RSS
Ciel des Hommes

Vitesse maximum d'une planète en cavale !

N11B : un nuage d'étoile dans le Grand Nuage de Magellan
Credit: Hubble Heritage Team (AURA / STScI), Y.-H. Chu (UIUC) et al., ESA, NASA

question posée le 19-09-2017 par Martini, de Montpellier

Toutes ces histoires de fin du monde m'auront au moins amené à me poser une question. Y aurait il possibilité qu'un objet (allez, disons de la taille d'une planète) soit projeté à travers l'espace par un quelconque évènement a une vitesse dépassant l'entendement, et donc, inobservable? ( Et en admettant qu'il s'évite tout champs d'attraction et qu'il ne soit pas pulvérisé par l'action de départ...)

poser question

réponse du 19-09-2017 , par Didier Jamet

Merci pour cette excellente question qui nous permet de parler un peu de science au milieu de ces aberrantes histoires de fin du monde. Le corps céleste massif le plus rapide jamais chronométré, une étoile géante, se déplace par rapport à son point origine à une vitesse légèrement supérieure à 400 000 km/h. Elle a acquis cette vitesse à l'issue d'un jeu de billard gravitationnel entre étoiles massives qui l'a amenée à être violemment éjectée d'un système stellaire multiple de la nébuleuse 30 Doradus. Pour fixer les idées, sa vitesse acquise signifie qu'il lui faudrait un peu moins d'une heure pour franchir la distance Terre-Lune, alors que nos lanceurs spatiaux les plus rapides mettraient environ 6 heures pour franchir la même distance. Cela dit, ce qui est assez impressionnant à l'échelle du système Terre-Lune l'est beaucoup moins à celle du système solaire, qui est immense. La distance Soleil-Neptune est de 4,5 milliards de kilomètres. Imaginons une planète ou une naine brune ou blanche déboulant sans crier gare à la vitesse, encore jamais relevée, de 500 000 km/h et qui serait détectée uniquement au niveau de l'orbite de Neptune. Il lui faudrait au final pas moins d'une année entière pour arriver au niveau de l'orbite terrestre ! Vous voyez donc que nous aurions largement le temps de la voir venir, même si en l'occurrence nous ne pourrions, étant donné sa vitesse et sa masse, absolument rien tenter pour la dévier si elle se trouvait en trajectoire de collision avec la Terre. Mais je vous rassure : rien de tel n'a été observé, et la probabilité que la Terre se trouve un jour dans un pareil champ de tir est absolument nulle.

 

 

précédent
question précédente
Ouragans, volcans...
suivante
question suivante
Séisme au Mexique et autres catastrophes naturelles

 

Les dernières questions sur le même thème...

27-11-2018

Fin du monde 2019 (2002 NT7)

Bonjour J'ai lu dans beaucoup d'articles que l'astéroïde 2002 NT7 pourrait frapper la terre en février 2019 cela me fait peur. Je suis en panique et (...)

02-10-2018

Nibiru octobre 2018

Bonsoir, Plusieurs sources sur internet affirment montrer la présence de Nibiru ou planète X disant que celle-ci va percuter la Terre en octobre 2018? (...)

23-05-2018

Fin du monde 24 juin 2018

Bonjour, On entend beaucoup parler d'une nouvelle date pour une supposée fin du monde: le 24 juin 2018. Je suis assez sceptique mais d'un autre côté, (...)

27-04-2018

Le télescope russe a trouvé Nibiru ???

Bonjour je viens de lire que les Russes ont trouvé la planète X ou Nibiru qui fonçait droit sur nous avec une vidéo. J'aimerais me rassurer est rassur (...)

02-03-2018

Planète X

J'ai entendu dans un article que la planète X va détruire la terre le 11 Avril. Je voulais savoir si c'est vrai. Je vous remercie de votre compréhensi (...)

26-02-2018

Nibiru ou Planète X ?

Bonjour J'ai entendu parler de cette planète X ou Nibiru qui va détruire la terre au printemps 2018 c'est à dire au mois de mars, j'ai peur de ce qui (...)

26-02-2018

Nous diriez-vous vraiment si c'était la fin du monde ?

Bonjour. Si vraiment un corps gigantesque menaçait de percuter la terre, causant sa destruction partielle ou même totale, serions-nous avertis ? Même (...)

poser question
dictionnaire de l'astronomie
Espace

Espace

Gravitation

Gravitation

Naine brune

Naine brune

Nébuleuse

Planète

© Ciel des Hommes 2001-2018 | mentions légales | liens | fil RSS | plan du site | newsletter | nous contacter