, le passage d'une vie
dictionnaire de l'astronomie
Ciel

Ciel

Espace

Espace

Mission spatiale

Mission spatiale

Phase

Phase

Satellite

Satellite

© Ciel des Hommes 2001-2019 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter