Le "vide" interstellaire

question posée le 08-02-2008 par Pascal

Quelles sont les caractèristiques physiques et chimiques du vide sidéral ?

réponse du 09-02-2008 par Fabrice Mottez

Le vide intersidéral a une composition très variée qui intéresse beaucoup d'astronomes. Ils dénomment cet espace entre les étoiles le "Milieu Interstellaire".

En réalité, l'espace entre les étoiles n'est pas vide, même si il est très peu dense.

On y trouve des nuages d'hydrogène (atomique ou moléculaire), des nuages contenant aussi des éléments plus lourds (traces de carbone, d'oxygène), parfois des molécules, et parfois des petits grains de poussière ou de minuscules particules de glace d'eau.

Les écarts de densité sont très forts d'un endroit à l'autre. Entre un nuage interstellaire (très peu dense en regard de ce à quoi on est habitué sur Terre) et un endroit sans nuage, il peut y avoir un rapport de densité de l'ordre de 100 000. C'est le même écart de densité qu'il y a entre l'air et un caillou.

Certains endroits du milieu interstellaire sont très chauds (des centaines voire des millions de degrés) lorsqu'ils sont chauffés par une étoile ; d'autres fois, ils sont très froids (seulement quelques Kelvin, c'est à dire moins de -260 degrés Celsius) notamment là où se condensent les gaz qui formeront de futures étoiles.

posez-nous une question sur l'astronomie

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
Voici la représentation classique d’un atome d’hélium. Son noyau est constitué de deux neutrons et de deux protons. Il est entouré de deux électrons situés dans le nuage électronique.
à lire aussi...
Atome
astronome | degrés celsius | astronome | degrés celsius

Questions précédentes...

L'origine de l'or -
Heurté par la supernova&nbsp;1987A -
La plus froide des naines brunes -
à lire aussi...
Objet céleste inconnu