Afflux coronal

Afflux coronal
Credit: N. R. Sheeley, Jr. and Y.-M. Wang (NRL), SOHO - LASCO Consortium, ESA, NASA

N. R. Sheeley, Jr. et Y.-M. Wang (NRL), SOHO - consortium LASCO, ESA, NASA Explanation: Dernièrement, le Soleil actif a projeté une grande quantité de matière sous forme de tempête de particules éjectées dans le vent solaire et de nuages de plasma qui provoqua l'apparition de superbes aurores. Néanmoins, un nombre de plus en plus important d'observations intrigantes provenant de l'instrument LASCO (embarqué à bord de l'observatoire spatial solaire et héliosphérique SOHO) indique que de la matière revient vers le Soleil à partir d'une distance de plus de 2 millions de kilomètres au-dessus de sa surface visible. Relativement difficile à détecter au sein de la couronne solaire, le mouvement relatif d'un nuage sombre est pisté ci-dessus sur deux images fortement traitées numériquement, prises à une heure d'intervalle. La surface solaire, correspondant au quart de cercle jaune en bas à droite, est masquée par un disque d'occultation. Freiné par le flux du vent solaire éjecté à environ 120 km/s, le nuage semble se rapprocher du Soleil à 50 à 100 km/s. Apparaissant occasionnellement environ une fois par heure, les nuages semblent attirés plus par le champ magnétique que par la seule gravité. Les chercheurs travaillent maintenant à relier cet afflux surprenant avec le vent solaire et l'environnement magnétique du Soleil.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Sur cette photo de l’éclipse de Soleil du 11 juillet 1991, la basse (à gauche) et la haute couronne (à droite) sont visibles. Dans la basse couronne, on remarque deux protubérances rouges.
à lire aussi...
Couronne solaire
La haute atmosphère du Soleil, large de plusieurs fois le rayon de notre étoile, est appelée la couronne solaire, elle est visible lors des éclipses totales

Ailleurs sur le web

National Aeronautics and Space Administration
NASA.gov brings you the latest news, images and videos from America's space agency, pioneering the future in space exploration, scientific discovery and aeronautics research.
 www.nasa.gov
SOHO Hotshots
 sohowww.nascom.nasa.gov
SOHO Pick of The Week
 sohowww.nascom.nasa.gov
SOHO Space Weather
 sohowww.nascom.nasa.gov
The Solar Wind
International Solar Terrestrial Physics (ISTP) historical material, hosted by NASA's Goddard Space Flight Center Heliophysics Division of the Sciences and Exploration Directorate in Greenbelt Maryland USA
 www-istp.gsfc.nasa.gov
The Sun's Corona
International Solar Terrestrial Physics (ISTP) historical material, hosted by NASA's Goddard Space Flight Center Heliophysics Division of the Sciences and Exploration Directorate in Greenbelt Maryland USA
 www-istp.gsfc.nasa.gov
U.S. Naval Research Laboratory (NRL)
Official site of the U.S. Naval Research Laboratory - the Navy's corporate laboratory.
 www.nrl.navy.mil
agence spatiale européenne | agence spatiale européenne | aurore | aurore | champ magnétique | champ magnétique | couronne solaire | couronne solaire

Le calendrier de l'astronomie

Mars selon THEMIS Léonide annotée Est-ce une lueur orpheline ? Une carte de la gravité terrestre Des aurores au-dessus des deux pôles de la Terre Recyclage de Columbia Regardez les Léonides Attraper les poussière d'étoiles Une météorite des Léonides explose Un bolide de la pluie d'étoiles filantes des Léonides de 2001 Un champ d'étoiles des Léonides L'anneau galactique de NGC 6782 Bolide, traînée de fumée, tempête d'étoiles filantes Compter les étoiles filantes Mercure selon Mariner M 16: les étoiles des oeufs de l'Aigle Les Léonides depuis la route D'anciennes strates rocheuses sur Mars Une atmosphère planétaire extra-solaire détectée Afflux coronal Son et lumière d'une tempête de météorites
image suivante
Son et lumière d'une tempête de météorites
Un bolide comme celui-ci, observé lors de la pluie d'étoiles filantes des Léonides de 2001, est capable de produire un faible et délicat sifflement