RSS FB TW
Ciel des HommesHomepage

 

poser une question
Force de gravité sur la lune ?

question posée le 19-03-2010 par Carine, de Paris

Pourquoi la gravité sur la lune est telle qu'il n'y a pas d'atmosphère (n'attire pas les gaz qui s'échappent) alors qu'elle est capable d'exercer une force sur les océans (force de marée) lors des marée Lune-Terre? Comment les mers (laves solidifiées depuis des milliards d'années) se sont elles formées sur la lune alors que toute éruption volcanique et les laves sont projetés dans le vide (si nous suivons l'hypothèse que la force de gravité est minime)? Merci pour votre réponse

dictionnaire
Atmosphère

Atmosphère

Gravitation

Gravitation

Molécule

Molécule

réponse du 05-04-2010, par Fabrice Mottez

Pour s'échapper de la Lune, il faut aller à la vitesse de 2,4 kilomètres par seconde. C'est moins que sur Terre (11 km/s) mais c'est tout de même rapide. Il est vrai que comme l'attraction gravitationnelle est 6 fois moindre, on atteint cette vitesse plus facilement.

Un gaz modérément chaud est constitué de molécules -très légères- dont la vitesse (désordonnée, différente pour chaque molécule et variant au gré des collisions avec d'autres molécules) peut atteindre 2,4 km/s. Alors doucement, ces molécules rapides s'échappent et le gaz de l'atmosphère quitte la Lune. Cet échappement du gaz n'est pas instantané, mais plus le gaz est chaud (c'est à dire plus ses molécules vont vite en moyenne) plus l'échappement est rapide.

Par contre, lors d'une éruption volcanique, la matière éjectée dans le panache du volcan est lourde (en comparaison avec une molécule) et il est rare qu'elle atteigne une telle vitesse. Il est peu probable que les laves éjectées aient pu quitter la Lune. D'ailleurs, lors de certaines éruptions, la lave coule hors du volcan en étant à peine "jetée" en l'air. Elle coule simplement parce qu'elle déborde du cratère (je crois que c'est le cas dans des volcans comme Hawaï).

Quand aux forces de gravitation de la Lune exercées sur les océans : sur une petite parcelle d'eau de mer, cette force n'est quasiment pas mesurable. Mais elle s'exerce presque dans le même sens sur d'énormes portions d'océan, et ces forces s'additionnent. Donc sur l'immense volume des océans, ces forces ont une petit effet, qui fait varier leur hauteur de quelques mètres... alors que ceux-ci ont quand-même plusieurs milliers de mètres d'épaisseur. En bref, l'effet est assez faible, mais on s'en rend bien compte sur les côtes, là où l'on est très sensible à la hauteur des mers.


 


Questions précédentes