Constellation de la Petite Ourse

Constellation de la Petite Ourse
Constellation de la Petite Ourse

Ciel des Hommes

Les étoiles les plus brillantes de la constellation de la Petite Ourse présentent une forme similaire à celle de sa voisine, plus remarquable, la Grande Ourse.

Selon les traditions, on y a aussi reconnu la forme d'une casserole, ou d'une louche (elles sont toujours désignées par le mot "dipper", louche, en anglais).

à lire aussi...
La Petite Ourse

La Petite Ourse est célèbre pour son étoile la plus brillante : l'étoile polaire, aussi dénommée Polaris, qui a la propriété de se situer à proximité du pôle nord céleste, ce qui la rend immobile dans le ciel.

En effet, le mouvement apparent des étoiles est créé par la rotation de la Terre autour de son axe. La prolongation de cet axe jusqu'au ciel donne les pôles célestes nord et sud. Au cours d'une nuit, les étoiles nous apparaissent tourner autour de ces pôles.

Cette propriété remarquable permet de se repérer grâce aux étoiles : l'étoile polaire indique la direction du nord. Elle a en particulier été utilisée par les navigateurs quand ils ne pouvaient compter que sur le ciel pour trouver leur chemin.

Grâce à la photographie, on peut observer cette rotation en réalisant une longue pose : les étoiles laissent alors une trace circulaire, d'autant plus courte que l'on s'approche du pôle.

à lire aussi...
La tour du pôle céleste nord

Dans l'hémisphère nord, l'étoile polaire se trouve alors fixe, ou plus précisément présente un minuscule cercle puisque Polaris se trouve à 0,7° du pôle nord céleste.

Cette situation n'est pas figée dans le temps. Du fait du phénomène de précession des équinoxes, la position du pôle céleste évolue très lentement dans le temps. Dans 12.000 ans, c'est Véga, l'étoile brillante de la constellation de la Lyre, qui sera l'étoile polaire.

Quand Véga sera l\'étoile polaire
à lire aussi...
Quand Véga sera l'étoile polaire

Du fait de la précession des équinoxes, l'axe de rotation de la Terre évolue par rapport à la sphère céleste selon une boucle parcourue en 26.000 ans

La Petite Ourse a pour homologue la constellation de l'Octant dans l'hémisphère sud, où se situe l'autre pôle céleste, mais où aucune étoile brillante ne se distingue pour être l'analogue de l'étoile du nord.

Dans notre dictionnaire de l'astronomie...

Le ciel au dessus de Genève avec des nuages, la Lune, Vénus, et un coucher de Soleil.
à lire aussi...
Ciel
L'astronomie débute par l'observation du ciel, qu'elle ne définit pas rigoureusement. Le ciel commence au-dessus de notre tête, regroupant oiseaux et étoiles.
Constellation de la Grande Ourse
à lire aussi...
Constellation de la Grande Ourse
Description et images de la constellation de la Grande Ourse
Constellation de la Lyre
à lire aussi...
Constellation de la Lyre
Description et images de la constellation de la Lyre
Constellation de l'Octant
à lire aussi...
Constellation de l'Octant
Description et images de la constellation de l'Octant
"La nuit étoilée à Saint-Remy", de Van Gogh.<br>Pour voir l'Univers tel qu'il est, il faut soit la rigueur du scientifique, soit la sensibilité de l'artiste.Tout le reste n'est qu'illusion...
à lire aussi...
Etoile
constellation | étoile | étoile polaire | ciel | hémisphère sud | rotation terrestre | constellation de la Grande Ourse | constellation de la Lyre | constellation de l'Octant | hémisphère nord