Le mystère des cratères rayonnants de Mercure

Le mystère des cratères rayonnants de Mercure
Crédit: MESSENGER, NASA, JHU APL, CIW

Pourquoi Mercure a-t-elle tant de cratères dardés de brillants rayons ? La sonde spatiale Messenger qui prend actuellement des images inédites de la surface de la planète la plus proche du Soleil a fourni une confirmation spectaculaire du fait que Mercure présente un plus grand nombre de cratères rayonnants que la Lune. On en voit ici un spécimen particulièrement spectaculaire mesurant dans les 80 kilomètres de diamètre et photographié par Messenger lors du survol à 20 000 kilomètres du mois dernier. La persistance de ces rayons bien brillants est un mystère car l’accumulation de poussières et les effets du vent solaire auraient du les ternir de façon beaucoup plus intense que sur la Lune. Parmi les hypothèses actuellement envisagées, on trouve l’idée selon laquelle la poussière de Mercure aurait des propriétés optiques particulières, et aussi celle qui voudrait que la grande masse de Mercure, jointe à sa proximité du Soleil, occasionnerait des impacts beaucoup plus violents que sur la Lune, lesquels extrairaient beaucoup plus de matériau brillant de sous la surface. Messenger reviendra frôler Mercure l’an prochain avant de s’y placer définitivement en orbite en 2011.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Didier Jamet
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

D'autres images d'astronomie...

Tycho et Copernic : des cratères lunaires rayonnants
Les dernières Terrae Incognitae de Mercure révélées par Messenger
Mystérieux points blancs sur Cérès

Ailleurs sur le web

MESSENGER - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Ray system - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Space weathering - Wikipedia
 en.wikipedia.org
Impact Crater Formation
Here is a simple demonstration of crater formation. To learn more, please visit us at http://www.ap.smu.ca/demonstrations Saint Mary's University Halifax, NS...
 www.youtube.com
An experimental approach to understanding the optical effects of space weatherin
 adsabs.harvard.edu
Change of the space weathering rate on Mercury: Effect of the surface mixing
 adsabs.harvard.edu
NASA/Marshall Solar Physics
 solarscience.msfc.nasa.gov
cratère | cratère

Le calendrier de l'astronomie

Un spectre dans le Voile oriental Les spicules, des jets sur le Soleil Le mystère des cratères rayonnants de Mercure Arp 147, les galaxies du Double Anneau 1700 kilomètres au-dessus d’Encelade L’image la plus nette d’une Géante dans la brume Le trio du Cygne Sur la piste de 2008 TC3 La java des trous noirs La Zone Moléculaire Centrale de notre Galaxie La toile cosmique de la Tarentule Mince alors, Phoenix est mort ! Une bulle dans le Cygne Découverte d’une planète autour de Fomalhaut Arp 273, l'avenir de la Voie lactée en miroir Rayons anti-crépusculaires au-dessus du Colorado HR 8799, nouveau système solaire Ces Vieilles Lunes qui ont tant à nous apprendre Aurores singulières au pôle nord de Saturne Endeavour dans la Lune En deçà et au delà de M76 Lisbonne, de la Lune au Soleil Au voisinage de la nébuleuse du Cône Grands glaciers souterrains sur Mars Boule de feu sur Edmonton La nébuleuse de la Tête de Cheval dans Orion Combat galactique sur les rives du grand fleuve Probable planète autour de Beta Pictoris Vénus et Jupiter dans le ciel du soir Vers la Lune et au-delà