Le principe holographique

Le principe holographique
Image Crédit: Caltech

Bien sûr, vous pouvez voir ce rectangle en deux dimensions plein de couleurs chamarrées, mais pouvez-vous voir plus profondément ? En comptant les patchs de couleur dans l'image présentée, vous pouvez estimer que la plupart des informations que cette image numérique 2D peut contenir sont d'environ 60 (horizontal) x 50 (vertical) x 256 (couleurs possibles) = 768 000 bits. Selon le principe holographique, le plus d'information que vous pouvez tirer de cette image est d'environ 3x10puissance65 bits pour un écran de taille normale. Le principe holographique, jusque-là non démontré, affirme qu'il existe une quantité maximum d'informations contenue dans des régions adjacentes à n'importe quelle surface. Ainsi, contrairement à notre intuition, l'information contenue dans une pièce dépend non pas du volume de la pièce mais de la surface de ses murs. Le principe découle de l'idée que la longueur de Planck, l'échelle de longueur à laquelle la physique quantique commence à dominer la gravité classique, est un côté d'une surface qui contient seulement environ un bit d'information. La limite a été postulée pour la première fois par le physicien Gerard't Hooft en 1993. On peut conclure, en généralisant à partir de conjectures sur des distances similaires, que l'information contenue dans un trou noir est déterminée non par son volume pais par la superficie de son horizon d'événement. Le terme "holographique" provient d'une analogie avec le terme hologramme pour lequel des images à trois dimensions sont créées en projetant de la lumière à travers un écran plat. Faites attention, d'autres personnes regardant l'image ci-dessus pourraient prétendre ne pas voir 3x10puissance65 bits, mais plutôt une théière.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Première image d'un trou noir et de son horizon - L'horizon des événements est la limite en deçà de laquelle plus aucune particule ne peut s'échapper d'un trou noir, ceci en est la première image jamais obtenue
à lire aussi...
Trou noir
Un trou noir est une zone de l'espace déformée par une masse concentrée dans un petit volume dont la force gravitationnelle capture tout, lumière comprise

D'autres images d'astronomie...

Découper l'univers
1er avril 2017
Découper l'univers

Ailleurs sur le web

Autostereogram - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Holographic principle - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Holography - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Quantum mechanics - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Teapot - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Black Holes | Science Mission Directorate
Don't let the name fool you: a black hole is anything but empty space. Rather, it is a great amount of matter packed into a very small area - think of a star ten times more massive than the Sun squeezed into a sphere approximately the diameter of New York City. The result is a gravitational field so strong that nothing, not even light, can escape. In recent years, NASA instruments have painte [...]
 science.nasa.gov
10 Questions You Might Have About Black Holes – NASA Solar System Exploration
Here are 10 things you might want to know about black holes.
 solarsystem.nasa.gov
The Holographic Universe Explained
PBS Member Stations rely on viewers like you. To support your local station, go to: http://to.pbs.org/DonateSPACE? More info below ?We live in a universe wit...
 youtu.be
What is Planck length? What is Planck time?
Ask the experts your physics and astronomy questions, read answer archive, and more.
 www.physlink.com
Dimensional Reduction in Quantum Gravity
The requirement that physical phenomena associated with gravitational collapse should be duly reconciled with the postulates of quantum mechanics implies that at a Planckian scale our world is not 3+1 dimensional. Rather, the observable degrees of freedom can best be described as if they were Boolean variables defined on a two-dimensional lattice, evolving with time. This observation, deduced from [...]
 www.arxiv.org
The holographic principle
There is strong evidence that the area of any surface limits the information content of adjacent spacetime regions, at 10^(69) bits per square meter. We review the developments that have led to the recognition of this entropy bound, placing special emphasis on the quantum properties of black holes. The construction of light-sheets, which associate relevant spacetime regions to any given surface, i [...]
 www.arxiv.org
Is the universe REALLY a hologram?
Science News, Physics, Science, Philosophy, Philosophy of Science
 backreaction.blogspot.com
M theory as a matrix model: A conjecture
We suggest and motivate a precise equivalence between uncompactified 11-dimensional M theory and the N=? limit of the supersymmetric matrix quantum mechanics describing D0 branes. The evidence for the conjecture consists of several correspondences between the two theories. As a consequence of supersymmetry the simple matrix model is rich enough to describe the properties of the entire Fock space o [...]
 ui.adsabs.harvard.edu
General relativity
 mathshistory.st-andrews.ac.uk
Gerard ?t Hooft
 webspace.science.uu.nl
surface | horizon | première fois | trou noir

Le calendrier de l'astronomie

De la Lagune à la pipe Une nuit de poussière d'étoiles Le principe holographique Les souris déglinguées Lever de Soleil au pôle sud Les filaments de poussière d'Orion A l'Est de la Lagune Le double amas de Persée 50 années-lumière pour rallier 51 Pegasi Silhouettes de la pleine lune Survoler Ganymède et Jupiter Boule de feu sur le lac Louise Le point d'interrogation NGC 7293, la nébuleuse de l'Hélice Tourbillon dans le ciel austral Moona Lisa La Croix d'Einstein Lumière cendrée sur la Sicile Palomar 6, amas globulaire pas comme les autres Lucy dans le ciel vers 8 astéroïdes la nébuleuse de la Tête de dauphin Le Crabe et la comète de Rosetta Bennu en relief La nébuleuse de la Tête de Fantôme En route vers le centre galactique La valse de Jupiter La nébuleuse de la Chauve-souris

 

image précédente
Une nuit de poussière d'étoiles
Se présentant comme une brillante étoile du soir, Vénus se trouve près de l'horizon ouest dans ce paysage nocturne de l'hémisphère sud, au début du printemps.
image suivante
Les souris déglinguées
Connues sous le nom de souris du fait de leurs longues queues, chacune de ces galaxies spirales est probablement déjà passée à travers l'autre.