La queue extrêmement longue de la comète Leonard

article de
3 JANVIER 2022

La queue extrêmement longue de la comète Leonard
La queue extrêmement longue de la comète Leonard

Jan Hattenbach

Il était impossible d'observer la queue de la comète Leonard avec un télescope : elle était tout simplement trop longue. Vous ne pouviez pas non plus la voir aux jumelles, trop longue là encore. Ni avec vos yeux, car cette fois elle était trop peu lumineuse. Ou d'une ville - le ciel était trop intensément éclairé. Mais depuis un endroit sombre avec un horizon bien dégagé, un appareil photo pouvait le faire. Et sans doute le pourra-t-il encore, si la comète survit à son passage au périhélie d'aujourd'hui, le point de son orbite le plus proche du Soleil. Le périhélie de Leonard se trouve entre les orbites de Mercure et de Vénus. Cette image est un assemblage de deux prises de vue réalisées à La Palma dans les îles Canaries, en Espagne, à la fin du mois dernier. Par la suite, s'il survit, ce qui reste du noyau de la comète Leonard sortira définitivement de notre système solaire pour ne jamais y revenir.