RAPTOR photographie GRB 021211

RAPTOR photographie GRB 021211
Credit: P. Wozniak, W.T. Vestrand, et al., Projet RAPTOR, LANL

Le 11 décembre des astronomes ont découvert une des plus brillantes et des plus lointaines des explosions de l'Univers - un sursaut gamma - caché dans l'éclat d'une étoile relativement proche. L'image la plus précoce de la lumière visible du sursaut a été immortalisée par un RAPTOR terrestre (RAPid Telescopes for Optical Response, c'est-à-dire, Télescopes RAPides pour une Réponse Optique). Les deux poses ci-dessus ont été prises par une unité RAPTOR environ 65 s (à gauche) et 9 minutes (à droite) après que l'émission à haute énergie du sursaut, cataloguée tout logiquement GRB 021211 d'après sa date, a été identifiée par le satellite terrestre HETE-2. C'est un des deux transitoires optiques (les OTs en anglais) jamais trouvés si précocement après l'émission de rayons gamma du sursaut. La source de lumière visible s'affaiblissant est indiquée par des flèches, mélangé avec les images des étoiles de l'avant plan en direction de la constellation du Petit Chien (Canis Minor en latin). L'unité RAPTOR (visible en bas) est conçue avec des appareils photos périphériques à basse résolution et une caméra sensible à haute résolution, en analogie avec la vision d'un prédateur. Dans le futur, le projet RAPTOR espère que ces instruments innovants seront capables de découvrir indépendamment et de cataloguer un hôte cosmique qui explose dans la nuit.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

à lire aussi...
Les constellations
L'atlas des constellations de Ciel des Hommes vous permet d'explorer les principales étoiles, nébuleuses, galaxies et autres objets du ciel profond
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile

D'autres images d'astronomie...

ESO&nbsp;184-G82 et la supernova &nbsp;: lien avec un sursaut gamma

Ailleurs sur le web

HETE Burst H2493
 space.mit.edu
The High Energy Transient Explorer (HETE-2)
 space.mit.edu
NOVA Online | Death Star | A Bad Day in the Milky Way
 www.pbs.org
astronome | astronome | astronomie | astronomie | catalogue | catalogue | constellation | constellation | cosmos | cosmos | énergie | étoile

Le calendrier de l'astronomie

L'amas d'étoiles des Pléiades La proche spirale M&nbsp;33  Eclipse au-dessus des Acacias Lune, Mars, Vénus et Spica NGC&nbsp;2359&nbsp;: le casque de Thor Eclipse solaire au Zimbabwe Jupiter, Io et son ombre La Station Spatiale Internationale s'agrandit encore L'ombre de la Lune traverse l'Afrique M&nbsp;17&nbsp;: L'usine à étoiles de la Nébuleuse Oméga Les étoiles filantes entre les étoiles et les nuages Apollo 17 : Derniers hommes sur la Lune La couronne du Soleil IC&nbsp;418&nbsp;: la Nébuleuse du Spirographe Un réseau de caustiques de microlentilles Nuit et jour dans Melas Chasma sur Mars Plein feu sur la poutre de l'ISS Le volcan Culann Patera de Io RAPTOR photographie GRB&nbsp;021211 Les nuages colorés d'Orion Fête du solstice L'été au Pôle Sud Des étoiles et de la poussière à travers la Fenêtre de Baades Tempête de poussière de printemps au pôle nord de Mars Lever d'Orion A la recherche des météorites en Antarctique Mystère des rayons-X dans RCW&nbsp;38 Mir rêve NGC&nbsp;1818&nbsp;: un jeune amas globulaire Une colonne solaire Une année d'estimation des dangers astronomiques