La probabilité de collision d'un astéroïde avec Mars amorce un repli

article de Didier Jamet
3 JANVIER 2008

Carte mise à jour des positions possibles de 2007 WD5 dans les parages de Mars le 30 janvier 2008. L\'astéroïde peut encore se trouver sur n\'importe lequel des points blancs formant une ligne oblique dont la partie supérieure coupe encore l\'orbite de Mars (fine ligne blanche). La ligne bleue marque quand à elle la position du centre de la zone d\'incertitude au fil du temps, soit la position la plus probable de l\'astéroïde lorsqu\'il approchera de Mars. Il y a fort à parier que la ligne des positions possible sera bientôt suffisamment resserrée autour de cette ligne bleue pour permettre d\'écarter tout risque d\'impact
Carte mise à jour des positions possibles de 2007 WD5 dans les parages de Mars le 30 janvier 2008. L'astéroïde peut encore se trouver sur n'importe lequel des points blancs formant une ligne oblique dont la partie supérieure coupe encore l'orbite de Mars (fine ligne blanche). La ligne bleue marque quand à elle la position du centre de la zone d'incertitude au fil du temps, soit la position la plus probable de l'astéroïde lorsqu'il approchera de Mars. Il y a fort à parier que la ligne des positions possible sera bientôt suffisamment resserrée autour de cette ligne bleue pour permettre d'écarter tout risque d'impact

Nasa/JPL

Après une augmentation inattendue, la probabilité d’impact d’un astéroïde avec Mars commence à baisser. Ce repli, fondé sur de nouvelles observations, permet de penser que 2007 WD5 passera finalement bien au large de Mars le 30 janvier 2008.

Au terme d’observation menées entre le 29 décembre 2007 et le 2 janvier 2008, la perspective d’une collision d’un astéroïde avec Mars pour le 30 janvier 2008 semble s’éloigner. La probabilité est aujourd’hui de 3,6%, soit une chance sur 28, contre une sur 25 quelques jours auparavant.

Ces nouvelles observations ont été effectuées par le télescope de 2,4 mètres de l’Observatoire de Magdalena Ridge au Nouveau Mexique et synthétisées par l’astronome Bill Ryan. Cette décrue peut être interprétée comme le signal d’une rapide chute de la probabilité d’impact dans les jours à venir. Les observations se poursuivent et tout indique qu’en bornant chaque jour un peu plus étroitement les limites de la région dans laquelle l’astéroïde a une chance de se trouver, elles permettront prochainement d’écarter l’hypothèse d’un impact.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

L'astéroïde Toutatis vu au radar sous différents angles
à lire aussi...
Astéroïde
carte | astronomie | astronome | collision | carte | astronomie | astronome | collision