KamLAND vérifie le Soleil

KamLAND vérifie le Soleil

Une grande sphère sous le Japon a aidé à vérifier la compréhension du fonctionnement interne du Soleil. La sphère KamLAND, visible ci-dessus au cours de sa construction en 2001, a échoué dans la détection des particules fondamentales appelées anti-neutrinos émises par les réacteurs nucléaires proches situés au Japon. Cet échec triomphal peut être expliqué par le fait que les neutrinos oscillent entre différents types. Les résultats de KamLAND appuient des théories préalables sur les oscillations de neutrinos dont celles provenant du détecteur Sudbury, une grande sphère semblable sous le Canada fabriquée pour détecter tous les types de neutrinos provenant du Soleil. Ainsi, des astrophysiciens considèrent maintenant que le problème du déficit solaire en neutrinos connu depuis longtemps a été finalement résolu. Le nouveau mystère qui remplace le précédent est de découvrir un nouveau model standard pour la physique des particules qui explique complètement les oscillations de neutrinos.

L'image d'astronomie du jour (Astronomy Picture Of the Day - APOD)
Traduction réalisée par Laurent Laveder
> lire le texte original sur le site de la NASA
Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)
Représentant technique de la Nasa : Jay Norris
Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

Ailleurs sur le web

CIA Site Redirect — Central Intelligence Agency
 www.cia.gov
CIA Site Redirect — Central Intelligence Agency
 www.cia.gov
The Solar Neutrino Problem
 math.ucr.edu
Neutrino Oscillations
 www.ps.uci.edu
What's a Neutrino?
 www.ps.uci.edu
astrophysicien | astrophysicien

Le calendrier de l'astronomie

GRO J1655 40 : preuve d'un trou noir en rotation Les brumes de Mars La Voie Lactée derrière une Lune éclipsée Eclipse dans la brume Anneau de Feu à Cape Wrath Soleil, Lune et ballon à air chaud La galaxie spirale ESO 510-13 Rhéa : la deuxième plus grande lune de Saturne L'onde de choc de la Nébuleuse du Crayon Gros plan sur les premières étoiles Deux millions de galaxies Cyg X-1 : les trous noirs peuvent-ils se former dans l'obscurité ? Neptune : les années passent, le printemps reste Le Carrousel de nébuleuses planétaires Nuages noctiluques APOD a huit ans La Nébuleuse de la Bulle par le NOAO Des nuages et la Lune s'unissent pour cacher le Soleil La Demoiselle de la Lune Un serpent dans la nuit Un croissant de Terre à minuit Les étoiles massives de 30 Doradus KamLAND vérifie le Soleil La surface du Soleil en 3D Les galaxies de GOODS Analemne martien SpaceShipOne Messiers et Mars Le spectre solaire Nuages évanescents dans la Carène
image précédente
Les étoiles massives de 30 Doradus
Dans cette pouponnière stellaire située au sein du Grand Nuage de Magellan se trouve la plus grande, chaude et massive étoile connue