RSS
Ciel des Hommes

Neptune : les années passent, le printemps reste

Vendredi 13 juin 2003

Depuis les années 60, le printemps est arrivé dans l’hémisphère sud de Neptune, la plus lointaine des planètes géantes du Système Solaire. Comme Neptune met 165 années terrestres pour boucler une orbite autour du Soleil, c’est encore le printemps aujourd’hui dans le sud de Neptune, où chaque saison dure plus de quatre décennies. Les astronomes ont découvert que l’éclat de Neptune s’est renforcé au cours des dernières années, comme on peut le voir en comparant cette image du télescope spatial Hubble prise en 2002 à celles de 1996. On constate une augmentation sensible de la réflectivité due à des bandes nuageuses couvrant la majeure partie de l’hémisphère sud. L’angle que forme l’équateur de Neptune avec son plan orbital est de 29 degrés, valeur assez proche des 23,5 degrés d’inclinaison de l’axe de rotation de notre planète, et les conditions météorologiques sur Neptune semblent être très sensibles aux variations saisonnières d’ensoleillement qui en découlent. Pourtant le rayonnement solaire qui atteint la géante gazeuse est 900 fois moins intense que celui dont bénéficie notre planète. Après toutes ces années printanières, l’été va bientôt faire son apparition sur l’hémisphère sud de Neptune, à partir de 2005.

 

Crédit: L. Sromovsky et P. Fry (Univ. Wisconsin - Madison) et al., NASA

Traduction réalisée par : Didier Jamet  > lire le texte original

Auteurs et éditeurs : Robert Nemiroff (MTU) & Jerry Bonnell (UMCP)

Représentant technique de la Nasa : Jay Norris

Un service de : ASD de NASA / GSFC & Michigan Tech. U.

suivant
image précédente
Cyg X-1 : les trous noirs peuvent-ils se former dans l'obscurité ?
suivant
image suivante
Le Carrousel de nébuleuses planétaires

> voir le calendrier

APOD 0306

D'autres images...

© Ciel des Hommes 2001-2017 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter