RSS
Ciel des Hommes

Abell 1689 courbe la lumière

Mardi 17 septembre 2013

C'est l'une des structures les plus massives de l'Univers. Sur cette image de l'instrument ACS du télescope spatial Hubble, l'amas de galaxies Abell 1689 déforme l'espace comme le prévoit la théorie de la gravité d'Einstein, courbant la lumière des galaxies individuelles qui se trouvent derrière l'amas pour en former de multiples images en arc de cercle. La puissance de cette énorme lentille gravitationnelle est directement proportionnelle à sa masse, mais la matière visible, sous la forme des galaxies jaunâtres de l'amas, compte seulement pour environ 1 % de la masse nécessaire afin de générer les images en arc bleuté des galaxies d'arrière-plan. En fait, l'essentiel de la masse gravitationnelle nécessaire pour courber l'espace serait sous la forme encore mystérieuse de matière sombre. Source majeure de gravité de l'amas, la matière sombre invisible se trahit par les arcs et les images déformées des galaxies d'arrière-plan. Un examen minutieux de cet amas de galaxies situé à deux milliards d'années-lumière y a révélé la présence de plus de 100 000 amas globulaires d'étoiles.

afficher l'image en plus grand | afficher encore plus grand

 

Crédit: NASA, ESA, Hubble Heritage Team (STScI/AURA), & J. Blakeslee (NRC Herzberg, DAO) & H. Ford (JHU)

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Lune en rotation
suivant
image suivante
L'amas ouvert des Pléiades

> voir le calendrier

APOD 1309

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter