Foyer, doux foyer lunaire

article original publié par Science @ Nasa
auteur : Docteur Tony Phillips
traduction de Didier Jamet
14 AVRIL 2009

Prototype d\'habitat gonflable actuellement en cours d\'évaluation par la Nasa
Prototype d'habitat gonflable actuellement en cours d'évaluation par la Nasa

Crédit : Nasa

Quand ils rentreront à la base, les futurs explorateurs lunaires auront besoin d'un refuge qui pourra leur fournir de l’air, de l’eau, de la nourriture et une bonne protection contre les radiations, et ce pendant des mois.

Sur le long terme, les minces parois des atterrisseurs de type Apollo ne seraient pas suffisantes pour faire écran aux radiations qui traversent l'espace. Et les astronautes vont avoir besoin de beaucoup plus de puissance électrique, d’équipements de support vie et d'espaces de vie et de travail pour être à même de mener à bien leur mission.

C'est la raison pour laquelle la NASA développe des habitats gonflables, ainsi que des techniques pour faire du sol lunaire, le régolithe, un matériau de construction. En couvrant l'habitat gonflable avec d'épaisses couches de matériaux à base de régolithe, l’objectif est de parvenir à une excellente protection contre les radiations.

La liste des commissions nécessaires au retour sur la Lune peut paraître un peu longue, mais ces technologies serviront sans doute à bien d’autres choses qu’à vivre sur la Lune. Si le matériel requis pour vivre sur la Lune pendant plusieurs mois est très différent de celui des missions Apollo, il est en revanche très semblable à celui dont on aura absolument besoin pour vivre dans un autre endroit : Mars.

| astronaute | | astronaute